Olympique Lyonnais 3 – 0 Girondins de Bordeaux
Lacazette (41′,87′)
Kalulu (90′)
Parc OL

L’OL était attendu et les Gones ont répondu présents.
Leur victoire contre de faibles Girondins de Bordeaux donne un peu d’oxygène et de l’espoir pour la suite.

La compo :
Lopes, Jallet-Mapou-Umtiti-Morel, Gonalons-Grenier (Ferri 74e)-Tolisso, Valbuena (Ghezzal 64e) -Lacazette-Cornet (Kalulu 82e)

Le match :
Comme à l’accoutumée, les Gones mettent le pied sur le ballon sans toutefois se montrer réellement dangereux devant la cage bordelaise.
Il faut attendre le quart d’heure de jeu et la tête de Gonalons sur corner (17e).
Mais comme lors des dernières semaines, l’OL reste fébrile aux attaques bordelaises et il s’en faut de peu pour que le ciseau de Diabaté se retrouve au fond des filets (19e).
Ce match semble rejoindre la panoplie des matchs “regrets” de l’OL, version Génésio mais un homme va débloquer la situation, Alexandre Lacazette.
Tout d’abord après un bon enchaînement qui passe de peu à côté (25e) avant de délivrer le très calfeutré Parc OL à la 42e minute.
Le buteur lyonnais permet à l’OL de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage.

  
En seconde période, malgré une possession à l’avantage des lyonnais, ce sont les Girondins qui vont se procurer les plus belles occasions.
Tout d’abord par Rolan, qui voit sa frappe sauvée in extremis par Morel (55e) puis sur un nouvelle tête de l’uruguayen qui oblige Anto Lopes à une nouvelle horizontale (72e).
Les minutes s’égrainent et les changements apportent une nouvelle dynamique et plus de vitesse à un collectif lyonnais qui va profiter de l’apathie bordelaise pour doubler la mise par Alexandre Lacazette, qui profite d’une erreur de Bernardoni (87e).
Un succès lyonnais confirmé par le but de Kalulu dans le temps additionnel (93e).
Les Gones s’imposent et mettent fin à la spirale négative des dernières semaines.
Un succès qui permet à l’OL de retrouver le TOP 10 mais qui devra être confirmé dans les prochaines semaines.

LES “TOPS” Coeur de Gone :

Lacazette :
Une prestation convaincante pour le numéro 10 lyonnais qu’on attendait au tournant et qui a répondu présent.
Un doublé qui va lui permettre de retrouver la confiance et qui, on l’espère, permettra aux Gones de retrouver une place plus conforme à son standing.

Lopes :
Malgré le large succès, le portier lyonnais a sauvé les lyonnais à des moments charnières de la partie.
Tout d’abord en première mi-temps sur une frappe de Rolan, puis sur une nouvelle tête de l’uruguayen en seconde mi-temps.
Deux sauvetages qui ont permis à l’OL de conserver son premier succès.

Kalulu :
10 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu à Aldo Kalulu pour montrer à tout le monde qu’il méritait peut être plus.
Rapide, tranchant et buteur, Aldo à plus montrer avec son peu de temps de jeu que Mathieu Valbuena et Maxwel Cornet.
La question à savoir maintenant est si Génésio lui accordera t-il plus que des bouts de matchs.

LES “FLOPS” Coeur de Gone :

Valbuena :
Encore un match pour l’ailier international à montrer son manque d’impact dans le jeu lyonnais.
Sa mésentente avec Alexandre Lacazette est criante, son manque d’importance sur le plan offensif et son grand nombre de déchet dans le jeu agace de plus en plus.
Les matchs avancent et malheureusement le constat s’aggrave pour l’un des gros flops du mercato lyonnais.

Grenier :
Clément Grenier semble perdu dans ce 4-3-3, trop souvent dans l’axe en position d’ailier, son positionnement dans l’axe n’apporte pas la touche technique nécessaire au collectif lyonnais.
Son entente habituelle avec Alex Lacazette ne s’est pas ressentie sur le jeu lyonnais et on se demande également pourquoi Sergi Darder n’a pas le droit à une seconde chance.

Cornet :
L’ancien messin a brillé par son grand nombre de mauvais choix dans ce match.
Il a trop souvent vendangé les situations qui lui étaient offertes et la tonitruante entrée d’Aldo Kalulu pourrait lui coûter une place dans le onze lyonnais.

Copyright photo : Elodie | www.coeur-de-gone.fr 

 

Corentin Dupont

Corentin Dupont

Rédacteur pour le blog Coeur de Gone | "Bercé par Sonny Anderson, éduqué par Juninho, émancipé par Bako Koné." | @Corentin_Dupont

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :