Ce samedi, à 21h00, l’Olympique Lyonnais reçoit l’OGC Nice, au Groupama Stadium, pour l’ultime match de la saison 2017/2018. Une dernière sortie, mais sans doute la plus importante. L’enjeu, sportif comme économique, est immense. L’OL a 90 minutes pour l’emporter, et ainsi se qualifier directement pour la prochaine Ligue des Champions. En face, Nice joue sa place en Ligue Europa. Cette 38e journée s’annonce haletante.

Samedi 12 mai. Stade de la Meinau, Strasbourg. A la 87e minute de jeu, l’OL mène 2 buts à 1 à Strasbourg, tandis que Monaco est tenu en échec face à St Etienne (0-0). A cet instant, la deuxième place de l’OL est sécurisée : la dernière journée ne changera rien, l’OL finira dauphin du PSG. Mais 5 minutes viennent tout changer. Le cours d’un match, de deux matchs, d’une saison, et peut-être de certaines personnes. L’OL s’écroule, et s’incline 3 buts à 2, tandis que Monaco ouvre victorieusement le score face à St Etienne (1-0). L’OL passe troisième du classement, et reste sur le podium grâce au nul de Guingamp face à Marseille (3-3), la veille. Sur huit victoires de rang, l’OL s’écroule, et n’a plus son destin entre ses mains pour la qualification directe en Ligue des Champions, en quittant l’Alsace.

Mercredi 16 mai. Groupama Stadium, Décines. Finale de la Ligue Europa. Dans le stade de l’OL, l’Atletico Madrid affronte l’Olympique de Marseille. En jeu, le gain d’une Coupe d’Europe, et, pour Marseille, une qualification en Ligue des Champions. La soirée se déroule parfaitement pour les Espagnols, l’emportant 3 buts à 0 grâce à un doublé de Griezmann. L’honneur des Lyonnais, bafoué par la présence du rival marseillais en finale, est en partie sauf. Surtout, la troisième place de Ligue 1, occupée par l’OL, redevient directement qualificative pour la Ligue des Champions. Pour accéder à cette phase, les Gones ont de nouveau le destin entre leurs mains.

Samedi 19 mai. Groupama Stadium, Décines. Lyon-Nice. Et maintenant ? La suite de l’histoire de cette folle semaine reste à écrire. L’avenir à court et moyen terme de l’OL en dépend, sans doute. Se qualifier pour la Ligue des Champions, c’est jouer 6 matchs de la plus prestigieuse des compétitions. C’est remplir un des objectifs du début de saison, les autres ayant été, de nouveau, ratés. C’est s’assurer une rentrée financière non négligeable, qui pourrait permettre de garder un ou plusieurs joueurs. Mais surtout, ne pas y être serait un véritable aveu de faiblesse, d’inconstance et d’irrégularité. A l’image de la saison de l’OL. Ces prochaines 90 minutes vont déterminer le futur européen du club. Ils ne changeront cependant rien au sentiment de gâchis qui règne du côté du Groupama Stadium. Ce sentiment restera, il pourrait même être accentué…

L’Olympique Lyonnais qualifié en Ligue des Champions si…

  • L’OL bat Nice.
  • L’OL fait match nul contre Nice et que l’OM ne bat pas Amiens.
  • L’OL perd contre Nice et que l’OM ne bat pas Amiens.

L’Olympique Lyonnais deuxième de Ligue 1 et adversaire du PSG au Trophée des Champions si…

  • L’OL bat Nice et que Monaco ne bat pas Troyes

Et Nice, dans tout ça ? L’enjeu pour l’OL est immense, ce samedi. Il ne l’est pas moins pour l’OGC Nice. Sixièmes de Ligue 1 et actuellement qualifiés pour le tour préliminaire de la Ligue Europa, les Niçois sont encore loin de l’Europe. Avec Bordeaux et St Etienne, tous deux deux points derrière les Aiglons, ils luttent pour la dernière place européenne. Les Girondins vont à Metz, lanterne rouge et déjà relégué, tandis que St Etienne reçoit Lille, maintenu depuis samedi dernier. Il y a donc fort à parier que les adversaires des Niçois au classement vont l’emporter. Dans ce cas de figure, seule une victoire niçoise face à l’OL leur permettrait de voir l’Europe la saison prochaine…

La dernière avec l’OL, pour qui ? La dernier match de la saison est toujours un moment à part. Du fait de l’enjeu, comme cette saison, mais aussi car certains joueurs disputent leur dernier match avec le club. C’était le cas d’Alex Lacazette la saison dernière, déjà face à Nice. Cette saison, Nabil Fekir, annoncé à Liverpool, pourrait vivre sa dernière avec l’OL, tout comme Rafael, qui pourrait être poussé vers la sortie. Ce pourrait être le dernier match de Bruno Génésio, aussi, même si les récentes déclarations du président Aulas ne vont pas dans ce sens. En cas d’échec à qualifier l’OL pour la C1, l’entraîneur lyonnais pourrait faire les frais d’une deuxième saison ratée consécutive. Peu de coachs se voient être reconduits après deux saisons sans aucun objectif atteint…

Qui sur la feuille de match ? Côté Niçois, seul Christophe Jallet manque à l’appel. A Lyon, on notera les retours de Mariano Diaz, blessé à Strasbourg, et celui de Marcelo, qui a purgé son match de suspension. Mouctar Diakhaby et Anthony Lopes, tous deux suspendus, sont absents, tout comme Kenny Tete, blessé. C’est un groupe sans surprise et presque au complet qui se prépare donc à accueillir l’OGC Nice. Amine Gouiri ou Cheikh Diop devrait être le 19e homme. Mapou Yanga-Mbiwa, l’homme au peu de temps de jeu mais à la belle attitude, figure également dans le groupe de 19.

90 minutes pour retrouver la Ligue des Champions, et sauver en partie la saison. Voilà la mission lyonnaise de ce samedi. Avant des vacances pour la plupart du groupe rhodanien, il reste un challenge et non des moindres. L’enjeu est immense, l’OL n’a pas le droit à l’erreur. On n’ose imaginer l’été lyonnais en cas de nouvelle saison hors du podium…

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :