[Made in OL] Samuel Umtiti, un patron à Barcelone

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après Alexandre Lacazette et Maxime Gonalons, suite de notre série Made in OL, qui revient sur la saison des joueurs formés à l’OL et partis récemment. Aujourd’hui, place au bilan de Samuel Umtiti, pour sa deuxième saison au FC Barcelone. A-t-il confirmé les promesses de sa première année ? A-t-il changé de statut ? Quid de son avenir ? Décryptage.

Un début de saison de feu.
Titulaire dès le début de saison en défense centrale en compagnie de Gérard Piqué, Samuel Umtiti s’est de nouveau imposé comme un patron en défense. Dans le onze de départ lors de 12 des 14 premiers matchs de Liga, l’ancien Lyonnais est devenu un indiscutable au Barça. Sur la même période, il dispute les 5 premiers matchs de poule de Ligue des Champions, tous en tant que titulaire. À la mi-saison, il tourne à 21 matchs joués toutes compétitions confondues, pour seulement 4 cartons jaunes.

Une blessure musculaire puis de nouveau un statut de titulaire.
Mais une blessure musculaire vient l’arrêter au début du mois de décembre, et le stoppe dans son enchaînement de match. Durant le temps de sa blessure, Samuel Umtiti manque 1 match de Ligue des Champions, 5 matchs de Liga, et 3 rencontres de Coupe du Roi. A son retour de blessure, son statut ne change pas, et le numéro 23 retrouve rapidement sa place de titulaire. Il est sur le terrain pour les matchs de Ligue des Champions, mais s’arrête en quarts de finale après une élimination contre la Roma de son ex-capitaine Maxime Gonalons. En championnat, il prend part à 13 nouvelles rencontres, participant ainsi à mener son équipe vers le titre de champion d’Espagne. En Coupe du Roi, il dispute le quart de finale retour contre l’Espanyol Barcelone de Sergi Darder, les demi-finales ainsi que la finale, remportée face au FC Séville (5-0). Et voilà deux nouveaux trophées pour Samuel Umtiti.

Une blessure au genou pour finir la saison.
Sa saison se termine toutefois par une blessure au genou, qu’il traîne toujours aujourd’hui en Équipe de France, puisque Samuel Umtiti a été appelé par Didier Deschamps pour participer à la Coupe du Monde, sa deuxième grande compétition après l’Euro 2016. Ses problèmes au genou l’obligeront à regarder les trois derniers matchs de Liga des tribunes.

Et à Barcelone, ils en pensent quoi ?
L’équipe du compte @FrenchFCB a répondu à nos questions :

Sam’ a fait une grande saison ! Avec Piqué, on tenait peut être la meilleure paire d’Europe en début de saison. Avec des prestations remarquées et un statut d’indispensable, Umtiti s’est rapidement imposé et a montré pendant les 3/4 de la saison une assurance incroyable. Jusqu’à avril, il n’a pas raté un match. Sa fin de saison a néanmoins été entachée d’erreur : depuis l’annonce de vouloir prolonger et d’augmenter son salaire, on l’a un peu perdu. Des prestations en demi-teinte, loin de son niveau habituel, si fort en début de saison… Pour faire un bilan global, je donnerai une note de 7. Avant avril j’aurai donné 9, mais Sam’ reste titulaire indiscutable au côté de Piqué pour de nombreuses années encore…

La saison 2017/2018 de Samuel Umtiti, c’est…

  • 40 matchs disputés dont 9 de Ligue des Champions (1 but, 7 cartons jaunes)
  • 1 titre de Champion d’Espagne
  • 1 titre de vainqueur de la Coupe du Roi
  • 11 sélections en équipe de France (1 but)
  • 1 appel pour disputer la Coupe du Monde 2018.

Pour sa deuxième saison au FC Barcelone, Samuel Umtiti a confirmé toutes les promesses de sa saison précédente. Redoutable défensivement, il s’est imposé comme l’un des patrons du Barça, et forme avec Piqué une charnière centrale redoutable. Systématiquement titulaire en Équipe de France, il a changé de statut. Récemment, il a prolongé au FC Barcelone jusqu’en juin 2023 et dispose désormais d’une clause libératoire de 500 millions d’euros.

Copyright Photo en Une : Peggy D. / www.coeur-de-gone.fr

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :