Ce dimanche, l’OL reçoit Toulouse dans le cadre de la 21ème journée de Ligue 1. Pour l’occasion, Coeur de Gone est parti à la rencontre de spécialistes du club toulousain, @LesVioletsCom. Entretien.

L’opération #SauvonsLeTFC a été lancée il y a quelques semaines. En quoi consiste-t-elle ?

Ce mouvement a été lancé sur les réseaux sociaux pour mobiliser les supporters et faire part au club un mécontentement. Cela a été très suivi et le club y a répondu à sa manière. Ensuite, les tribunes ont repris le pas sur les réseaux sociaux. Et il s’est passé tellement de choses depuis que ce mouvement a été lancé entre l’enchaînement de défaites, le changement de coach…

Après 20 journées de Ligue 1, Toulouse est dernier avec 6 points de retard sur le barragiste, Amiens. Le TFC sera-t-il de nouveau en Ligue 1 la saison prochaine selon vous ?

Au fond de nous, on l’espère ! En mai, si on descend, on sera tellement triste et énervé… Je n’ose pas encore l’imaginer. Mais en même temps, on lutte depuis tellement longtemps pour ne pas descendre, qu’on commence à se faire à l’idée que ça va arriver un jour ou l’autre. Et ce sera probablement le cas cette saison. À moins d’un réveil toulousain. Mais tout est encore possible mathématiquement.

Toute l’actu du TFC est à suivre sur le site LesViolets.com

Trois coachs ont déjà entraîné le TFC cette saison : Casanova, Kombouaré et Zanko. En tant que supporter, comment avez-vous vécu ces nombreux changements ?

Casanova et Kombouaré étaient détestés des supporters et ça semblait évident qu’ils allaient partir un jour ou l’autre. Casanova, c’est l’erreur fatale de Sadran à l’été 2018, alors qu’il fallait prendre Pélissier. Kombouaré, c’est la seconde erreur, et on l’a tout de suite vu dès sa première conférence de presse. Aujourd’hui, c’est Zanko, qui vient du centre de formation, qui connaît bien le groupe, les jeunes et qui respectera les choix de Sadran, qui prend beaucoup de décisions importantes en ce moment comme le changement soudain de gardien.

“Je ne sais pas comment Toulouse peut prendre ne serait-ce qu’un point à Lyon”

LesViolets.com

Lors du match aller, Memphis a donné la victoire à l’OL à la dernière seconde au Stadium (2-3). Racontez-nous ce match côté toulousain ?

C’était le début de la fin. On a enchaîné que des défaites depuis, alors qu’un nul était vraiment accessible sur cette rencontre. Vraiment, elle a fait très mal…

Le TFC n’a plus gagné à Lyon depuis 1966 en championnat, et s’y est incliné il y a un mois en huitième de finale de coupe de la Ligue (4-1), comment abordez-vous ce déplacement ?

Honnêtement, je ne sais pas comment on peut prendre ne serait-ce qu’un point dimanche. On ne gagne jamais à Lyon. L’OL est sur une dynamique positive, au moins dans les résultats. À Toulouse, rien ne va. Après, un match de foot, c’est 11 contre 11 et sur 90 minutes tout peut se passer. Un carton rouge lyonnais, une méforme de l’OL, un réveil toulousain, un coup du sort… Tout peut arriver.

Cherki face à Toulouse, en décembre 2019, en Coupe de la Ligue (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Comment est vu l’OL depuis Toulouse ?

J’aime beaucoup Lyon. Je ne suis pas un spécialiste de l’OL, mais je suis admiratif de ce club, qui s’est construit dans le temps et qui performe. Je sais que les supporters peuvent gueuler sur tel ou tel choix, les résultats depuis le début de la saison… Mais au moins, vous avez une direction qui défend le club, parfois de façon grossière et avec quelques mensonges, mais au moins, c’est fait. À Toulouse, on est vraiment loin de tout ça. L’écart entre les deux clubs est incroyable.

Si vous deviez choisir un joueur de l’OL pour jouer à Toulouse, qui serait-il ? Et quel joueur toulousain aurait sa place à Lyon ?

En rêvant, je prendrais évidemment Depay, Reine-Adélaïde ou Lopes pour renforcer le TFC. Plus humblement, j’aurais bien aimé accueillir un jeune talent comme Caqueret ou Cherki. À l’époque, nous avions bien lancé en L1 Adrien Rabiot. Au Tèf, un Manu Koné peut avoir le niveau pour évoluer un jour à Lyon.

Quel est votre pronostic pour ce OL-TFC ?

J’espère un nul, 1-1, mais je vois plutôt un 3-0 pour Lyon…

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :