[ASC-OL] On prend les mêmes et on recommence

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce dimanche, à 17h00, l’Olympique Lyonnais se déplace au Stade de la Licorne, pour y affronter l’Amiens SC, dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1. Trois jours après leur affrontement en Coupe de France, et un mois et demi après celui en Coupe de la Ligue, Lyonnais et Amiénois se rencontrent pour la quatrième et dernière fois de la saison. Les trois autres confrontations ont tourné à l’avantage de l’OL.

Comme un air de déjà vu. Amiens restera, quoi qu’il arrive par la suite, le club que l’OL a le plus affronté en cette saison 2018/2019 (les plus tatillons nous répondront que l’OL peut encore jouer Manchester City en Ligue des Champions…). Après le match aller en championnat, le seul au Groupama Stadium, remporté 2-0 par l’OL, après le huitième de finale de la Coupe de la Ligue, à la Licorne, remporté 3-2 par les Gones, après le seizième de finale de Coupe de France, en Picardie, remporté 2-0 par les Lyonnais, mercredi, place au match retour en Ligue 1, toujours dans les Hauts de France.

Si ces deux équipes ont désormais l’habitude de jouer face à face, leur situation en championnat diffère très largement. Après sa victoire dans le derby dimanche dernier, l’OL a repris sa place sur le podium. Mais le deuxième, le LOSC, s’est imposé à Marseille vendredi (1-2), et a désormais 6 longueurs d’avance sur les Lyonnais. Pour l’OL, la victoire à Amiens est donc primordiale. Pour les Picards, c’est une autre lutte : celle du maintien. Premiers non relégables avant cette journée, les joueurs de Christophe Pélissier ne comptent qu’un point d’avance sur le barragiste, Dijon. Pour l’ASC aussi, les points sont précieux.

Avant de recevoir Paris la semaine prochaine, l’OL doit reprendre sa marche en avant. En s’imposant à Amiens, jeudi, les Lyonnais ont enchaîné deux victoires consécutives, une première depuis plus d’un mois. Aussi, les Gones n’ont gagné trois rencontres à la suite qu’une seule fois cette saison. C’était en septembre, lors des succès face à Manchester City, Marseille, et Dijon. Alors avant d’entamer un mois de février alléchant – Paris, Nice, Monaco et surtout Barcelone seront au programme – mais périlleux, les hommes de Genesio doivent avancer.

Et pour ce déplacement à Amiens, le technicien lyonnais pourra compter sur tous ses hommes, à l’exception de Rafael et Gouri, blessés de longue date, et de Marçal, suspendu. Sur le banc en Coupe de France, Denayer, Aouar et Memphis devraient faire leur retour dans le onze de départ.

Jeudi, à Amiens, l’OL avait été plein de maîtrise. En infériorité numérique pendant plus d’une mi-temps, les Gones ne se sont pas fait peur, et se sont tranquillement qualifiés, au terme d’un match abouti, malgré une adversité faible. Ce dimanche, dans le même stade et face au même adversaire, le même sérieux est attendu. Allez l’OL !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :