Ce samedi 14 décembre, l’Olympique Lyonnais recevait pour le compte de la 12e journée de D1 Arkema, le FC Dijon au Groupama OL Training Center.

Ce match étant le dernier de l’année, l’OL se devait de pousser un dernier rugissement avant de partir en vacances l’esprit tranquille. Cela n’a pas été simple, mais les Lyonnaises ont remporté le match sur le score de 2-0.

Au match aller, Dijon avait posé quelques difficultés aux Fenottes. Les Dijonnaises avaient réussi à arracher le match nul en ne concédant aucun but. L’histoire s’est presque répétée.

Face au FC Dijon, l’OL veut finir l’année sur une bonne note. C’est sans compter sur l’avis des Dijonnaises qui voulaient réitérer leur bonne performance du match aller. Dès l’entame du match, les joueuses de l’OL monopolisent le ballon. Les occasions ne manquent pas et se succèdent. La plus grosse occasion de cette première période est le penalty raté d’Amel Majri. La Lyonnaise tire en force et voit malheureusement le ballon s’envoler au-dessus de la cage (0-0, 22’).

Même avec ce penalty manqué, les Lyonnaises montrent leur envie de marquer en continuant de se procurer beaucoup d’occasions. Les Fenottes ont la possession de balle et créent le jeu mais ne s’attendaient surement pas à tomber sur un adversaire aussi redoutable en la personne de Mylène Chavas. La gardienne de Dijon se montre grandiose, et repousse tous les assauts lyonnais.

Que ce soit un tir de loin de Delphine Cascarino, ou une reprise de volée d’Amel Majri, une tête de Wendie Renard ou encore une tête d’Ada Hegerberg, rien n’y fait. Mylène Chavas répond présente à chaque tentative des Lyonnaises. La Dijonnaise est imparable. Les Lyonnaises rentrent aux vestiaires sans être parvenues à trouver la faille dans cette première mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Fenottes sont toujours aussi motivées à trouver le chemin des buts, tout comme Dijon qui est tout autant déterminé à garder sa cage inviolée.

Lors de cette seconde période, les Bourguignonnes ne dépassent pas le milieu du terrain. Elles résistent du mieux qu’elles peuvent, face à des Lyonnaises qui font tout pour marquer. Tout comme en première mi-temps, les occasions s’enchainent.

Après une succession de corners, le corner gagnant arrive à un quart d’heure de la fin du match. Dzsenifer Marozsán frappe un énième corner et trouve cette fois-ci la tête de sa capitaine, Wendie Renard. La lyonnaise délivre alors son club en ouvrant le score (1-0, 75’). Les joueuses sont soulagées et explosent de joie.

Ouverture du score largement méritée pour les olympiennes, qui surdominent leur adversaire du jour depuis l’entame du match. Les Lyonnaises peuvent souffler, mais restent dans leur optique de marquer. C’est en toute fin de match que l’OL réalise le break. Bien lancée par Amandine Henry, Shanice van de Sanden trompe Mylène Chavas (2-0, 90+4). L’OL remporte donc son dernier match de l’année 2-0. Victoire totalement méritée face à des Bourguignonnes solides en défense, mais complètement inexistante en attaque.

A la trêve, l’OL est donc premier au classement avec 34 points, 11 victoires et un match nul. Bordeaux est deuxième (27 points), tandis que le PSG pointe à la troisième place du classement avec 26 points.

Compos :

OL : Bouhaddi – Bronze, Mbock, Renard (cap.), Greenwood – Marozsan, Kumagai (Le Sommer 59′), Majri – Cascarino (van de Sanden 68′), Hegerberg, Parris (Henry 68′)
Banc : Weiss (G), Bacha, Henry, Le Sommer, Van de Sanden, Buchanan, Cayman

Dijon :  Chavas – Goetsch, Trévisan, Cuynet, Awona – Nakkach – Lavaud, Barbance (Stephen 57′), Bussaglia (cap.), Bonet (Solanet 73′) – Bouillot (Barrier 80′)
Banc : Pinel (G), Carol Rodrigues, Stephen, Solanet, Barrier, Chaney, Dechilly

Buts : Renard (75′) et van de Sanden (94+4) pour l’OL

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :