On ne change pas une équipe qui gagne, tel est le leitmotiv de Rudi Garcia. Malgré les limites au milieu constatées contre l’ASM, le coach lyonnais décidait de faire confiance à son groupe pour reconduire le 4-3-3 ayant permis à l’OL d’enchaîner deux victoires… Au final, les Gones reviennent du Nord avec le point du match nul. La semaine de Derby peut commencer… Retour sur la rencontre face au LOSC

L’OL ne compte pas jouer bas et tente dès le début de la rencontre, de faire remonter son bloc. Une stratégie qui permet à l’OL de se mettre rapidement en positon offensive mais qui oblige la défense à laisser pas mal d’espaces dans son dos. Les Lillois cherchent à exploiter ces espaces comme à la 16e min où Lopes est tout heureux d’intervenir devant l’attaquant lillois. Néanmoins l’OL se montre à son avantage, une fois franchi le milieu de terrain comme sur ce centre de Kadewere que Toko-Ekambi croise trop de la tête (11e). 13e min, sur une attaque rapide, Aouar est trouvé dans la surface mais son centre en retrait ne trouve pas preneur hélas. La relation milieu-attaque de l’OL est plutôt bonne en ce début de rencontre, les offensives sont menées rapidement avec des passes verticales et des percussions balles au pied qui mettent régulièrement en difficulté la meilleure défense du championnat de France. Sur une nouvelle attaque rapide, deux Lyonnais se retrouvent face à Maignan, Toko-Ekambi prend l’initiative de la frappe mais le gardien lillois s’interpose… Une occasion que l’OL regrette très vite car sur le contre, Bamba trouve le chemin des filets de Lopes (22e). LOSC 1-0 OL, un score pas vraiment mérité pour l’OL qui sur le premier tir de Lille concède un but alors même qu’il avait eu 6 occasions.

C’est la pire des situations pour nos Lyonnais qui vont devoir jouer plus haut et donc se découvrir. Si l’OL se procure bien quelques opportunités, le bloc lillois positionné plus bas empêche les Lyonnais de trouver des espaces. L’OL a beau monopoliser le ballon, ses actions offensives dangereuses s’amenuisent fortement après cette ouverture du score. C’est même Lille qui se procure les meilleures occasions. Sur une nouvelle frappe de loin (26e), Lopes est contraint de s’employer d’une magnifique parade ; 36e min, Bamba, qui a pris le dessus sur Dubois, voit sa frappe frôler la transversale lyonnaise suite à un contre rondement mené. Devant un bloc bas, l’OL a bien du mal à se créer de nouvelles occasions… comme souvent. Heureusement, cette fois la réussite va sourire aux Lyonnais et sur un beau mouvement sur la gauche, Aouar centre fort devant le but, un ballon que Celik détourne dans ses propres filets . On joue la 41e min et l’OL revient au score. 1-1 à la pause. Au retour des vestiaires, les deux équipes jouent prudemment, le jeu se concentrant au milieu. La bataille pour la possession est rude et sur une intervention en retard de Marcelo, le Brésilien reçoit son second carton jaune de la partie. L’OL est réduit à 10 à la 50e min.

Aouar laisse sa place à l’international algérien Belamri, les Lyonnais se repositionnent en 4-4-1. Le match change forcément de configuration avec un OL positionné plus bas et subissant les vagues offensives adverses : Bamba frappe à l’entrée de la surface Lopes se couche bien (55e), nouvelle percussion de Bamba dont la frappe est détournée du bout des doigts (61e)… Dubois est à la peine. Sinon, dans l’ensemble, le bloc lyonnais est bien en place, les lignes sont bien resserrées et gênent bien l’animation offensive lilloise. L’OL n’est finalement que peu mis en danger à part sur les percussions de Bamba. 71e min, Lopes est à nouveau contraint de se coucher suite à une offensive coté gauche de l’inévitable Bamba. L’OL recule et reste de plus en plus ‘‘confiné’’ dans ses 30 mètres, les joueurs ont de plus en plus de mal à ressortir le ballon proprement. Pour apporter du sang neuf, Guimaraes et Dembélé remplacent Toko-Ekambi et Memphis. Si Dembélé prend la place de Memphis, Guimaraes prend son poste au milieu de terrain, laissant Paqueta prendre la place de Toko-Ekambi. L’OL continue de souffrir mais l’OL tient faisant preuve de solidarité et de beaucoup d’implication dans les duels et dans le replacement. Les Lillois poussent mais ils manquent de précision dans la dernière passe ou le dernier geste. L’OL en profite.

1-1, score final ! L’OL, au vu du scénario et de la valeur de son adversaire, peut être satisfait du résultat. C’est clairement un bon point de gagné qui permet aux Lyonnais de poursuivre leur série de bons résultats. Cette semaine, c’est le derby et comme on le dit souvent « un derby, cela ne se joue pas, cela se gagne ».
Messieurs, à vous de jouer !

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :