Contre une équipe de National, décrochée dans son objectif remontée (8e), l’OL se devait de nous éviter toute mauvaise surprise. En s’imposant 7-0 à Bourg, l’OL a commencé de la meilleure des manières l’année.

Pressing très haut des Bressans dès l’entame de la rencontre qui gêne la relance et la circulation de balle lyonnaise, les duels sont âpres en ce début de match et sur une récupération haute, Lopes est contraint de se détendre pour éviter à son équipe de se voir menée au score. Mettant du rythme, les Bressans posent des problèmes à la défense lyonnaise. Sur une mauvaise lecture de la trajectoire d’un ballon, Marcelo laisse son vis-à-vis en bonne position de frappe heureusement Denayer est bien revenu (12e). Les occasions s’accumulant sur la cage de Lopes. Le bloc lyonnais continuant à reculer et les joueurs montrant leurs limites techniques pour ressortir proprement le ballon, on commence à douter un peu… quand sur une passe en profondeur d’Aouar, Dembélé profite d’une erreur défensive pour inscrire d’une belle frappe croisée le premier but de la rencontre. Contre le cours du jeu, l’OL mène 1-0 à Bourg-en-Bresse (17e).
Cette ouverture du score ne libère pas les Lyonnais, Bourg-en-Bresse continue à pousser. Les pensionnaires de National empêchent les Lyonnais de déployer leur jeu, ceux-ci ont même toutes les peines du monde à franchir le rond central. Même si Bourg-en-Bresse est loin de se présenter en victime expiatoire, force est de constater que le niveau de jeu de l’OL n’a rien pour nous rassurer. Il faut attendre la 30e pour voir une nouvelle occasion lyonnaise la reprise de Cornet sur un centre de Terrier passant de peu à côté des buts adverses. Subissant encore quelques situations chaudes sur ses cages, l’OL est heureusement très réaliste. À la 41e, sur une percée d’Aouar sur la côté gauche, Dembélé, trouvé en retrait, peut inscrire un nouveau but pour l’OL (0-2).

À l’entame de la seconde, sur une percée, Terrier reprend un ballon repoussé par le poteau (0-3). L’OL fait le trou. L’OL a enfin la possibilité de mettre en place son jeu ; Bourg-en-Bresse n’a plus les moyens de faire le même pressing qu’en première. Les espaces se créent. Et sur un décalage de Terrier, Dembélé trouve Cornet dans l’axe qui inscrit un nouveau but pour les Lyonnais à la 55e (0-4). À l’heure de jeu, Garcia peut faire tourner son effectif, Tousart laisse sa place à Mendes. Sans être impérial, l’OL est assez serein dans le jeu. Le rythme de la rencontre a très largement baissé et les lignes se distendent sur le terrain. Physiquement encore en reprise, les Lyonnais ne parviennent pas en effet à rester en bloc compact. Mais, devant une équipe aussi coupée en deux, l’OL se procure de nouvelles opportunités sur des récupérations hautes.

Pour le dernier 1/4 d’heure, Cherki et Gouiri remplacent Cornet et Dembélé, Garcia continuant à faire tourner pour impliquer tout le monde. Les Lyonnais gèrent tranquillement la fin de rencontre, surtout devant des Bressans qui ont indéniablement baissé de pied. Les Lyonnais vont en profiter pour creuser encore plus l’écart. Sur un bel appel en profondeur de Gouiri, Caqueret est trouvé dans l’axe, il inscrit son premier but en pro (81e) avant qu’Aouar, sur un une-deux, ne trouve encore l’ouverture (0-6) et qu’enfin, Gouiri sur un joli piqué ne clôture la marque. 0-7, score final.

Moins facile qu’il n’y paraît, l’OL a fait le boulot pour s’imposer largement et commencer de la meilleure des manières cette année 2020.

Photos par Icon Sport.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :