Qui dit nouveau match au Groupama Stadium dit nouvelle interview. Avant chaque match à domicile, Coeur de Gone part à la rencontre de supporters adverses. À quelques heures du match OL-OGC Nice, c’est l’équipe de La Voix des Niçois qui a répondu à nos questions. Entretien sans détour.


Pouvez-vous nous présenter La Voix des Niçois ?

C’est tout d’abord un podcast que l’on a créé entre supporters niçois il y a quelques années. On a eu quelques hauts et quelques bas, mais on s’est bien éclaté à suivre le Gym du maintien jusqu’à l’Europe, en différé puis en direct, les dimanches matins gueule de bois après une défaite ou les live à minuit après une victoire européenne… Une vraie belle aventure !

On a complété cela avec un site web, qui a un peu la vocation d’être un blog ouvert à contribution de tous les supporters qui souhaitent y participer, exprimer leur opinion. Il y a zéro langue de bois, on demande juste que ce soit pertinent et constructif. On n’est pas toujours tous d’accord, mais on tente de de faire vivre le débat autour du club à notre niveau. Aujourd’hui, c’est un peu en stand-by pour différentes raisons humaines et techniques, mais on vit toujours via les réseaux sociaux.

Nice est 13e de Ligue 1 avec déjà 6 défaites au compteur, que pensez-vous du début de saison des Aiglons ?

Pourri ! Même si le classement reste serré et qu’une série de victoires pourrait vite nous repositionner près des places européennes, on s’emmerde. On s’emmerde comme la saison dernière, si ce n’est pire, les résultats en moins. Je vais vous épargner le couplet sur les joueurs qui ne mouillent pas le maillot, mais il n’y a vraiment pas grand-chose aujourd’hui : ni de révolte, ni d’identité de jeu. On surfe sur quelques phases positives de 15/20 minutes par match qui nous rapportent parfois des points, mais globalement c’est nul.

“Vieira ? Son statut de champion du monde ne suffit plus. C’est certainement sa dernière saison.”

Qu’est-ce que serait une saison réussie du côté de l’OGCN ?

Retrouver des ambitions dans le jeu. Bien sûr, on signerait tous pour une qualification en Europa League, mais si on retrouve déjà un jeu attractif, une dynamique positive dans les résultats et un engouement autour du club, on pourra dire que la saison aura servi à quelque chose. Parce qu’on peut dire autant que l’on veut que c’est une saison de transition, si tu n’as rien sur quoi t’appuyer arrivé fin mai…

L’entraîneur des Aiglons Patrick Vieira aurait été courtisé par l’OL l’été dernier. Quel est votre avis sur lui ?

Malgré les événements qui ont secoué le club en janvier dernier et un effectif peu fourni devant, on doit reconnaître que Patrick Vieira a réussi à obtenir des résultats honorables. Cette année, il est difficile de lui trouver une excuse. Malgré des arrivées séduisantes au mercato, il nous propose toujours le même jeu défensif, frileux et insipide. Son statut de champion du monde 1998 commence à ne plus suffire dans les médias qui constatent la même chose que nous, simples supporters. Le président Rivère est plus patient que le vôtre, je ne vois donc pas un départ dans les prochaines semaines, mais c’est certainement sa dernière saison à Nice. Et je ne pense pas qu’il trouvera un club du standing de l’OL à son départ. Plus probablement un club du ventre mou en Premier League.

“Pour le moment, Myziane Maolida est un bide absolu”

Nice a connu un mercato agité l’été dernier, sur fond de rachat par Jim Ratcliffe, qu’avez-vous pensez du mercato et plus globalement du nouveau projet du club ?

Le mercato s’est fait dans l’urgence des derniers jours, même s’il a forcément été préparé dans les semaines précédentes. Dans ces conditions, difficile de se plaindre : il y a quand même des joueurs comme Alexis Claude-Maurice, Adam Ounas ou Kasper Dolberg qui ont débarqué. Les meilleurs joueurs de la saison précédente comme Youcef Atal ou Walter Benitez ont été conservés… C’est du bon, voire très bon.

Le nouveau projet reste flou, malgré les ambitions affichées par notre nouveau propriétaire. On verra sur les prochains marchés des transferts, surtout si on décroche une qualification européenne. Et surtout, qui débarquera sur le banc pour succéder à Patrick Vieira.

Myziane Maolida à la lutte avec Jason Denayer, au Groupama Stadium, en août 2018 (0-1).
(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Myziane Maolida a quitté l’OL en août 2018 pour rejoindre Nice, quel est votre sentiment sur ce joueur ? L’OL doit-il le regretter ?

Une déception à hauteur du montant de son transfert, le plus gros du club avant l’arrivée d’Ineos. Il est même en passe de se faire prendre en grippe par les supporters niçois. On avait pourtant été prévenu par les Lyonnais : non seulement il est blessé la moitié de la saison, mais en plus il ne montre strictement rien sur le terrain : ni envie, ni intelligence de jeu, ni technique supérieure à la moyenne de l’équipe. Alors c’est un très jeune joueur et on a largement le temps de le voir exploser, mais pour le moment c’est un bide absolu. Et vu la concurrence aujourd’hui aux avant-postes, il aurait tout intérêt à aller gratter du temps de jeu ailleurs, en prêt par exemple.

“On s’est battu jusqu’au bout pour avoir Jeff Reine-Adélaïde cet été. On en aurait besoin !”

Comment est vu l’OL depuis Nice ?

Il n’y a pas d’animosité particulière envers l’OL à Nice. Bien sûr, on aime détester Aulas comme tout le reste de la France, mais on vous préférera toujours à Saint-Etienne ou à Marseille. Puis, il y a eu une vraie connexion entre nos deux clubs ces 10 ou 15 dernières années. On parlait de Myziane précédemment, mais il y a une longue liste de joueurs passés par les deux clubs : Lloris, Ederson, Balmont, Rémy, Mounier, Monzon, Pied, Bodmer, Kolodziejczak, Ben Arfa, Plea… Pas mal comme onze non ? Avec Claude Puel sur le banc !

Si vous deviez choisir un joueur de l’OL pour jouer à Nice, qui serait-il ? Et quel niçois aurait sa place à l’OL selon vous ?

J’adore Moussa Dembélé, mais je pense qu’on aurait davantage besoin d’un Jeff Reine-Adélaïde aujourd’hui. On s’est d’ailleurs battu jusqu’au bout pour l’avoir cet été ! Walter Benitez ou Youcef Atal auraient quant à eux leur place à Lyon, mais il y a déjà une sacrée concurrence à leur poste…

Quel est votre pronostic pour ce OL-OGCN ?

Défaite sèche, 1 ou 2-0 selon les exploits de Walter Benitez. L’OL lui réussit plutôt bien en plus.

Qu’est-ce qu’on peut souhaiter à l’OGC Nice cette saison ? Et à La Voix des Niçois ?

De se prendre à rêver un peu, sur la pelouse ou au classement. On sait être patient à Nice, on sait très bien qu’on ne deviendra pas un top club dès demain, si on le devient un jour. Si on s’est dépouillé sur le terrain et en tribunes mais qu’on finit 8e, ce n’est pas grave, on s’enthousiasmera pour la saison prochaine. Par contre, la sinistrose ambiante sur la pelouse, au club, en tribunes et sur les réseaux sociaux, ce n’est juste plus tenable.

Quant à La Voix des Niçois, on espère la même chose : mettre nos problèmes derrière nous et reprendre du plaisir le plus rapidement possible !

Un grand merci à l’équipe de la Voix des Niçois pour cet entretien. Retrouvez-les sur leur site internet ou leur compte Twitter. Bon match à eux samedi !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Ider Nabili

Ider Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :