[CSKA-OL] L’Europe comme ultime ambition

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce jeudi, à 19h00, l’Olympique Lyonnais se déplace en Russie pour y affronter le CSKA Moscou, dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue Europa. Loin du compte en championnat, éliminés des deux coupes nationales, les Lyonnais n’ont plus que la C3 pour sauver leur saison, à moins d’un retournement de situation en Ligue 1. Alors que la finale se disputera au Groupama Stadium, l’Olympique Lyonnais joue bien plus qu’une simple phase finale de Coupe d’Europe. Sans un gros parcours, la saison serait complètement ratée.

C’est ce qui s’appelle une crise de résultats. Alors que les Gones n’ont plus remporté le moindre match de championnat depuis le 21 janvier dernier (3 défaites et 3 nuls depuis), seule la Ligue Europa leur a apporté de la satisfaction. En seizièmes de finale, l’OL a éliminé, sans forcer, les Espagnols de Villarreal (3-1 à l’aller, 1-0 au retour). Dans un tableau relevé, avec notamment la présence de l’Atletico Madrid, Arsenal, Dortmund ou encore le Milan AC, les Lyonnais ont été globalement épargnés lors du tirage. Pas de favori, ni même de confrontation 100% française en tombant sur l’OM, mais bien les Russes du CSKA Moscou, avec match retour à la maison. Un tirage abordable, quoi que bien piégeux.

Le CSKA Moscou a avoué ne pas connaître grand chose de l’OL…nous non plus, à vrai dire. Seule certitude, il fera un froid glacial, ce jeudi. Entre -4 et -7 degrés sont attendus, pour un OL qui a préféré faire son entraînement de veille de match au Groupama Stadium. Au tour précédent, les Russes ont éliminé l’Etoile Rouge de Belgrade, après un match nul 0-0 en Serbie, et une victoire 1-0 en Russie. Ils ont débuté leur deuxième partie de saison ce week-end, en s’imposant face à Ural (1-0). Ils pointent d’ailleurs à la cinquième place du classement, à 8 longueurs du leader et voisin le Lokomotiv Moscou, et à égalité de points avec le Zenith Saint Pertersbourg d’Emanuel Mammana. C’est la troisième meilleure défense du championnat, mais la moins bonne attaque des cinq meilleures équipes russes actuelles, avec 29 buts inscrits en 21 matchs.

Pour ce rude déplacement, l’OL sera privé de son capitaine Nabil Fekir. S’il a retrouvé l’entraînement collectif cette semaine, l’international Français est encore trop juste. Son retour est espéré pour la réception de Caen, dimanche. Mouctar Diakhaby, blessé en Normandie il y a une semaine, fait son retour. Diop, Maolida et Grange sont aussi du déplacement. Une rencontre ô combien importante avant le match retour, jeudi prochain, au Groupama Stadium. L’OL cherchera à marquer ce fameux but à l’extérieur, et à prendre une option avant le retour. Mais aussi à se rassurer, après un enchaînement de contre-performances inquiétantes. Une chose est sure, si cette double confrontation face aux Moscovites se passe mal, la fin de saison pourrait être très, très longue pour les hommes de Bruno Génésio…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :