En ouverture de la 26ème journée de Ligue 1, les Lyonnais affrontaient Brest ce vendredi soir. Après une 1ère mi-temps maîtrisée et une 2nde mi-temps difficile, l’OL a renoué avec la victoire dans la douleur (2-3) et prend provisoirement la tête du championnat…

Après la contre-performance contre Montpellier, Garcia a décidé de reconduire son 4-3-3. Mais s’il n’a pas changé son système tactique, il a choisi de changer un peu ses hommes : Cornet est remplacé par de Sciglio et Aouar monte d’un cran (en tant qu’ailier gauche… même s’il repiquera beaucoup au cours du match !) pour permettre à Guimaraes de faire son retour dans le onze de départ.

Brest débute tambour battant cette rencontre, Lopes est sollicité dès la 1ère minute de jeu. 3e, sur un centre venant de la gauche, la tête de Mounié oblige encore le gardien lyonnais à s’envoler. Les Bretons exercent un pressing très haut et surtout ne cessent de percuter. Les Lyonnais reculent et ne parviennent pas à ressortir proprement le ballon. Les écarts entre les lignes sont trop grands et les Lyonnais multiplient les passes ratées en cette entame de rencontre. Heureusement, Paqueta fait le pressing et profite d’une énorme erreur de Cibois pour inscrire le premier but de la rencontre (9e). Brest 0-1 OL.

Ce but change la physionomie du match, l’OL joue plus haut, parvenant à faire circuler le ballon. Le pressing des Brestois est moins efficace… contrairement à celui des Lyonnais. Sur une nouvelle récupération haute, Toko-Ekambi adresse une très belle passe à Aouar, ce dernier contrôle avant de frapper, hélas son ballon est contré (18e). Échaudés par ces actions, Brest joue plus bas et tente de lancer des contres comme à la 19e où sur près de 80 mètres, l’attaquant breton n’est repris qu’au dernier moment par Diomandé. 25e, sur un beau mouvement à gauche encore qui élimine Dubois, le centre trouve Mounié de la tête ce qui oblige Lopes à s’interposer de nouveau. Si l’OL mène au score, les Lyonnais ne sont pas à l’abri car, dès la récupération du ballon, les Brestois jouent vite vers l’avant. Les latéraux (Dubois et de Sciglio) sont à la peine, les opportunités et occasions se multiplient. Mais, comme à la 9e, sur encore un bon pressing, T. Mendes récupère un ballon dans les pieds d’un défenseur adverse. Il adresse une belle passe à Aouar qui trouve cette fois le chemin des filets (29e). Brest 0-2 OL. Sans être dominateurs, les Lyonnais sont efficaces, profitant des erreurs défensives adverses.

37e, sur un coup franc de Dubois, Toko-Ekambi coupe au premier poteau mais sa tête n’est pas cadrée. L’OL finit mieux cette première mi-temps. Les joueurs maîtrisent davantage le jeu, la défense se laissant moins surprendre et les offensifs parvenant à mieux conserver le ballon. À part sur une récupération haute de Mounié conclue par une frappe, Brest n’est plus dangereux. Cerise sur le gâteau, à la toute fin de la première période sur une belle passe en profondeur, Memphis obtient un penalty qu’il transforme en prenant le gardien à contre-pied (44e). Brest 0-3 OL.

La seconde mi-temps démarre sur un rythme beaucoup plus lent. Sans mettre la même intensité, Brest se procure néanmoins quelques belles situations. 53e, sur un centre venant de la gauche, Chardonnet de la tête trompe Lopes. Brest 1-3 OL. Ce but réveille les Lyonnais de leur torpeur. Pas moins de quatre fois, les Gones sont tout près de « tuer » le match : par deux fois, Toko-Ekambi ne peut trouver le cadre à la 54e (sur une passe de Memphis) comme à la 58e (sur une passe de Paqueta) ; Memphis à son tour ne peut tromper Cibois à la 60e comme à nouveau Toko-Ekambi qui, sur une nouvelle passe en profondeur, ne réussit pas à tromper le gardien d’une frappe à ras-de-terre. Les Lyonnais contrôlent le ballon, le font bien circuler et parviennent régulièrement à adresser des banderilles à leur adversaire du soir. À part Mounié qui fait planer une menace constante (comme à la 68e sur un bel enchaînement contrôle-frappe), l’OL semble bien maîtriser la rencontre à l’entame des 20 dernières minutes… C’est une illusion car le match est loin d’être fini.

À la 75e, Cardona, trouvé en profondeur, trompe Lopes. Brest 2-3 OL. Ce but relance complètement un match qui devient fou ! Brest tente son va-tout. L’OL recule et est contraint de subir les vagues offensives adverses. Les centres s’enchaînent devant la cage de Lopes, ils sont presque à chaque fois dangereux. On assiste à un remake d’OL- Lens… Les Lyonnais sont à la peine défensivement, ils éprouvent les plus grandes difficultés à ressortir le ballon. Si Kadewere ou Memphis auraient pu sur des contres clore le match, l’OL ne connaît la délivrance qu’au coup de sifflet de l’arbitre.

Trois points qui font du bien, rassurant le groupe lyonnais après sa contre-performance de la semaine passée. Avec cette victoire, l’OL reprend provisoirement la tête de la Ligue 1 en attendant les match du LOSC et du PSG.

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :