Ce samedi, les Lyonnais accueillaient le FC Sochaux-Montbéliard dans le cadre des 8e de Finale de la Coupe de France. Retour sur la victoire des Gones 5 buts à 2.

Revue d’effectif ce samedi avec une défense et une attaque « new look », seul le milieu avec Aouar – Paqueta et Guimaraes ressemble à un milieu titulaire. Certains remplaçants avaient donc l’opportunité de se mettre en valeur… 4e, Cherki de la droite, fait un joli slalom, il repique dans l’axe mais sa frappe de gauche est trop écrasée. Devant un bloc sochalien très bas, les Lyonnais font bien tourner le ballon pour trouver des failles à l’image d’Aouar qui perce mais sa frappe est contrée. Sur le corner qui suit, Benlamri coupe bien la trajectoire au premier poteau et marque de la tête (9e) OL 1-0 Sochaux. À peine le temps de remettre le ballon en jeu que, sur une belle remontée de balle, de Sciglio est bien trouvé sur son côté, son centre est parfait pour Cornet qui, de la tête, trouve le chemin des filets (10e). OL 2-0 Sochaux.

Cela ne pouvait pas mieux commencer. Par leur technique, les Lyonnais parviennent à bien conserver le ballon. Menant au score, les Lyonnais se montrent patient et font tourner, attendant que des espaces se libèrent. Sochaux n’exerce pas de pressing, de peur de se découvrir. À part sur quelques mouvements offensifs se terminant par des frappes à l’entrée de la surface, l’OL n’est pas mis en danger. 22e, sur une belle percussion dans la surface, Paqueta adresse une très belle passe à Aouar mais par deux fois, le capitaine de l’OL d’un soir bute sur les défenseurs adverses repoussant comme ils peuvent ses tirs. Dès que les Lyonnais accélèrent, ils mettent en grande difficulté leurs adversaires du soir. 37e, Cornet, bien lancé dans son couloir, adresse un bon centre à Aouar qui est repris au dernier moment. Au fil des minutes pourtant, les Lyonnais gèrent de plus en plus, peut-être un peu trop… laissant quelques espaces. 41e, Bédia bien lancé dans l’axe, prend de vitesse la charnière centrale de l’OL, il se retrouve seul devant Pollersbeck en un contre un. OL 2-1 Sochaux. Mis en difficulté, l’OL a la bonne idée d’accélérer à nouveau. Sur une déviation superbe d’Aouar, Cherki trompe le gardien sochalien en croisant bien son tir (45e) OL 3-1 Sochaux à la mi-temps.

Il y a un tel écart entre les deux équipes que si l’OL se montre sérieux, on ne voit pas comment Sochaux pourrait revenir. Dès la 46e, le centre-tir de Cornet touche la barre transversale et la minute suivante, Cherki vendange une énorme occasion. Les Lyonnais sont revenus avec de bonnes intentions. À la récupération du ballon, l’OL joue dans la verticalité. Mais comme en première mi-temps, la charnière centrale lyonnaise est en difficulté. Pris dans leur dos, par un bon ballon en profondeur, Bédia dribble Pollersbeck et vient inscrire son second but du match dans le but vide (56e) OL 3-2 Sochaux. C’est le point noir de cette équipe, la charnière prise de vitesse concède un nouveau but et se relance dans le match. Offensivement par contre, l’OL continue de trouver des décalages et des intervalles. Étirant la défense de Sochaux par ces mouvements, les Lyonnais créent des espaces et se procurent de nouveaux opportunités de but mais, à l’image de Slimani dont la frappe s’envole, le dernier geste manque un peu de précision. Les Gones continuent de maîtriser le jeu, monopolisant bien le ballon. 68e, Cherki voyant le gardien avancé, tente un lobe de 40 m, le gardien revient bien pour empêcher le score de s’alourdir. L’OL domine mais n’est toujours pas à l’abri, Bédia d’une frappe à l’entrée de la surface oblige Pollersberg à s’employer des deux poings (70e).

Garcia assure en faisant sortir Benlamri pour Denayer afin de solidifier sa charnière surtout que l’entame du dernier 1/4e d’heure, Sochaux commence à y croire, à tenter de jouer plus haut. Les Lyonnais commencent à douter un peu… quand sur un corner, Denayer de la tête réussit à marquer (77e). OL 4-2 Sochaux. Reprenant deux buts d’avance, l’OL respire un peu, s’évitant de douter en cette fin de rencontre. Si Slimani se procure bien une autre occasion (repris juste avant de pouvoir frapper à la 81e), les Lyonnais gèrent tranquillement cette fin de match. On se dirige tout droit vers une victoire de deux buts… quand Slimani adresse une belle passe en retrait à Cherki qui vient clore la match de la meilleure des manières en manquants (88e) OL 5-2 Sochaux.

S’imposant sans trop trembler, l’OL poursuit son chemin en Coupe de France. Certains remplaçants auront marqué des points, que ce soit Cherki ou Cornet (en tant qu’ailier) voire de Sciglio… Prochain rendez-vous pour l’OL : vendredi prochain avec le déplacement à Reims. Allez l’OL !

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :