Ce dimanche en clôture de la 34ème journée, l’OL a presque tout perdu en s’inclinant à domicile 3 buts à 2. Alors qu’ils menaient 2-0, les Gones se sont effondrés face à des Lillois emmenés par un Burak Yilmaz ‘on fire’…

Après le 3-5-2 de Monaco, Garcia avait décidé de remettre son 4-2-3-1. En l’absence de Denayer et Diomandé, c’est de Sciglio qui prenait la place en charnière centrale aux côtés de Marcelo. Seule surprise Bard remplaçait Cornet sinon, on retrouvait le onze de ces derniers matchs.

Entame de match prudente, Lyonnais comme Lillois mettent en place un bloc serré au milieu. L’OL, plutôt bas, tente de se projeter à la récupération… sans beaucoup de succès. Il faut attendre la 6e pour voir un débordement de Dubois. Les Lillois coupant bien les trajectoires et réduisant bien les espaces entre les lignes, ils empêchent leurs adversaires d’être dangereux. Les Lyonnais n’osent pas jouer trop haut car en contre le LOSC est très dangereux, avec la vitesse de Sanches qui pose de gros problèmes dans le dos des défenseurs. 17e, sur une ouverture magnifique de Memphis, Slimani tout seul face à Maignan tente un lobe mais celui-ci passe au-dessus. C’est la première véritable occasion de but pour l’OL. La deuxième sera la bonne. Sur un déboulé de Caqueret, ce dernier parvient à s’arracher pour centrer, Slimani à la réception ne rate pas l’opportunité de frapper en force (20e). OL 1-0 LOSC.

Menant au score et devant une équipe lilloise plus entreprenante, les Lyonnais descendent d’un cran pour éviter d’être pris dans la profondeur. Un dispositif qui permet à l’équipe d’avoir des contres. 27e, Caqueret joue bien le coup en adressant un bon décalage à Toko-Ekambi mais l’attaquant lyonnais est trop altruiste en tentant d’adresser une passe à Memphis… 32e, sur un bon jeu à trois, J. David écrase un peu sa frappe, Lopes capte sans problème. Le LOSC exerce un pressing de plus en plus haut, ce qui gêne la relance lyonnaise. Mais une fois le milieu du terrain passé, l’OL est encore dangereux. Sur un coup franc excentré de Dubois, Maignan se troue dans sa sortie, Fonte est à la retombée et marque contre son camp (35e) OL 2-0 LOSC. Les Lyonnais continuent d’être sérieux défensivement, ils gagnent les duels et protègent bien la cage de Lopes. Avec abnégation, l’OL est en train de réaliser un gros coup mais, à la toute fin du temps réglementaire, sur un coup franc surpuissant de Yilmaz, le LOSC revient dans le match, le ballon passantsous la barre de Lopes. OL 2-1 LOSC à la pause.

En seconde période, le match reprend sur le même rythme. 52e, sur une récupération haute de Paqueta, Toko-Ekambi centre pour Memphis qui est tout près de tromper Maignan sur un cafouillage. Le match reste serré, avec une grosse densité au milieu et des duels âpres. Les Lillois en mode rouleau compresseur exerce un pressing haut. Les Lyonnais subissent de plus en plus les événements, Lopes est obligé de s’employer comme sur cette tête d’André (58e). Mis sous pression, les Lyonnais déjouent et sont mis à la faute. Sur une mauvaise passe de Paqueta, Yilmaz offre sur un plateau le ballon à J. David qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (60e) OL 2-2 LOSC.

Les Lyonnais doivent repartir de l’avant car un nul n’est pas suffisant pour eux. 66e, sur une frappe de Mendès, Maignan sort une belle parade du bout des gants. Les Lyonnais jouent enfin plus haut, ne se recroquevillant plus dans leur 30 mètres. Ils remettent le pied sur le ballon même si pour cela, ils sont contraints de se découvrir, obligeant Lopes à encore intervenir sur une frappe de J. David (70e). 73e, Garcia tente le tout pour le tout, Slimani et Toko-Ekambi laissent leur place à Cornet et Kadewere (après que Guimaraes est remplacé Paqueta précédemment) puis Dubois et Caqueret la leur à Benlamri et Aouar. Mais si l’OL tente de jouer plus haut, il bute sur une défense lilloise qui ressemble à une muraille infranchissable… et, surtout, les Lyonnais ne sont toujours pas sereins défensivement ! Sur un contre rondement mené, la déviation de Yazici permet à Yilmaz de se retrouver seul face à Lopes, l’attaquant des Dogues pique le ballon au-dessus du gardien lyonnais et marque (86e) OL 2-3 LOSC.

Avec cette nouvelle défaite à domicile, l’OL peut dire définitivement adieu au titre et voit, qui plus est, le podium s’éloigner. À 4 points de l’ASM, les Lyonnais n’ont plus leur destin entre les pieds. Ils devront gagner à Louis II dimanche prochain et espérer un autre faux pas monégasque pour pouvoir leur passer devant… encore faudra-t-il faire un sans faute dans le même temps !

Photos par Icon Sport.

Humeur…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :