Ce dimanche en clôture de la 33ème journée de Ligue 1, les Lyonnais jouaient à la Beaujoire un match important face au FC Nantes. Dans ce sprint final effréné, l’OL s’est dépêtré du piège nantais grâce à un doublé de Memphis (2-1). Retour sur le match

Même schéma tactique en 4-2-3-1 pour Garcia pour ce match très important. Avec les victoires du PSG et de Monaco, l’OL n’avait pas le choix et se devait de gagner. Devant une équipe prudente du FC Nantes, les Lyonnais font tourner le ballon en ce début de rencontre. Sur le premier mouvement offensif, Paqueta sert bien dans la profondeur Memphis, dans la surface, qui pique le ballon au-dessus du gardien (5e). FCN 0-1 OL.

Lucas PAQUETA a encore été flamboyant hier…

Le pressing et le rythme du match n’est pas très élevé mais dès que les Lyonnais accélèrent, ils mettent en difficulté l’arrière-garde nantaise. Le jeu en pivot de Slimani, les appels en profondeur de Memphis et les passes dosées de Paqueta leur posent des problèmes. Les Nantais ne parviennent à créer du danger qu’en contre sur des pertes hautes et des ballons balancés en profondeur. Mais, à part Cornet, une nouvelle fois pris dans son dos (21e), la défense lyonnaise est peu mise en difficulté. Après le premier quart d’heure, le FCN peu à peu monte d’un cran et gêne les transmissions milieu-attaque des Lyonnais. L’OL a du mal à se créer des occasions de buts, les offensifs ayant du mal à être trouvés dans de bonnes conditions. Cela donne des ailes aux canaris qui multiplient les centres dans la surface de Lopes (souvent par des débordements côté droit). Heureusement, les Nantais manquent de réussite sur la dernière passe, le dernier tir pour mettre Lopes à contribution. Il faut attendre la 36e pour que, sur une récupération haute, Paqueta serve Toko-Ekambi dans la surface se procure une nouvelle occasion. L’attaquant lyonnais est fauché dans la surface par le gardien, pénalty. Memphis le transforme (37e) FCNA 0-2 OL. Sans forcer, l’OL prend un avantage conséquent dans la partie. 44e, Toko-Ekambi (bien servi par Dubois en une-deux) adresse un bon centre à Paqueta dont la reprise s’envole.

(Y’avait aussi péno sur Nilmar…)

Le match reprend avec un peu plus d’intensité. Les Nantais se projettent un peu plus vers l’avant, au point de se procurer une belle occasion de frappe que Lopes stoppe bien (50e). Sur le contre, Paqueta sert intelligemment Memphis qui ne peut inscrire un hat-trick. Mené de deux buts, le FCNA tente son va-tout, en jouant encore plus haut et en pressant les Lyonnais… Sur un corner, Lopes ne peut que repousser la tête d’un Nantais… Palois a bien suivi et réduit la marque (60e). FCNA 1-2 OL. Le bloc lyonnais descend un peu plus bas devant les offensives nantaises. Jouant en contre, l’OL attend son heure mais son jeu de passe manque de justesse pour trouver l’ouverture. Avec des ballons un peu trop balancés en direction de Slimani, l’OL a du mal à exploiter les espaces laissés dans le dos des défenseurs adverses. 69e, Slimani percute bien sur le côté droit, mais Paqueta à la réception du centre ne peut reprendre correctement le ballon. Sinon, l’OL a bien du mal à ressortir proprement les ballons et à créer du danger. C’est bien poussif en cette seconde période, tant à la récupération (la ligne de récupération est de plus en plus basse) que dans l’animation. On ne peut s’empêcher de penser : “heureusement ce n’est « que » Nantes en face”. 85e, Paqueta rend la pareille en adressant un bon centre en retrait à Toko-Ekambi qui rate le coche à son tour. 87e, sur une récupération très haute, c’est au tour d’Aouar de voir sa frappe contrée. Enfin, l’OL se procure quelques occasions. Paqueta peut bien tenter un lobe du milieu de terrain, l’OL en reste là.

Grâce à cette victoire, les Lyonnais reviennent à un point de Monaco, qu’ils retrouveront mercredi… en Coupe de France cette fois-ci. Cette fin de saison s’annonce passionnante… Allez l’OL !

Photos par Icon Sport

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :