[Made in OL] La saison contrastée d’Alexandre Lacazette

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Parti l’été dernier à Arsenal contre 60 millions d’euros, bonus inclus, Alexandre Lacazette est devenu le transfert le plus cher de l’histoire de l’Olympique Lyonnais. Pour sa première saison loin de son club formateur, comment le premier buteur de l’histoire du Groupama Stadium s’est-il comporté ? Ses performances ont-elles été aussi bonnes qu’à l’OL ? Quid de son avenir ? Décryptage.

Un départ canon.
Titulaire dès la première journée de championnat, Alexandre Lacazette a débuté de la meilleure des manières son aventure londonienne : 1 but dès la deuxième minute et 90 minutes de jeu pour permettre à sa nouvelle équipe de s’imposer 4 buts à 3 face à Leicester. En concurrence avec Olivier Giroud pour le poste d’avant-centre, l’ancien Lyonnais ne faiblit pas et enchaîne les titularisations, en marquant quelques buts. Dans une équipe irrégulière, qui devra attendre le mois de novembre avant d’enchaîner trois succès consécutifs, Lacazette se démarque, et répond présent dans les grands matchs : 1 but contre Manchester City, 1 but contre Manchester United, 1 passe décisive face à Tottenham tout comme contre Liverpool. Des performances remarquées par Didier Deschamps, qui le titularise lors d’un match amical en Allemagne, en novembre dernier, durant lequel Alexandre Lacazette inscrit un doublé. Le natif de Lyon poursuit ensuite ses bonnes prestations avec son club. A la mi-saison, Alexandre Lacazette tourne à 8 buts et 2 passes décisives, en ayant disputé tous les matchs, dans une équipe seulement sixième de Premier League au soir de la 19e journée.

L’arrivée d’Aubameyang et une blessure, coups durs de sa saison.
Alors que Lacazette dominait sans soucis la concurrence avec Olivier Giroud, voilà que l’attaquant de l’Equipe de France file à Chelsea. Arsène Wenger recrute alors Pierre-Emerick Aubameyang à Dortmund. L’ancien Lyonnais débute ensuite les rencontres de championnat sur le banc. Malheureusement, une blessure au genou va éloigner Alex Lacazette des terrains pendant près de deux mois. Il manquera trois rencontres de championnat, la finale de la Coupe de la Ligue anglaise, et le rassemblement de l’Equipe de France. A son retour de blessure, Lacazette débute de nouveau les rencontres en tant que remplaçant, mais se fait remarquer lors de ses entrées, comme face à Stoke City où il inscrit le dernier but, au point de pousser son entraîneur à associer d’entrée les deux anciens de Ligue 1. Le numéro 9 des Gunners enchaîne alors les buts (4 en 3 matchs), mais ne peut empêcher son club de terminer à la 6e place de Premier League.

La Ligue Europa, des tribunes au terrain.
Non qualifié pour la Ligue des Champions, Arsenal faisait partie des grands favoris pour succéder à Manchester United au palmarès de la Ligue Europa. Motivation supplémentaire pour Alexandre Lacazette, la finale se jouait dans son jardin du Groupama Stadium, dans lequel il a tant brillé pendant 18 mois. Mais la phase de groupes, Lacazette ne la jouera pas. Préservé en vue du championnat, il n’est pas inscrit une seule fois sur la feuille de match, Arsène Wenger lui préfèrant son remplaçant, Olivier Giroud. Lacazette est cependant titulaire en quart de finale, contre le CSKA Moscou, tombeur de l’OL au tour précédent. Il inscrit un doublé au match aller, à l’Emirates Stadium, pour une victoire 4-1. En demi-finale, il est de nouveau titulaire face à l’Atletico Madrid. Il joue l’intégralité des deux rencontres, et marque l’unique but des Gunners sur la double confrontation. Mais l’Atletico élimine Arsenal. Alexandre Lacazette ne retrouvera pas le Groupama Stadium, et est éliminé aux portes de la finale, comme la saison précédente, avec Lyon. Mais contrairement à l’OL, Arsenal ne disputera pas la Ligue des Champions la saison prochaine, et devra se contenter de la Ligue Europa.

La liste des 23, le coup de massue.
Convoqué lors de chacun des rassemblements à l’automne, double buteur contre l’Allemagne lors de sa dernière sélection, Alexandre Lacazette ne figure finalement pas dans la liste des 23 joueurs sélectionnés par Didier Deschamps pour la Coupe du Monde en Russie. Réserviste en 2014 et en 2016, il est de nouveau dans la liste des suppléants en 2018. Un coup dur pour le natif de Lyon, qui avait pourtant mis Olivier Giroud sur le banc à Arsenal, ce dernier étant pour autant titulaire chez les Bleus.

Et à Arsenal, ils en pensent quoi ?
L’équipe du site Arsenal French Club a accepté de répondre à nos questions concernant la saison de l’ancien lyonnais outre-Manche :

Lacazette avait très bien commencé sa saison en marquant après seulement 2 minutes de jeu lors de son premier match de Premier League. Mais la première partie de saison fut difficile avec un léger passage à vide et une blessure. Il est donc assez difficile d’en tirer un bilan. Il a eu un peu de mal à enclencher mais l’adaptation à un nouveau championnat et les difficultés du collectif (avec un Alexis individualiste, des changements tactiques intempestifs : il ne disputait pas les matchs dans leur intégralité) ne l’ont pas du tout aidé. À côté de ça, il a toujours eu un work-rate intéressant, a toujours cherché à participer au jeu par des décrochages (on avait besoin de ce genre de profil) et nous a apporté un sens du but et de la finition qui nous manquait. Il termine tout de même avec un nombre de buts/assists honorable. Sa fin de saison fut quand à elle vraiment fructueuse grâce à l’association avec l’ancien vert Aubameyang. Ce qui aurait dû (à notre humble avis) lui permettre d’être dans les 23 pour la Coupe du Monde… On espère qu’il aura sa chance avec Emery dans un 4-4-2 et qu’il va aider les Gunners à remonter dans le Top 4. Et pourquoi pas soulever l’Europa League. Arsenal French Club

La saison 2017/2018 d’Alexandre Lacazette, c’est…

  • 1 trophée remporté (Community Shield)
  • 1 finale perdue (EFL Cup)
  • 14 buts et 5 passes décisives en 32 matchs de Premier League
  • 3 buts en 4 matchs d’Europa League
  • 2 buts en 5 sélections en Equipe de France

Pour une première saison loin de Lyon, la performance d’Alexandre Lacazette a été remarquable. Il a su se faire une place dans l’effectif des Gunners, au point d’être un élément essentiel pour Arsène Wenger. Mais les performances collectives en demi-teinte et son absence de la liste des 23 viennent ternir sa saison. Alexandre Lacazette devrait rester à Arsenal, et sera entraîné par l’ancien coach du PSG, Unaï Emery, successeur d’Arsène Wenger.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

VOTRE NOTE

Vous avez suivi la saison d'Alex Lacazette à Arsenal ? Sur une échelle de 0 à 10, comment jugeriez-vous la saison de l'ancien lyonnais ?

  • Note : (19 Votes) 7.5
Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Un commentaire

  1. Super article ! On a tous mal au cœur de pas le voir en Russie, malgré sa combativité et son étant d esprit irréprochable ! Tu aura ton tour de gloire Alex !

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :