[ASSE 1-2 OL] Un derby, ça se gagne !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 118ème Derby de l’Histoire est LYONNAIS. Ce dimanche à Geoffroy-Guichard, l’Olympique Lyonnais décrochait la victoire dans les dernières secondes grâce à un coup de tête de Dembélé ! Retour sur le match.

Le 3-4-3 n’ayant pas apporté de garanties défensives… depuis le match aller contre Saint-Étienne, l’OL retrouve son 4-2-3-1. C’est donc Marçal qui fait les frais de ce changement, faisant le bonheur de Cornet, de nouveau titulaire.
5ème minute, Memphis remise à Fekir dont la frappe est contrée ; récupérant le ballon, le capitaine des gones ne peut se défaire des défenseurs. Le match est âpre et les duels tendus. Le bloc stéphanois est bas et l’OL a la possession en ce début de rencontre. L’ASSE attend l’ouverture sur un contre mais l’OL se projette aussi vite vers l’avant. 12e sur une passe en profondeur de Mendy, Memphis aux 25 mètres tente un lobe que Ruffier sauve du bout des doigts.

Suite au corner, l’ASSE répond du tac au tac en sollicitant d’une frappe, Lopes. Le match est animé, les opportunités se développent de part et autres, les attaquants prenant le pas sur les défenseurs. Sur une perte de balle de Tete, l’ASSE développe une rapide contre-attaque sur son couloir, le centre de Khazri trouve la tête de Hamouma,. 1-0 pour l’ASSE à la 21e. Plus réaliste que l’OL, l’ASSE ouvre le score. Cette fois-ci, l’OL n’aura pas concédé un but sur sa première frappe cadrée… mais sur sa seconde ! Si le changement tactique n’apporte pas plus de sécurité défensive, il lui permet néanmoins d’écarter le jeu en particulier sur le couloir gauche où Mendy, Cornet et Fekir trouvent des espaces. 34e, sur une offensive venant de la gauche, Cornet trouve Fekir qui écrase hélas trop sa frappe. Il ne manque pas grand-chose à l’OL pour revenir : un peu de justesse technique, un peu plus d’agressivité pour passer son vis-à-vis… le même constat peut être fait en défense où Monnet-Paquet passe trois Lyonnais avant de frapper au but (42e). Comme depuis deux mois, l’OL perd les duels dans les zones de vérités.

Retour des vestiaires, l’OL par l’intermédiaire de Traoré, trouve Fekir dans la surface qui de la tête est tout près de tromper Ruffier. Une nouvelle fois, le gardien stéphanois sauve son équipe du bout des doigts (46e). L’OL essaie de mettre un peu plus de rythme, de percussions et de faire remonter son bloc en ce début de seconde période mais, rapidement, l’étau se desserre et Khazri, passant en un contre un Marcelo, est tout près de doubler la mise. L’OL s’est fait peur et redescend d’un cran. Dembélé rentre à la place de Traoré, Genesio veut apporter de la taille et du poids au centre de l’attaque. Memphis passé à gauche (Cornet basculant à droite) provoque immédiatement sur son couloir et apporte de nouvelles solutions. Seulement, c’est à nouveau l’ASSE qui se révèle le plus dangereux et Lopes qui est contraint de s’employer par un double arrêt, une double parade qui permet aux Lyonnais de rester dans la partie… Le tournant du match ? En tout cas, cela en a tout l’air puisqu’une minute plus tard (65e), l’OL obtient un penalty. Fekir s’en charge et prend à contre-pied Ruffier. 1-1.
Après ce but, le match s’anime encore un peu, le ballon circulant d’un camp à l’autre. Au fil des minutes pourtant, l’OL tend à prendre le dessus : N’Dombélé par ses percussions et ses frappes, Dembélé à la réception de centres… Pour le moment cela ne suffit pas. 85e Fekir sur le côté gauche parvient à passer son vis-à-vis mais son tir est à nouveau repoussé par Ruffier. Dubois et Terrier peuvent bien entrer à leur tour pour apporter du sang neuf, l’OL reste à égalité et le temps s’écoule inexorablement. 88e Dembélé écrase trop sa frappe avant que Lopes puis Dubois sur leur ligne ne sauvent l’OL. 91e Fekir est contré, Memphis suit mais voit sa frappe s’envoler. Sur deux corners, l’ASSE fait encore passer quelques sueurs froides aux supporters lyonnais, le score semble devoir en rester là… surtout lorsque sur un centre de Dubois, Dembélé ne cadre pas sa tête. Il ne reste qu’une poignée de secondes lorsque Dembélé, à la réception d’un nouveau centre, ne rate pas cette fois l’opportunité. L’OL s’impose 2-1 à Saint-Étienne, les Lyonnais peuvent jubiler !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :