[Mercato] Kalulu à Bâle, Mateta à Mayence

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ils étaient tous deux prêtés la saison dernière, mais ne reviendront pas entre Rhône et Saône lors de la saison à venir. Aldo Kalulu et Jean-Philippe Mateta s’envolent en effet vers de nouveaux horizons. Les deux attaquants, qui évoluaient en Ligue 2 lors de l’exercice 2017/2018, respectivement à Sochaux et au Havre, quittent la France et s’engagent, respectivement, au FC Bâle et à Mayence.

Aldo Kalulu, un Gone en Suisse.
Né à Lyon et formé à l’Olympique Lyonnais, Aldo Kalulu à l’OL dans le coeur. C’est pourtant sous un autre blason qu’il va poursuivre sa carrière. Après avoir débuté en pro au Stade de Gerland, l’attaquant a été prêté au Stade Rennais, lors des six premiers mois de 2017. Mais son temps de jeu était resté quasi nul, et c’est au FC Sochaux qu’il s’est révélé, de nouveau prêté par l’OL. Une saison pleine en Ligue 2, avec 34 matchs joués, pour 12 buts et 3 passes décisives ! De très bonnes statistiques qui ne lui ont pas permis de rentrer dans les plans de Bruno Génésio. Aldo Kalulu quitte finalement son club de cœur, dans lequel il aura disputé 20 matchs (dont 4 de Ligue des Champions), pour 3 buts et 1 passe décisive. Il rejoint le championnat suisse et le FC Bâle. Il y jouera les tours préliminaires de Ligue des Champions, et pourrait y retrouver l’OL en cas de qualification. L’indemnité de transfert est de 2,1 millions d’euros, et un intéressement sur une éventuelle plus-value d’un éventuel futur transfert.

Jean-Philippe Mateta, départ en Allemagne.
Pour le grand attaquant natif de Sevran, la donne est similaire. Auteur d’une bonne saison au Havre (37 matchs, 19 buts), Mateta n’a pas tapé dans l’oeil de Bruno Génésio. Mais dans celui de Mayence. Le club allemand, qui négociait avec l’OL pour Abdou Diallo récemment – le joueur a préféré le discours de Favre à celui de Génésio, étonnant – a enroulé l’ancien joueur de Châteauroux contre 8 millions d’euros plus 2 de bonus. A l’Olympique Lyonnais, Mateta n’aura joué que deux rencontres, pour un total de 86 minutes de jeu.

Bonne chance à Aldo Kalulu et à Jean-Philippe Mateta pour la suite de leurs carrières.

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :