À quelques heures de la confrontation contre le Nîmes Olympique, on a questionné l’équipe du 11 de Nîmes… Le début de saison, le mercato, le match OL-NO : Interview avec Benjamin, supporter nîmois…

Depuis le début de saison, Nîmes a battu Brest (4-0), et perdu contre Nantes (2-1) et Rennes (4-2). Comment jugez-vous votre début de saison ?

Pour le début de saison, je le dirais “mitigé” même si il n’y a que 3 matchs disputés actuellement. La victoire contre Brest a été très enthousiasmante même si un peu en trompe-l’œil car l’on a eu une totale réussite devant le but sur ce match et même si ça reste évidemment le plus abouti des trois matchs. La vraie déception a été pour l’instant à Nantes où la réaction de l’équipe a été trop insipide et trop tardive (deuxième MT). Contre Rennes, peu de regrets car nous sommes tombés sur une équipe plus forte et réaliste que nous. Sur ce match, l’absence du capitaine Briançon s’est probablement ressentie plus que sur les deux autres matchs. Son retour probable (après COVID) face à Lyon sera une bonne nouvelle pour nous, il est un ton au-dessus de Martinez et de Landre. La bonne nouvelle est que, malgré des manques à certains postes offensifs (d’où les prochaines arrivées) nous avons la meilleure attaque du championnat avec Rennes justement et nous semblons continuer à rester dans le même état d’esprit de jeu que sous l’ère Blaquart avec l’arrivée de Jérôme Arpinon avec notamment une forte intensité demandée sur le porteur adverse par le coach.

Quels sont les objectifs du NO cette saison ?

Le maintien comme toujours quand on a le plus petit budget de L1 évidemment. Cette saison amorce un changement de cap, puisque nous avons un nouveau coach à la mentalité de jeu assez similaire du coach mais dont le management diverge un peu. Même si il connait évidemment le groupe, il reste encore à l’heure actuelle de gros points d’interrogation sur sa capacité à maintenir et tenir son groupe avec lui sur toute une saison. Les premiers matchs restent tout de même encourageants globalement, les joueurs ont l’air d’adhérer.

Le groupe est quand même plus étoffé que l’an dernier et plus à même de rivaliser. Cela restera difficile évidemment mais si le nombre de points à la trêve est suffisant, pourquoi ne pas ambitionner un parcours en coupe cette saison ? Cela fait plusieurs années que le NO n’y a pas brillé et récemment dans une interview pour un journal local, Pablo Martinez en a évoqué la possibilité : ça serait intéressant même si sans public, la donne sera différente.

Même si le mercato est toujours en cours, avez-vous le sentiment que Nîmes s’est renforcé cet été ?

Oui, on peut dire que le Nîmes Olympique s’est bien renforcé cet été avec seulement 3 recrues (4, très prochainement avec Karim Aribi et un 5ème voire 6ème dans les semaines qui arrivent). Là aussi, le NO a opéré un changement de cap sur le mercato, le Club disposant désormais d’une cellule de recrutement chapeautée par le nouveau DS, Reda Hammache arrivé en décembre 2019. C’est son premier mercato et donc son premier “grand” mercato à gérer. Ses deux gros coups sont les arrivées de Birger Meling et d’Andrés Cubas. Le premier cité est un latéral gauche norvégien qui vient de Rosenborg, débauché pour 500K€. Son apport s’est vite vu sur les premiers matchs puisqu’il est déjà d’un but et d’une passe décisive. C’est un vrai plus à ce poste, que ne fournissait pas Florian Miguel l’an passé. Ses capacités offensives sont élevées et possède des capacités d’endurance monstrueuses lui permettant de prendre son couloir à de très nombreuses reprises. Il combine parfaitement avec son ailier au-dessus de lui et possède une belle patte gauche, lui permettant d’effectuer de bons centres.

Andrés Cubas est lui un récupérateur, une pieuvre (ou poulpe, c’est selon) selon les supporters de son ancien cluben Argentine. Il est international paraguayen et a lui aussi marqué, lors du dernier match face à Rennes.

Baptiste Reynet est venu remplacer Paul Bernardoni, pour une petite somme (500K€) ayant permis de faire les autres recrues de ce mercato. Qualité de jeu au pied bien supérieure à celui de PB certes, encore trop tôt pour le juger et jauger, même si il fait à mes yeux une prestation moyenne face à Rennes.

Qualitativement et quantitativement, nous sommes mieux armés que la saison passée (difficile de faire pire en même temps), plus fourni à de nombreux postes, oui.

L’OL patine depuis la trêve internationale, avec 1 point pris sur les 6 derniers possibles. Est-ce une source d’espoir pour vous ?

L’OL patine oui, mais à domicile ça reste toujours compliqué, surtout pour des petites équipes. Notre jeu n’est pas fermé, ce qui déplaît souvent à l’OL (cf. Montpellier). Il y aura des espaces et des ouvertures pour Lyon face au NO. Lyon reste évidemment supérieur qualitativement.

Maintenant, la période actuelle de mercato couplée à une reprise en accéléré des équipes ayant pris part à la Ligue des Champions (sans compter que Lyon a joué mardi), peut nous amener à avoir une once d’espoir. Le retour de Briançon en défense centrale peut aussi être un gage de sûreté défensive perdu sur ces deux derniers matchs.

Si vous deviez choisir un joueur de l’OL pour jouer à Nîmes, qui serait-il ? Et quel joueur nîmois aurait sa place à l’OL ?

À Lyon, quasiment tous pour Nîmes. Si il y en a deux à sortir, ça serait Aouar et Memphis. J’apprécie le profil de Maxence Caqueret également qui aurait pu partir la saison passée, un prêt à Nîmes n’aurait pas été de refus. L’un de ses premiers matchs en pro avec Lyon était chez nous d’ailleurs il me semble, où il avait été très bon. Melvin Bard également.

Chez nous, depuis les départs de Bernardoni et Savanier, difficile de trouver.

Briançon est probablement notre meilleur défenseur aujourd’hui, il est d’ailleurs formé à Lyon, on peut le voir par la qualité de ses relances tant en jeu long que court, c’est probablement le trait de son jeu le plus typique de sa formation lyonnaise. Offensivement, Ferhat voire Benrahou (avec encore quelques étapes à franchir) sont les joueurs les plus à même de pouvoir prétendre à l’OL en terme de niveau.

Quel est votre pronostic pour ce Lyon-Nîmes ?

Lyon est assez difficile à pronostiquer sous l’ère Rudi Garcia. Comme dit plus haut, on a un profil de jeu qui peut correspondre un peu plus à la réussite de l’OL, contrairement à Montpellier. Ça sera forcément difficile, on l’a vu contre Rennes, si défensivement nous ne sommes pas efficaces, la sanction peut être très lourde face à des équipes prétendues top 5.

Je nous souhaite de prendre un point donc 1-1, Memphis et Benrahou pour les buteurs.

Un grand merci à Benjamin du 11 de Nîmes pour ses réponses détaillées. Rendez-vous ce vendredi à 21h au Groupama Stadium… Bon match à tous !

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Coeur de Gone

Coeur de Gone

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :