Ce dimanche 24 avril, les Lyonnaises avaient rendez-vous au Parc OL pour y affronter le PSG en demi-finale de Ligue des champions.

Cette affiche s’annonçait difficile. Lyon et Paris les deux plus grosses équipes du championnat français s’affrontant pour une place en finale de Ligue des Champions. Pourtant, ce match aller, a été à sens unique. C’est en effet devant 22050 spectateurs, que les Fenottes ont mis un premier crampon en finale et que le PSG a pris une véritable leçon de football.

IMG_0775

Au début du match, rien ne prévoyait le raz-de-marée que les joueuses de Farid Benstiti allaient subir. Ce sont même les Parisiennes qui sont les premières à tirer au but par Marie-Laure Delie, mais la frappe est bien captée par Sarah Bouhaddi. La réponse se fait lyonnaise par Camille Abily, qui tire hors cadre. Ce début de match semble équilibré, mais cela ne dure qu’un temps. Les Lyonnaises prennent le dessus et s’emparent du ballon, le PSG doit alors se contenter de contenir tant bien que mal l’assaut lyonnais. Les Fenottes mettent la pression, une pression que les joueuses adverses ont du mal à assumer, notamment la défense qui commet des erreurs. Lorsqu’il y a une Ada Hegerberg pleine d’envie, faire des erreurs est évidemment déconseillé et se paye cher, très cher. La Norvégienne toujours à l’affût, sans la moindre hésitation, profite en effet d’une erreur défensive pour inscrire le premier but du match. La défense parisienne, suite à une mauvaise communication et à une hésitation de Katarzyna Kiedrzynek, Ada Hegerberg récupère le cuir, et pleine de sang froid envoie le ballon au fond des filets (1-0, 18′). Les occasions s’enchaînent pour les joueuses de Gérard Prêcheur pendant que Paris subit un coup dur. Laure Boulleau, blessée doit être remplacée et cède alors sa place à Lisa Dahlkvist (21′). Quelques instants après, Aurélie Kaci tente une demi-volée qui ne trouve pas le cadre. Puis, Eugénie Le Sommer, idéalement servie dans le dos de la défense Parisienne, file au but mais est signalée hors-jeu. La Lyonnaise, bien en forme, ne se laisse pas décourager. Ada Hegerberg, lancée par Griedge Mbock côté droit, centre pour Eugénie Le Sommer. Cette fois-ci pas en position de hors-jeu, la Lyonnaise pousse le ballon devant des cages vides et fait le break (2-0, 28′). À 2-0 après 30 minutes de jeu, l’OL continue le pressing et ne se relâche, tandis que le PSG commence à sérieusement boire la tasse. Katarzyna Kiedrzynek fait tout son possible pour éviter que son équipe sombre définitivement en arrêtant une nouvelle tentative d’Eugénie Le Sommer. En plus des buts lyonnais, les Parisiennes doivent également encaisser les blessures. Après Laure Boulleau, c’est au tour de Kheira Hamraoui (Perle Morroni 33′), puis Laura Georges (Rosana, 35′) qui doivent sortir sur blessure. Mauvaise tactique pour Farid Benstiti qui a titularisé Laure Boulleau et Laura Georges qui revenaient toutes deux de blessure. Les 45 premières minutes ne sont pas encore écoulées et le coach Parisien a déjà effectué ses trois changements.

IMG_0992

Les Lyonnaises, elles, se portent à merveille et le montrent. Suite à une nouvelle erreur de la défense parisienne, Eugénie Le Sommer sert idéalement Ada Hegerberg pour le 3-0 (40′). Quelques minutes plus tard, Griedge Mbock, lance cette fois, Elodie Thomis qui plus rapide que la lumière et surtout que la défense parisienne, centre pour Eugénie Le Sommer qui inscrit un doublé (4-0, 43′). Dans les derniers instants de cette première période totalement maîtrisée par Lyon, Lisa Dahlkvist commet une faute sur Eugénie Le Sommer à l’entrée de la surface de réparation. Camille Abily se charge de sanctionner les Parisienne en inscrivant un coup franc direct. La Lyonnaise envoie son ballon au-dessus du mur Parisien et le poteau se charge de dévier le cuir dans le but de Katarzyna Kiedrzynek (5-0, 45+2).

IMG_1246

Cette première période s’achève sur un score de 5-0. Les Lyonnaises dominent totalement les anciennes finalistes de la Ligue des Champions et démontrent une nouvelle fois qu’elles sont supérieures.

IMG_1252

Lors de la reprise de la seconde période, les joueuses de Gérard Prêcheur montrent toujours autant d’envie. Les Lyonnaises ne lâchent pas le ballon et les Parisiennes font tout leur possible. La jeune Perle Morroni se montre être un adversaire assez coriace et fait ce qu’elle peut pour tenir face aux attaques lyonnaises. Le PSG arrive tout de même à se créer des occasions. Sans l’intervention de Camille Abily in extremis, Anja Mittag aurait même pu inscrire un but en faveur de Paris (64′). Louisa Necib, entrée en cours de jeu à la place d’Aurélie Kaci, et la première à trouver la faille dans cette seconde période. La Lyonnaise, servie par Eugénie Le Sommer, réalise un crochet puis une superbe frappe directement en pleine lucarne (6-0, 73′). Seulement trois minutes après, Lotta Schelin, rentrée à l’heure, joue avec Louisa Necib qui remet à Pauline Bremer. L’Allemande effectue un long centre pour la Suédoise qui parvient à se débarrasser avec simplicité de sa compatriote et partenaire en équipe nationale, Lisa Dahlkvist, pour ensuite réaliser une magnifique frappe et marquer le septième but (7-0, 73′). Les Parisiennes ont totalement coulé et le match en restera là.

IMG_1756

Les Lyonnaises ont simplement livré une leçon de football et ont montré une totale maîtrise de leur sujet. Avec un score de 7-0 au match aller, on peut dire que Lyon à une déjà une première jambe dans le dernier carré de la compétition. Le match retour, aura lieu au Parc des Princes, le lundi 2 mai à 20h45. Les Parisiennes ayant une chance vraiment minime de se qualifier, devront hausser leur niveau pour éviter une nouvelle humiliation, chez elles.

Compo OL : Bouhaddi, Kaci (Necib 63′), Renard, M’Bock, Kumagai, Majri, Abily, Bremer (Petit 79′), Thomis (Schelin 60′), Hegerberg, Le Sommer. Entr : G.Prêcheur.

Compo PSG : Kiedrzynek, Dali, Boulleau (Dahlkvist 22′), Georges (Rosana 37′), Delannoy, Erika, Cristiane, Hamraoui (Morroni 32′), Delie, Seger, Mittag. Entr : F.Benstiti.

IMG_1608   IMG_1622

IMG_1927   IMG_1942

IMG_1398  IMG_2492

 

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :