L’OL fait-il un bon début de saison ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Qui dit trêve de septembre dit premier bilan du début de saison. Après quatre journées de Ligue 1, l’OL a déjà tout connu. Des victoires, une défaite, et donc un match nul, samedi dernier contre Bordeaux (1-1). Mais alors qu’il ne reste déjà aucune équipe invaincue en championnat, où se situe l’OL dans ce début de saison ? Les débuts de Sylvinho sont-ils plus prometteurs que ceux de ses prédécesseurs ? Comment juger le début de saison par rapport aux années précédentes ? Décryptage en chiffres.

En termes de points, l’OL garde l’équilibre

Avec sept points au compteur, l’OL garde ses habitudes. Le club lyonnais fait rarement des débuts de saisons flamboyants, mais ceux-ci ne sont pas catastrophiques pour autant. L’OL compte aujourd’hui un point de plus que la saison dernière à pareille époque, un point de moins qu’il y a deux ans, et le même nombre qu’en 2015. Au niveau des points, pas de surprises donc. Le bilan reste cependant mitigé, puisque l’OL n’atteint pas les deux points par match de moyenne, mais est conforme aux saisons précédentes.

Un nombre de buts inédit depuis 2006, mais…

Offensivement, le bilan est lui très positif. Avec 10 buts inscrits en quatre rencontres, l’OL est la meilleure attaque du championnat. Mieux, l’OL n’avait pas atteint ce total si tôt dans la saison depuis 2006 (10 également). Oui, mais… Plus de la moitié des buts ont en réalité été inscrits sur un seul match, lors de la réception d’Angers (6). Et trois des quatre autres l’étaient à Monaco… La semaine dernière, l’OL n’a trouvé le chemin des filets qu’une seule fois en 180 minutes. Pire, les Gones n’ont cadré que 7 tirs lors des deux derniers matchs. Si le bilan offensif global est très bon, il faut donc le nuancer…

Deux buts encaissés en quatre rencontres, pas une exception

Si la défense est le chantier prioritaire de Sylvinho, l’OL a plutôt fait bonne figure dans ce domaine, ne concédant que deux buts en quatre journées. Seul le Stade de Reims a d’ailleurs pris moins de buts que l’OL (1). Pourtant, au regard des chiffres, et sur un plan purement statistique, difficile de voir une amélioration. La saison dernière, comme en 2015, l’OL n’avait déjà pris que deux buts lors des quatre premières journées. Mais cette saison, l’OL a déjà concédé 13 tirs cadrés, contre 5 seulement la saison dernière, à pareille époque.

Aouar Houssem of Lyon and Sylvinho coach of Lyon during the Ligue 1 match between Lyon and Bordeaux at Parc Olympique on August 31, 2019 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Sylvinho démarre mieux que Genesio et Fournier

Ce début de saison marque aussi les débuts de Sylvinho en tant qu’entraîneur de l’OL, et plus globalement en tant que numéro un sur un banc. Avec 7 points en quatre rencontres, Sylvinho démarre plus fort que ses deux prédécesseurs. En janvier 2016, alors qu’il venait de reprendre l’équipe en main, Bruno Genesio n’a pris que 4 points sur ses 12 premiers possibles. L’ancien entraîneur lyonnais avait d’ailleurs perdu un derby dès sa deuxième rencontre de L1 (1-0). Plus facilement comparable, les débuts de Sylvinho sont également plus forts que ceux d’Hubert Fournier. Le DTN avait démarré par une victoire et trois défaites sur le banc lyonnais, au début d’une saison où il avait emmené l’OL jusqu’à la deuxième place, en titillant le PSG jusqu’au mois d’avril. Les débuts ne font pas tout…

Marseille, Lille et Monaco ne font pas mieux, Paris, Rennes et Nice si

Et si le plus important était de se comparer aux concurrents ? En tête à l’issue des deux premières journées de Ligue 1, l’OL a calé, et se retrouve désormais en cinquième position. Pourtant, l’OL n’est pas lâché. Le PSG, grand favori pour le titre, n’a que deux points d’avance, et se déplacera à Lyon le 22 septembre. Rennes et Nice, deux outsiders, ont également deux longueurs d’avance sur l’OL, et leur début de saison est salué. Mais arriveront-ils à tenir la cadence d’un championnat qui ne fait que démarrer ?

L’OM pourrait être un concurrent plus sérieux, d’autant que les Marseillais ne disputent pas de Coupe d’Europe. Les hommes de Villas-Boas, qui avaient particulièrement mal démarré leur saison, ont désormais autant de points que l’OL (7). Enfin, le LOSC, deuxième la saison dernière, est également derrière l’OL, avec 6 points au compteur. Défait par Lyon en ouverture du championnat, Monaco n’a que 2 points, mais ses renforts de l’été pourraient bien en faire un sérieux concurrent pour les places en Ligue des Champions.

En conclusion, l’OL fait un début de saison dans ses cordes, mais qui laisse quelques regrets. Malgré six points et neuf buts lors des deux premiers matchs, les hommes de Sylvinho n’ont su conserver la cadence à Montpellier et contre Bordeaux. L’OL reprendra son chemin après la trêve à Amiens, avant de recevoir le Zenith en Ligue des Champions, puis d’affronter Paris. On en saura alors un peu plus sur ce que cet OL a vraiment dans le ventre…

Photo en une : Peggy D. / www.coeur-de-gone.fr
Photo dans l’article : Icon Sport

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :