Inadmissible, honteux, catastrophique, aucun mot n’est assez fort pour qualifier la piteuse prestation des lyonnais à Geoffroy Guichard ce Dimanche.

Les Gones ont sûrement oublié avec le temps ce qu’était un Derby en terme d’intensité et de combat et ce qu’il fallait faire pour le remporter. Ajoutez à la piteuse prestation, un “dégoupillage” en règle de Ghezzal et Tolisso et vous obtenez la soirée cauchemar par excellence.

Une soirée qui avait revêtit ses habits d’horreur dès l’entame de la rencontre où les hommes de Génésio sont dépassés dans les duels et n’arrivent pas à dépasser leur milieu de terrain. Une domination stéphanoise qui va vite être concrétisée par l’ouverture du score de Monnet-Paquet, bien aidé par la mésentente entre Mapou et Mammana qui risque de payer très longtemps son erreur.
L’ouverture du score des Verts n’aura même pas le mérite de réveiller des lyonnais qui semblent n’être jamais descendu du bus qui les amenait dans la banlieue.

Un match à sens unique que Romain Hamouma va confirmer en doublant la mise à la suite d’une nouvelle erreur de placement défensif des lyonnaisMenés de deux buts, les lyonnais ne vont pourtant pas sonner la révolte et semble couler tranquillement. Seul Nabil Fékir semble essayer de réveiller ses partenaires, mais il sera sorti à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’entrée de Ghezzal ne change rien et l’OL se procure des occasions, profitant de la baisse de régime stéphanoise sans toutefois revenir au score. L’entrée de Valbuena à la place d’un Memphis transparent sera l’un des seuls points positifs de la soirée puisqu’il aura au moins eu le mérite de se donner à fond et dans l’apathie générale, il faut au moins le noter.

En fin de match, Rachid Ghezzal qui n’a pas pu se montrer par ses performances, se fait remarquer en étant expulsé. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Corentin Tolisso d’ajouter une nouvelle pierre à la pathétique sortie lyonnaise.


Cette défaite sonne le glas des espoirs de podium lyonnais. Maintenant l’OL va devoir se concentrer à assurer une 4ème place qui sauvera ce qu’il reste à sauver dans un édifice qui semble en flamme, mais dont le pompier en chef semble être plus que jamais pyromane.

Les stats du match :
(En collaboration avec Stats Foot)

13 :
C’est déjà la 13ème défaite de la saison des lyonnais, un triste record pour Génésio… Certains entraîneurs ont été virés pour moins que ça.

3 :
C’est le 3ème succès consécutif des Verts dans le derby à Geoffroy-Guichard. Ce n’était jamais arrivé sous l’ère Aulas, vous avez dit crise ?

0 :
Comme le QI du président stéphanois Bernard Caïazzo qui s’est permis d’insulter les lyonnais. On ose imaginer le déferlement médiatique si c’était Jean-Michel Aulas.


4 :
Depuis la reprise de Janvier, l’OL a perdu 4 de ses 5 matchs toutes compétitions confondues.

Les notes du match :

Lopes : 3
Il a participé au marasme des lyonnais sans toutefois ne pas pouvoir faire grand chose. 
À part un arrêt en début de match, il ne peut rien sur l’ouverture du score lyonnaise et fut proche de prendre rouge sur le deuxième but si Hamouma avait joué le carton.
De plus, Lopes a semblé résigné… Plutôt grave quand on connaît le tempérament d’Antho.

Jallet : 2
Le négociant en vins faisant son retour dans le onze lyonnais et je ne comprends toujours pas pourquoi on le préfère à Gaspar et pourquoi il fut prolongé.
Ses meilleures actions depuis 2 saisons sont ses interventions en tant que consultant pour Canal +.
Il a été dépassé physiquement, de vitesse et dans le placement. Il serait peut-être temps de préparer l’avenir parce qu’il y a du travail.

Mammana : 2
Fautif sur le premier but, son placement laisse à désirer sur le deuxième but et malgré quelques interventions en seconde période, il s’agit de son pire match de la saison.
Connaissant le coach lyonnais, on ne risque pas de le revoir de si tôt.

Yanga M’Biwa : 2
Ses relances et ses dribbles dangereux dans la surface m’ont fait faire de la tachycardie, Mapou n’arrive décidément pas à être le leader de la défense que l’on espérait.
À quand une défense Mammana-Diakhaby ?

Morel : 3
Pour donner un indice sur la prestation défensive lyonnaise, Jérémy Morel fut le moins pire des défenseurs.
Il a quelques fois sauver ce qu’il restait à sauver dans la défense lyonnaise.

Gonalons : 2
À ce qu’il parait Maxime Gonalons est le capitaine lyonnais, cela reste une rumeur dans le sens où sa prestation de Dimanche fut l’une des pires. De plus, il a été incapable de sonner la révolte ou de calmer ses coéquipiers en fin de match.

Tolisso : 2
Corentin Tolisso est cramé, c’est incontestable, le milieu lyonnais semble émoussé depuis quelques matchs ce qui est normal. Ce qu’il est moins c’est sa honteuse faute sur Lemoine et une exclusion évitable.
Il serait peut-être temps d’être moins sur les réseaux sociaux avec les copains et de se concentrer à nouveau sur le football.

Darder : 4
Il fut le meilleur milieu de terrain sur le terrain. Il fut le seul à tenter de servir les attaquants dans les meilleures conditions et à ne pas sortir du match y compris à la fin.
Malgré tout, Bruno Génésio va sans doute le sortir également pour remettre de la “générosité” et du “coeur” au milieu lyonnais, c’est bien dommage.

Memphis : 2
Son intégration semble difficile preuve de la bonne ambiance qui règne dans le club et de la qualité du staff lyonnais. Une prestation transparente dans la lignée de son entrée au Vélodrome, mais avant de la juger, on va attendre un peu.

Fekir : 3
Il fut l’un des meilleurs lyonnais en première mi-temps, le seul à tenter des chevauchées et apporter le danger, mais sa frustration et son carton jaune lui ont coûté sa place à la mi-temps.

Lacazette : 5
Alex Lacazette mérite mieux que le club dans lequel il joue actuellement. Malgré la défaite, il a réalisé un match plutôt correct, dribblant, servant de point de fixation pour ses coéquipiers et revenant défendre quand il le fallait.
Pour le coup, si les 11 lyonnais jouaient comme lui, on n’en serait sans doute pas là.

Ghezzal : 2
Rentrée ratée, carton rouge, une entrée de très haut vol, mais ça ne lui coûtera pas sa place.
Vivement Juin..

AS Saint-Etienne 2 – 0 Olympique Lyonnais
Monnet Paquet 9′
Hamouma 22′
Stade Geoffroy Guichard
23e Journée de Ligue 1

ASSE : Moulin – Malcuit, Théophile-Catherine, Perrin, Pogba – Veretout, Pajot (Selnaes 77′), Hamouma (Lemoine 87′), Monnet-Paquet (Roux 75′), Saivet – Soderlund

OL : Lopes – Jallet, Mammana, Yanga M’Biwa – Morel – Gonalons, Tolisso, Darder (Ferri 81′)- Memphis (Valbuena 65′), Fekir (Ghezzal 45′), Lacazette

 

Corentin Dupont

Corentin Dupont

Rédacteur pour le blog Coeur de Gone | "Bercé par Sonny Anderson, éduqué par Juninho, émancipé par Bako Koné." | @Corentin_Dupont

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :