[OL-PSG] Histoire du PSG : “Pour Paris, c’est le déplacement le plus compliqué”

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Qui dit nouveau match à domicile dit nouveau numéro de Social Club. Avant la réception de Paris, dimanche, Coeur de Gone s’est entretenu avec @Histoire_du_PSG, un média spécialiste du club de la capitale. L’histoire du PSG, la rivalité entre Lyon et Paris, leur vision de l’OL… @Histoire_du_PSG s’est confié à Coeur de Gone. Entretien.

Pouvez-vous nous présenter @Histoire_du_PSG ?

Histoire du PSG est un site internet et des pages sur les réseaux sociaux autour des moments forts du PSG avec deux objectifs : offrir un éphéméride des grands moments du PSG, et faire un lien permanent entre l’actualité du club et son histoire (les records, les performances à battre, les souvenirs liés etc..).

Vous êtes spécialistes de l’histoire du club de la capitale, qui fête ses 50 ans cette saison, est-ce que la période actuelle est la plus belle de l’histoire du club en termes d’émotions ?

Chaque période a ses beaux moments. Les premières heures du club, les années Borelli avec les premiers titres, même les années 2000 si difficiles sportivement restent mémorables pour ses atmosphères si chaudes. QSI nous offre une opulence qui, forcément, nous comble presque, mais, pour moi, les plus grands moments du PSG ont eu lieu lors des années 90 avec les cinq demies finales européennes consécutives, une équipe solide avec une âme et des guerriers qui nous rendaient fiers. Le petit plus, des maillots plus beaux les uns que les autres et de bouillantes ambiances au stade…

“Je savoure chaque titre et chaque trophée, car ce ne sera pas éternel”

Cet été on a beaucoup parlé du feuilleton Neymar, qui est finalement resté, puis a inscrit son premier but de la saison le week-end dernier dans une ambiance particulière, quel regard portez-vous sur le joueur et ces derniers mois autour de lui ?

J’essaie de prendre cette histoire avec détachement. Il est indéniable que nous avons l’un des cinq meilleurs joueurs du monde au PSG. Il est également évident que la notion d’amour du maillot ou d’un club ne lui est pas familière. J’ai mal vécu cet été qui semblait interminable, mais je me dis que nous allons prendre ce qu’il a à nous donner. Vu comme c’est parti, il sortira une bonne saison et nous quittera par la petite porte l’été prochain. Mais avec Neymar, on n’est plus à une surprise près, dans un sens comme dans l’autre.

Neymar lors de son retour avec le Paris SG, samedi dernier, face à Strasbourg (Johnny Fidelin/Icon Sport)
Neymar lors de son retour avec le Paris SG, samedi dernier, face à Strasbourg (Johnny Fidelin/Icon Sport)

De l’extérieur, on a l’impression que le retour de Leonardo va permettre au PSG de passer un cap. Était-il à vos yeux la pièce manquante de Paris ces dernières années ?

Oh que oui ! C’est un fin stratège, quelqu’un qui a une vision, un projet à moyen et long terme. C’est quelqu’un qui flaire les bons coups, et qui parvient à voir et gérer les besoins et les urgences du club. J’ai vraiment repris espoir en ce projet QSI le jour où son retour a été officialisé. 

Le PSG va probablement remporter la Ligue 1, et, hormis la saison dernière, règne également sur les coupes nationales. Alors qu’est-ce qui serait une saison réussie pour Paris ?

Pour avoir mangé notre pain noir pendant 15 ans (avec quelques coupes malgré tout), je savoure chaque titre et trophée, car ce ne sera pas éternel. Mais évidemment, avec un effectif de ce calibre, en particulier l’armada offensive, l’objectif est de tout remporter sur le plan national, et d’aller le plus loin possible en Ligue des champions. Viser de la remporter, oui, mais tellement de paramètres rentrent en ligne de compte… Pour ma part, ce sera simplement de n’avoir aucun regret. Quitte à sortir, que ce soit la tête haute. Trop souvent ces dernières années, les désillusions ont gâché nos saisons. En particulier Barcelone en 2017 et Manchester en 2019. Je ne veux simplement plus revivre ce genre de fiasco. Pour le reste, l’appétit vient en mangeant !

“Jean-Michel Aulas est un exceptionnel président”

C’est votre spécialité alors faisons un peu d’histoire, quels OL-PSG vous ont le plus marqués ces dernières décennies ?

Le PSG n’a pas toujours été en réussite à Gerland (ni au Groupama Stadium…) mais il y a quelques rencontres mémorables. L’une d’entre elles est la victoire parisienne 1-0 en 1991, avec le but de Daniel Bravo à la 88ème, qui a tant fait pester les Lyonnais (but discutable), ou encore celle en 2005 avec le but de Danijel Ljuboja pour une belle surprise. Plus récemment, le 4-4 en 2012 était inoubliable avec des buts de folie, des rebondissements… On est passés par tous les états. Et enfin, la victoire 1-0 en 2013 sur le but de Jérémy Menez qui offre le titre de champion de France à Paris, 19 ans plus tard !

La régularité lyonnaise en haut de classement a créé de la rivalité entre les deux clubs ces dernières années, mais à Lyon, le derby face à St-Étienne passera toujours devant. Et du côté de Paris, est-ce pareil par rapport à l’OM ?

Si sportivement, Lyon est le principal rival parisien, clairement le plus régulier depuis 20 ans, la rivalité avec l’OM sera toujours devant à nos yeux. Même si j’ai l’impression que celle entre les deux olympiques grimpe aussi à vue d’oeil ces dernières années !

Quel regard portez-vous sur l’Olympique Lyonnais ?

C’est un club pérenne. On peut dire ou penser ce que l’on veut de Jean-Michel Aulas, il est un exceptionnel président. L’OL manque un peu de concentration par moment, en particulier face aux “petits” du championnat, mais répond toujours présent face aux gros. On peut s’attendre à une montée en puissance ces prochaines semaines ou mois.

“Face à Paris, à domicile, l’OL est décomplexé”

Y a-t-il un ou plusieurs joueurs de l’OL qui auraient leur place à Paris ?

Des joueurs comme Houssem Aouar ou Memphis Depay. Et certains qui sont partis cet été, comme Mendy ou Ndombele… 

On ne peut pas dire que le Groupama Stadium réussisse vraiment au PSG, puisqu’en quatre venues dans ce stade pour y affronter l’OL, le PSG a perdu trois fois. Est-ce le déplacement, en Ligue 1, le plus difficile de la saison ?

Lyon est l’équipe la plus aguerrie de la Ligue 1, habituée aux chocs européens. De plus, elle est décomplexée à domicile face à Paris. Oui, il s’agit du déplacement le plus compliqué à gérer cette saison. Celui à Marseille l’est également pour son côté irrationnel.

Bertrand Traoré devance Thiago Silva de la tête, lors de OL-PSG, en février dernier (2-1) (Anthony Dibon/Icon Sport)
Bertrand Traoré devance Thiago Silva de la tête, lors d’OL-PSG, en février dernier (2-1) (Anthony Dibon/Icon Sport)

Quel est votre pronostic pour OL-PSG ?

On va retrouver la victoire, à l’arrachée comme en 2016 : 1-2, mais le PSG va souffrir. 

Qu’est-ce qu’on peut souhaiter à @Histoire_du_PSG pour la suite ?

Une belle fête pour les 50 ans du club en août prochain !

Un grand merci à l’équipe de @Histoire_du_PSG pour sa participation. Bon match à eux dimanche… mais pas trop quand même ! Retrouvez Histoire du PSG sur leur compte twitter, ou leur site internet.

Entretien réalisé avant les rencontres OL-Zenit (1-1) et PSG-Real (3-0) de cette semaine.

Crédit photos : images de Icon Sport

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :