Ce samedi, l’OL accueillait le FC Nantes de Claudio Ranieri. Grâce à Memphis et Traoré, les Lyonnais ont gagné 2 buts à 0 et prennent la place de dauphin à l’AS Monaco, à 3 journée de la fin du Championnat… En prime, le record de buts inscrits du club sur une saison de championnat est battu.

Disposée en 4-4-2, l’équipe mise en place à Dijon est reconduite à l’identique. Mariano est laissé sur le banc, c’est le duo Memphis-Traoré qui est mis à la pointe de l’attaque avec un Fekir en pourvoyeur de ballons.

À l’entame de la rencontre, le FCN tente de jouer haut pour gêner les Lyonnais dans la circulation de balle. La bataille du milieu de terrain est assez intense, mais rapidement l’OL prend le dessus sur son adversaire. À la 6e minute, Traoré se procure la première occasion de la rencontre et fait passer les premières frayeurs aux Nantais. Mais, ce n’est rien avec l’énorme double occasion de la 12e minute, où Memphis et Traoré manquent de réalisme devant le but. En tout cas, à la 20e minute, l’OL est monté en puissance. Positionnés plus hauts sur le terrain, les Lyonnais font reculer les Nantais qui campent de plus en plus dans leurs 25 derniers mètres. Avec 6 tirs dont 3 cadrés (pour seulement 1 côté nantais) et une possession de 66 %, l’OL impose son rythme mais se heurte à une défense très regroupée et assez agressive sur le porteur du ballon. Très présents dans les duels, les défenseurs nantais ne lâchent rien et concèdent des coups francs… hélas mal exploités.

À la 30e minute, le score est toujours de 0-0 et le FCN peut y croire surtout que l’OL commence à ralentir de rythme et tend à avoir une équipe de plus en plus coupée en deux… Nantes réussit même parfois à déstabiliser l’arrière-garde lyonnaise en pressant très haut pour gêner la relance. Mais, l’OL cette année peut toujours compter sur le talent individuel de ses attaquants. Et sur une remontée de balle rapide et efficace, Fekir trouve un Memphis, pas en reste, pour marquer un très joli but. 40e minute, l’OL mène enfin 1-0.

https://twitter.com/OL_Plus/status/990255224802734080

Au retour des vestiaires, l’OL reprend par le bon bout la seconde période. Appliqué défensivement et continuant à vouloir faire vivre le ballon, l’OL se procure pléthore d’occasions : Aouar (par 3 fois), Memphis, Fekir ou Marcelo, sur une tête… La défense du FCNA est à la peine devant la vitesse d’exécution et la technique des trois joueurs offensifs de l’OL. Et sur une nouvelle percée de Memphis, Traoré réussit enfin à inscrire un 2e but. 68e minute, 2-0 pour l’OL. Et sans un grand gardien (8 arrêts en moins de 70 minutes), l’addition aurait pu être bien plus lourde pour Nantes comme sur cette action où Memphis laisse passer le ballon pour Fekir qui voit sa frappe repousser par le gardien nantais.

https://twitter.com/OL_Plus/status/990266613642481665

Quoi qu’il en soit, l’OL a fait ce qu’il fallait en s’imposant 2-0. Il met la pression sur Monaco et Marseille qui n’auront pas le droit à l’erreur. À l’issue de cette journée, l’OL est assuré d’être deuxième de Ligue 1.
Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :