Ce dimanche, le 121ème Derby de l’Histoire se déroulait à huis-clos au Groupama Stadium. Pour le public Lyonnais et grâce à un Tino Kadewere héroïque, les Gones sont allés chercher les trois points (2-1) après avoir été menés 0-1. Retour sur le match

Comme attendu, le 4-3-3 est bien le schéma choisi par Garcia au coup d’envoi. Si la tactique ne surprend pas, les hommes changent un peu avec le retour de Denayer en défense centrale et de Guimarares – Caqueret au milieu pour apporter plus de technique et d’impacts. Dembélé retrouve aussi la pointe de l’attaque lyonnaise, Memphis se trouvant déporté à droite (à la place de Kadewere).

À peine deux minutes de jeu et sur un coup-franc, la défense de l’OL qui joue la ligne est surprise, heureusement la tête de Camara est bien détournée par un Lopes vigilant sur sa ligne. La bataille est rude au milieu, les duels sont âpres. La densité de joueurs dans cette zone du terrain gêne considérablement la transmission du ballon mais, une fois le rideau adverse franchi, Lyonnais comme Stéphanois peuvent se lancer dans des offensives dangereuses en bénéficiant de la profondeur. 10e, Dembélé lancé justement en profondeur trompe Moulin… mais l’attaquant lyonnais était hors-jeu. 13e, c’est au tour de l’ASSE de se montrer dangereux mais Lopes peut repousser du pied une tentative de Bouanga. Les Verts tendent à jouer un peu plus bas après le premier quart d’heure et à lancer des attaques rapides dès la récupération du ballon. Une tactique qui met en difficulté nos gones, les obligeant à être plus prudent dans leurs transmissions. A part sur des accélérations individuelles, l’OL ne parvient pas à déstabiliser le bloc adverse et Moulin n’est plus mis à contribution. Même sur un contre (26e), si Cornet est bien trouvé à gauche, celui-ci rate son contrôle… Face à un bloc compact, les Lyonnais éprouvent toujours autant de difficultés à se procurer des occasions. 31e, coup-franc que Dembélé de la tête transforme en but… mais de nouveau hors-jeu (?), l’attaquant lyonnais ne parvient toujours pas à ouvrir son compteur but ! 36e sur un beau mouvement en triangle, Toko-Ekambi est trouvé dans la surface, il centre, Dembélé coupe la trajectoire mais le ballon passe très au-dessus. Toujours 0-0. Même si l’OL tend à prendre le dessus en cette fin de 1ère, il n’est toujours pas à l’abri. Le ballon navigue d’un but à l’autre, Lopes sort une tête (38e) mais sur une nouvelle frappe excentrée de Bouanga, il détourne le ballon dans ses buts (alors qu’Aouar venait de rater son duel face à Moulin). L’ASSE ouvre le score. OL 0-1 ASSE à la mi-temps.

Le match reprend la seconde période sur le même rythme. Les Lyonnais tentent de pousser de manière un peu désordonnée leurs actions et les Stéphanois lancent des contres tranchants qui mettent en péril l’arrière-garde de l’OL. 56e, Garcia se décide à des changements. Paqueta, T. Mendes et Kadewere rentrent respectivement à la place d’Aouar (touché), Guimaraes et Dembélé pour apporter du sang neuf. Mais à l’image du corner à la 61e que Diomandé sauve sur sa ligne, l’OL reste en danger. Par contre, offensivement, les attaquants lyonnais réussissent enfin à jouer plus vite et à créer des décalages. Memphis à la 62e se retrouve un peu excentré, sa frappe est hélas repoussée par Moulin. Kadewere provoque balle au pied et obtient un coup-franc. Memphis intelligemment décale au lieu de tirer directement, Cornet centre en 1ère intention, Kadewere d’une talonnade trouve le chemin des filets. OL 1-1 ASSE.

71e, suite à récupération haute, l’OL touche le poteau par Toko-Ekambi. Les Lyonnais commencent à prendre le dessus dans ce match. La fraîcheur physique lyonnaise (avec l’entrée des nouveaux joueurs) semble devoir être décisif. Sur une nouvelle percussion de Kadewere, le jeune attaquant lyonnais prend de vitesse son vis-à-vis et trouve de nouveau le chemin des filets en plaçant son ballon entre le 1er poteau et Moulin (74e). Mais le match est loin d’être fini et Lopes à la 76e effectue une parade décisive pour maintenir l’avance de l’OL au tableau d’affichage. Puel fait rentrer Khazri, Hamouma et Rivera pour tenter de faire la décision. L’ASSE est plus haut sur le terrain pour revenir au score mais s’expose à des contres. Ça sent le but d’un côté ou de l’autre. Les rentrées de Bard et J. Lucas (pour Cornet et Caqueret) sont là pour empêcher ce scénario mais sur son premier ballon. Lucas touche le ballon de la main dans la surface. Penalty ! On joue la 88e. Lopes plonge du mauvais côté mais Bouanga voit sa frappe passer à côté. Ouf ! Toujours 2-1 pour l’OL. 92e, sur un coup-franc joué « à la Memphis », Bouanga centre… le ballon passe devant les cages lyonnaises sans que la trajectoire ne soit coupée. L’OL s’en sort bien et est même tout près de « tuer » le match sur le contre. Paqueta efface deux défenseurs et trouve Toko-Ekambi au centre, malheureusement, l’attaquant vendange son face-à-face. Au coup de sifflet final, l’OL peut enfin pousser un « ouf » de soulagement.

Un derby comme on dit, cela se gagne et l’OL aura su le faire en s’imposant 2-1. Remontant à la 5e place du classement, les Lyonnais se retrouvent à seulement deux points des Lillois, actuels 2e.

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :