[Made in OL] L’année très compliquée de Maxime Gonalons

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir dressé le bilan de la saison d’Alexandre Lacazette, place à l’ancien capitaine lyonnais Maxime Gonalons. Parti pour 5 millions d’euros à l’AS Roma en juin dernier, le natif de Vénissieux a connu une saison plus que difficile du côté de l’Italie. Pourquoi a-t-il aussi peu joué ? Ses performances ont-elles été à la hauteur ? Son avenir se situe-t-il du côté de Rome ? Décryptage.

Une première partie de saison marquée par le banc.
Dès les premières semaines, l’aventure romaine est compliquée pour Maxime Gonalons. Son temps de jeu est très faible, et le numéro 21 cire le banc, sans même entrer en jeu, la plupart du temps. Il joue ses premières minutes en Série A lors de la cinquième journée, à Benevento (4-0), mais ne réapparaît ensuite qu’à la dixième journée, face à Crotone (1-0). A la mi-saison, il totalise 5 titularisations et 1 entrée en jeu en Serie A. Cependant, l’ancien capitaine lyonnais retrouve la Ligue des Champions, et est régulièrement aligné dans cette compétition. Il dispute trois des six rencontres de la phase de groupes, les trois en tant que titulaire, notamment face à Chelsea et l’Atletico Madrid. L’AS Roma finira finalement à la première place du groupe.

Une blessure et (enfin) du temps de jeu.
Bien que titulaire lors de la 20e journée face à l’Atalanta, Maxime Gonalons se blesse au mollet durant le mois de janvier. Il ne fera son retour dans le groupe romain qu’au mois de mars, et aura manqué, durant le temps de sa blessure, sept matchs de championnat ainsi que le huitième de finale de Ligue des Champions victorieux face au Shakhtar Donetsk. A son retour de blessure, Maxime Gonalons joue enfin. Des 11 dernières rencontres de championnat, l’international Français en joue 9, dont 6 en tant que titulaire et en intégralité. De plus, il entre régulièrement en jeu en Ligue des Champions et participe au joli parcours de son club. Il joue 30 minutes au Camp Nou en quart de finale aller, mais aussi 23 minutes à Liverpool en demi-finale aller puis 21 minutes lors du match retour, qui sonnera malheureusement pour Gonalons et les siens la fin de l’aventure européenne. Bien que loin d’être suffisante, la deuxième partie de saison de Maxime Gonalons reste bien meilleure que ses premiers mois.

Un avenir incertain ?
Remplaçant de De Rossi cette saison, Maxime Gonalons pourrait bien être prié de faire ses valises cet été. En effet, La Gazzetta dello Sport annonçait en mai dernier que l’ancien lyonnais devrait être relégué en position de numéro 3, après l’arrivée du Croate Ante Coric à la Roma. Une situation forcément difficile pour Gonalons, qui pourrait bien devoir s’activer pour retrouver un club et du temps de jeu la saison prochaine.

Et à la Roma, ils en pensent quoi ?

Antoine, suiveur de l’AS Roma pour le site Cesololaroma.org nous donne son avis sur la saison de Maxime Gonalons :

L’arrivée de Gonalons a plutôt été appréciée, car il ne coûtait que 5 millions d’€, et qu’il était considéré comme une bonne alternative à De Rossi. Même si son salaire de 2 millions d’€ net annuel fait discuter, le plaçant entre deux titulaires indiscutable tel que Kolarov et Perotti. Durant la phase aller, il n’a connu que 4 titularisations en Serie A, et 3 en Champions League. Sur la phase retour, il n’a pas été titulaire en Champions League, mais il a profité du bon parcours européen pour jouer 7 fois titulaire en championnat.
Globalement, ses prestations ont été bonnes, mais à Rome c’est facile de devenir un bouc-émissaire. Si tu fais un très bon match mais que tu rates une passe qui coûte un but, on va te considérer comme un flop.
Il a commis 2-3 erreurs qui ont coûté cher aux yeux des fans, alors qu’au niveau des notes, en championnat en tout cas, il est derrière le top 5. L’entraîneur Di Francesco a toujours parlé en bien de lui en conférence de presse et ça ne semblait pas être de la langue de bois.
Après une saison d’adaptation, on peut imaginer que ça sera mieux l’an prochain, mais le milieu est le plus gros chantier de ce mercato : la Roma a déjà signé le jeune croate Ante Coric du Dinamo Zagreb et du talent italien Bryan Cristante de l’Atalanta (qui a affronté l’OL en Europa League l’an passé), sans compter que Florenzi pourrait retrouver son rôle de relayeur et que Ziyech de l’Ajax devrait arriver (même si comme ailier gauche, mais pouvant jouer au milieu). Son agent a déclaré qu’il ne bougerait pas cet été, mais ça ne semble pas être si simple que cela.

La saison 2017/2018 de Maxime Gonalons, c’est…

  • 16 matchs de Serie A (1 passe décisive)
  • 6 matchs de Ligue des Champions dont 2 demi-finales (1 passe décisive)

Fin d’une saison bien compliquée pour Maxime Gonalons à l’AS Roma. Si son temps de jeu est loin d’être suffisant, les perspectives pour les mois à venir ne sont pas meilleures. Après une saison du côté de la capitale italienne et une demi-finale de Ligue des Champions, l’avenir de l’ancien capitaine lyonnais s’écrit sans doute loin de Rome. Du côté de Lyon, on suivra attentivement la suite que Gonalons donnera à sa carrière, lui qui reste l’un des capitaines emblématiques de l’OL.

Copyright photo : Peggy D. / www.coeur-de-gone.fr

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :