Ce jeudi, à 19h00, à Nicosie, l’OL débute sa campagne européenne en Europa League en affrontant Limassol. Dans une poule des plus relevées, également composée de l’Atalanta Bergame et d’Everton, ce déplacement à Chypre semble, sur le papier, être le moins compliqué du groupe. Dès la première journée, l’OL n’a (presque) pas le droit à l’erreur.

Dans une semaine capitale, les Lyonnais se doivent de répondre présent. Et de rassurer les suiveurs lyonnais. Car dernièrement, les 3 points glanés contre Guingamp n’ont rassuré personne : seuls les exploits individuels peuvent faire la différence, aucun collectif ne ressort, aucun spectacle proposé, et l’incapacité flagrante à se sortir d’un marquage adverse… Mathématiquement, l’OL a fait une bonne affaire dimanche dernier. Mais dans le jeu, les Gones ont fait beaucoup moins bien que lors du mois d’août. Et juste avant l’Europe, c’est inquiétant…

D’autant que ce match à Limassol, déplacé à Nicosie pour y trouver un stade conforme aux exigences de l’UEFA, n’a rien de simple. Dans la poule la plus relevée de la compétition, l’Apollon Limassol est très certainement l’adversaire le plus prenable. Autrement dit, pour espérer finir dans les 2 premiers, il faudra faire carton plein contre les chypriotes. D’autant que dans le même temps, l’Atalanta et Everton s’affrontent. Cette soirée pourrait donc permettre aux Lyonnais de prendre la tête de la poule, avant de recevoir les Italiens au Groupama Stadium dans deux semaines.

Mais ce déplacement a tout d’un piège. Coincé juste avant une rencontre au Parc des Princes face au P$G, en Ligue 1 Conforama, c’est pourtant le match européen qui relève d’une importance supérieure. A Paris, la logique voudrait que l’OL perde. Un nul ou une victoire serait vu comme un exploit. Alors qu’au contraire, ce jeudi, tout autre résultats qu’un succès serait vécu comme une désillusion. Et pénaliserait déjà l’OL dans sa course à la qualification.

Emmenez-nous à…Lyon ! C’est une chance que l’OL a cette saison, et qui n’est pas prête de se reproduire. Une finale d’une compétition européenne à domicile, ça n’a pas de prix. Et si on est encore bien loin de cette phase là, la premier objectif est de passer la poule. Une poule que l’OL a la chance de débuter face à l’adversaire, sur le papier, le plus faible. Que de chances à ne pas rater…

Le groupe pour Limassol-Lyon : A.Lopes – M.Gorgelin – D.Grange – Rafael – M.Diakhaby – F.Marçal – Marcelo – J.Morel – F.Mendy – K.Tete – H.Aouar – J.Ferri – T.Ndombele – C.Grenier – L.Tousart – M.Cornet – Memphis – M.Diaz – N.Fekir – M.Maolida – B.Traoré.

Partager

A propos

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Répondre