Ce dimanche, à 21 heures, l’Olympique Lyonnais se déplace au Parc des Princes pour y affronter le Paris Saint-Germain. Ce voyage chez le leader s’apparente comme une ultime chance d’entrer dans la course au podium pour l’OL, alors que la deuxième place est désormais à 16 points, depuis la victoire de Marseille face à Toulouse, samedi.

S’accrocher ou décrocher, tel est l’enjeu du déplacement lyonnais au Parc des Princes, ce dimanche. Face à Paris, les Gones vont devoir arracher l’exploit pour tenter de rester plus ou moins proche du podium. En cas de contre-performance, la fin de saison de Ligue 1 pourrait ressembler à un long voyage sans fin…

Car malgré un mois de janvier prometteur, où l’OL a tout gagné, notamment dans les coupes, les 7 derniers jours ont été cauchemardesques pour les Lyonnais. Défaite à Nice (2-1), match nul face à Amiens (0-0), l’OL est retombé dans ses travers des mois de septembre, octobre, novembre, décembre… Sans un exploit à Paris, difficile d’imaginer l’OL de nouveau en Ligue des champions la saison prochaine.

Des absents des deux côtés

Pour ce déplacement, l’OL sera une nouvelle fois privé de ses absents longue durée. Si Léo Dubois a repris l’entraînement, il est encore forfait. Koné, Memphis, Reine-Adélaïde et Solet également. Régulièrement titulaire à tous les postes du couloir gauche, Maxwel Cornet reste lui à Lyon, malade. Mapou Yanga-Mbiwa est lui dans un groupe de 19, que retrouve Marçal, de retour de suspension.

L’infirmerie parisienne n’est pas moins remplie. À 10 jours de son match à Dortmund, le PSG compte de nombreux absents : Neymar, surtout, Thiago Silva, Marquinhos et Bernat, notamment. À l’OL d’en profiter…

Photo par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :