À domicile, les Lyonnais se sont inclinés face au Montpellier HSC. Avec 6 points perdus contre Montpellier cette saison, l’OL signe la mauvaise opération du week-end… Espérons que cette défaite provoquera un sursaut d’orgueil pour nos Gones ! Retour sur ce match

Après avoir fait tourner en Coupe, Garcia a remis son onze type (si on excepte l’absence de Denayer) où même Cornet retrouve son poste de latéral gauche. À peine le ballon est mis en jeu que Kadewere, par un crochet, se retrouve en bonne position de frappe mais son tir est contré (1e). L’OL a commencé tambour battant cette rencontre, les offensifs provoquent beaucoup balle au pied, créant des espaces dans la défense héraultaise. 6e, sur une récupération très haute, Paqueta est trouvé idéalement dans la surface après un beau mouvement collectif, mais son contrôle est de trop. Du mouvement, des décalages, les Lyonnais se montrent dangereux presque à chaque prise de balle et comme leur pressing est collectivement bon, ils réussissent à récupérer haut le ballon. Durant ce premier quart d’heure, la défense lyonnaise n’est que rarement mise à contribution même si Montpellier réussit à se mettre quelques fois en bonnes positions de frappe.

Après ce premier quart d’heure, Montpellier sort la tête de l’eau, l’équipe monopolise le ballon faisant reculer le bloc lyonnais et, sur un beau mouvement sur le côté gauche, le centre de l’extérieur du droit de Delort trouve la tête de Savanier, Lopes ne peut rien (20e) OL 0-1 Montpellier. La machine montpelliéraine est en marche et continue de se procurer de bonnes opportunités, heureusement entre une frappe qui s’envole et un crochet trop long, Lopes peut souffler. Le pressing des Héraultais gêne la construction du jeu. Mis sous pression, les Lyonnais ont plus de déchets techniques. Il faut attendre la 32e pour voir un nouveau beau mouvement trouver Toko-Ekambi qui, dos au but, peut se retrouver pour frapper, malheureusement son tir est repoussé par le gardien… mais, presque sur le contre, c’est encore Montpellier qui se procure une grosse occasion, la frappe de Mavididi frôlant le poteau de Lopes.

Les attaquants des deux équipes tendent à prendre le dessus face aux défenseurs adverses, Montpellier se montre simplement plus tranchant sur ses opportunités, son avantage au tableau d’affichage n’est pas usurpé à l’image de cette nouvelle frappe de Savanier juste au-dessus de la transversale profitant d’une mauvaise relance lyonnaise de Dubois (40e). Il ne reste qu’une poignée de secondes dans cette première mi-temps quand sur un centre de Toko-Ekambi, Aouar pique le ballon de la tête, le gardien repousse comme il peut, Paqueta suit bien. L’OL égalise (45e). OL 1-1 Montpellier à la pause.

Sur une belle passe en profondeur dans le dos des défenseurs héraultais, Kadewere fonce vers le but mais est repris juste avant de pouvoir frapper (54e). Le match est reparti sur des bases moins élevées. Les joueurs se projettent moins vers l’avant, ne voulant pas que leur bloc défensif ne se disloque. Les milieux restent plus proches des défenseurs et les occasions se font plus rares et moins nettes. La sortie de Kadewere pour Guimaraes s’inscrit dans ce projet d’assurer une plus grande maîtrise défensive (61e), la sortie de Cornet pour De Sciglio étant du poste pour poste. Sur un coup franc, Lopes repousse le ballon… sur Dubois le ballon revient dans les pieds de Wahi qui ne rate pas le cadeau (65e). OL 1-2 Montpelier. Sur un ballon en profondeur de Mendes, Aouar (repositionné plus haut avec la sortie de Kadewere) ne trouve le cadre (69e). Les Lyonnais tentent de reprendre le jeu à leur compte et Garcia, à la 72e, tente son va-tout en faisant entrer Cherki et Slimani (à la place de Paqueta et Aouar). Disposé en 4-2-3-1, l’OL essaie de jouer plus haut sur le terrain. Sans forcément se créer d’occasions franches, les Lyonnais retrouvent un peu de tranchant comme sur ce débordement à droite qui parvient à trouver Toko-Ekambi au centre (qui, hélas, ne trouve pas le cadre à la 75e) ou sur ce centre de Toko-Ekambi que Slimani est tout près de reprendre (76e). Les Lyonnais mettent de la pression sur le but de Montpellier mais celle-ci retombe vite. Dans le dernier quart d’heure, devant le peu d’espaces laissés par les Héraultais, les Lyonnais ne se procurent des occasions que sur des centres et des coups francs sans créer de réels dangers sur le but adverse… à peine, par deux fois, la tête de Slimani dans le temps additionnel.

Avec cette nouvelle défaite à domicile, l’OL perd sa 2e place au classement. Quels que soit les résultats du LOSC et de Monaco ce dimanche, les Lyonnais devront absolument se reprendre vendredi prochain (à Brest) s’ils ne veulent pas se voir distancer des premières places.

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :