Ce dimanche 29 avril va sûrement rester dans la mémoire des supporters lyonnais pendant un long moment. Les joueuses de l’OL recevaient Manchester pour la demi-finale retour de Ligue des Champions au Groupama Stadium. Au match aller, les Lyonnaises étaient revenue avec un score nul et vierge. Il fallait alors remporter ce match à tout prix. C’est chose faite devant près de 21000 supporters grâce à une Lucy Bronze en or.

Après le match nul en Angleterre, les Lyonnaises se retrouvent dans l’obligation de marquer. Pour cela, il faut attaquer et Lyon se montre offensif dès les premières minutes. Dzsenifer Marozsán, à l’entrée de la surface est prête à marquer, mais voit sa frappe déviée en corner (4′). Deux minutes plus tard, c’est au tour de Wendie de Renard de tenter sa chance, de la tête (6′). L’OL se fait très pressant et le danger n’est jamais loin. Les occasions lyonnaises ne manquent pas, bien qu’elles ne soient pas cadrées, comme la frappe puissante d’Amandine Henry (12′) ou la demi-volée de Dzsenifer Marozsán (16′).

Que ça soit avec Lucy Bronze côté droit, ou Amel Majri côté gauche, la défense Citizen n’est jamais tranquille. Amel Majri, bien lancée par Camille Abily parvient à centrer parfaitement, Lucy Bronze est à la réception et, d’une magnifique volée, envoie le ballon au fond des filets. Karen Bardsley ne peut rien faire (1-0, 17′).

Après cette ouverture du score, l’OL continue de faire le pressing, mais manque de faire le break à plusieurs reprise. Lyon domine tout en manquant de précision devant le but. À l’image de la frappe d’Amandine Henry déviée par Jennifer Beattie sur le poteau (20′). Après son superbe but, Lucy Bronze n’est pas en reste. L’Anglaise s’offre une très belle percée dans la défense de Manchester sans réussir à conclure (36′). Les Fenottes dominent tout en ratant de nombreuses opportunités et rentrent aux vestiaires sans être parvenues à faire le break (16 tirs, dont 5 cadrés).

En seconde période, l’Olympique Lyonnais garde la possession du ballon et se procure rapidement de nouvelles occasions. Une nouvelle fois, l’attaque lyonnaise n’est pas assez précise et la dernière passe est souvent trop forte.

L’heure de jeux profite à Manchester. Isobel Christiansen récupère le ballon au milieu de terrain et lance Nikita Parris sur la gauche. Sarah Bouhaddi sort et dégage le ballon en touche (60′). City arrive à s’incruster dans la surface lyonnaise, la défense reste vigilante.

Lyon continue d’attaquer tout en produisant beaucoup de déchets. Eugénie Le Sommer n’est pas loin de faire le break à la 87ème minute. Partie seule au but, elle se fait stopper suite à un tacle anglais, l’arbitre ne siffle pas faute.

Le score en reste là (1-0). Grâce à une merveille de Lucy Bronze, l’OL se qualifie pour une septième finale de Ligue des Champions en neuf ans. La finale se déroulera à Kiev, contre Wolfsburg le 24 mai prochain. Wolfsburg est bien connu de l’OL puisque ce sera la troisième finale que les Lyonnaises vont disputer contre cette équipe allemande.

Compos :
OL : Bouhaddi – Bronze, Renard (cap.), Mbock, Majri – Kumagai, Marozsan, Henry, Abily (Hamraoui, 68′) – Le Sommer, Hegerberg. Entr : Reynald Pedros.

Manchester City :  Bardsley – McManus, Houghton (cap.), Beattie, Stokes – Scott, Walsh, Stanway – Lawley (Nadim, 67′), Christiansen (Emslie, 82′), Parris. Entr. : Nick Cushing.

But :
Bronze (17′) pour l’OL.

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :