Dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais recevait ce dimanche après-midi le Stade de Reims. Avec une belle victoire 3-0, l’OL enchaîne un 9ème match sans défaite et prend provisoirement la deuxième place.. Retour sur le match

Disposé comme souvent en 4-3-3, l’OL retrouve son équipe type. Seul Bruno Guimaraes prend la place d’Aouar, suite à sa suspension…, sinon Garcia peut compter sur le retour de Toko-Ekambi et Cornet.

Devant un bloc compact de Reims, tentant de jouer haut, le dispositif lyonnais a du mal en ce début de rencontre à mettre en place son jeu. Les transmissions milieu-attaque sont difficiles. Seuls sur un contre, les Lyonnais arrivent à trouver des espaces (8e), Memphis lance bien Toko-Ekambi qui dans le dos des défenseurs rémois trouvent la profondeur mais seul face au gardien… trouve le poteau. Cette occasion ne change pas les intentions rémoises tournées vers l’offensive. Jouant vite vers l’avant sur une transversale (11e), Cafaro se retrouve face à Lopes mais croise trop son tir. Le match est plutôt animé, le ballon circulant rapidement d’un camp à l’autre faisant étirer les lignes des deux équipes en ce premier quart d’heure. Mais, peu à peu, l’OL met le pied sur le ballon et le bloc rémois redescend d’un cran. Les offensifs lyonnais font tourner le ballon mais éprouvent des difficultés à trouver l’ouverture quand, sur un centre de Memphis au second poteau, Toko-Ekambi d’un plat du pied trouve le petit filet opposé (22e). 1-0 pour l’OL. Les Lyonnais ne sont quant à eux que peu mis en même danger… même sur coup franc, le Stade de Reims ne parvient pas à trouver le cadre (25e). Seul tir cadré à la demi-heure de jeu (il est vrai que l’OL n’en a pas cadré beaucoup plus !), qui plus est contré par le mur…

30e, sur un corner, Kadewere est décalé sur son côté gauche et comme son compère de l’attaque, trouve à son tour le poteau (dans un angle plus fermé néanmoins). L’OL a raté l’occasion de faire le break. 32e, sur une récupération haute du ballon, Memphis est fauché par derrière, l’arbitre n’hésite pas à sortir le rouge pour Cassama. Les Rémois, déjà mené au score, sont réduits à 10 ! L’OL fait tourner. Après que Paqueta ne soit parvenu à rabattre le ballon dans les buts (sur un bon centre de Cornet), Kadewere trouve le chemin des filets mais hélas il était hors-jeu (38e). Toujours 1-0 pour l’OL. Les Lyonnais se procurent bien de nouvelles opportunités que ce soit Memphis et Kadewere sur des attaques rapides ou sur une tête de Toko-Ekambi mais à la mi-temps, l’OL ne mène toujours que d’un but au tableau d’affichage. Et comme dans les arrêts de jeu, Lopes est obligé de faire un arrêt sur une action individuelle de Dia mal négociée par la défense lyonnaise, on se dit qu’il serait bien que l’OL creuse rapidement l’écart.

L’OL n’est toujours pas à l’abri en cette entame de seconde période. Heureusement, cela ne tarde pas trop… B. Guimaraes sur un centre de Toko-Ekambi effectue une demi-volée qui est contrée par un défenseur ce qui surprend son propre gardien (49e). OL 2-0 Reims. L’OL a fait le plus dur dans ce match, il ne reste plus qu’à rester concentré et sérieux dans ce match. À l’heure de jeu, Garcia lance Dembélé dans le grand bain à la place de Kadewere, un match parfait pour qu’il retrouve de la confiance et… peut-être le chemin des filets ?

Le rythme du match a forcément baissé, les Lyonnais faisant tourner le ballon tranquillement autant pour gérer le temps que pour trouver une ouverture. Le Stade de Reims ne se laissant pas aspirer, le jeu ronronne. Ce qui n’empêche pas Dembélé « d’enfin » débloquer son compteur but. Sur un bon mouvement offensif, l’attaquant, sur le côté gauche, pique bien son ballon au-dessus de Rajkovic. OL 3-0 Reims (66e). Dembélé peut enfin chasser ses vieux démons et Garcia faire tourner son effectif. Cornet, Memphis et Marcelo sont préservés, laissant du temps de jeu à de Sciglio, Cherki et Diomandé (avant que Caqueret ne remplace B. Guimaraes). Cela permet à Cherki de se mettre en valeur sur une belle frappe enroulée qui frôle le poteau (72e) et un tir bien repoussé par le gardien. Sinon, l’OL gère tranquillement cette fin de partie, Lopes est à peine obligé de s’employer sur une frappe de Zeneli à la 77e.

Au coup de sifflet, l’OL peut savourer ce nouveau succès. Provisoirement deuxièmes au classement, les Lyonnais continuent de s’installer sur le podium du championnat avec cette 5e victoire lors de leurs 6 derniers matchs, une série qu’il faudra tenter de poursuivre en allant se déplacer à Metz, dimanche prochain.

Photos par Icon Sport

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :