[OL 2-2 LOSC] L’OL arrache un nul

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Suite à la victoire des voisins, l’OL avait la pression et devait s’imposer à domicile face aux Lillois. Hélas, malgré une ouverture du score, l’OL n’a pu faire mieux qu’arracher un match nul, un résultat qui lui permet juste de conserver sa place sur le podium. Retour sur le match.

Devant un milieu compact et physique, l’OL éprouve rapidement des difficultés à mettre le pied sur le ballon. Alors que les Lyonnais pensaient jouer haut, ils sont contraints de reculer sous les coups de boutoir lillois. À l’image de l’interception de Marcelo du bout du pied ou de la frappe de Pépé (8e), l’OL subit le jeu direct de son adversaire et tend à déjouer. Mais, sur une interception de Ndombélé, Memphis fixe bien pour servir Terrier qui trompe le gardien lillois (11e). L’OL mène 1-0 contre le cours du jeu donc… mais aucun supporter lyonnais ne s’en plaindra.

Surtout que ce but ne semble pas modifier la physionomie du match. Sur un percée sur l’aile gauche, Pépé servit dans l’axe rate sa frappe (13e). Lille est toujours dangereux mais l’OL l’est davantage en phrase offensive à l’image de Fekir puis de Traoré qui se retrouvent dans de belles positions de frappes (16e et 18e). Concernés à la récupération, les Lyonnais se laissent moins déborder après le premier quart d’heure de jeu. Couvrant bien la profondeur et, serrant les lignes, l’OL plie mais ne rompt pas. Il faut attendre la 32e pour voir Pépé solliciter à nouveau Lopes d’une frappe tendue. Ne voulant pas trop se découvrir, l’OL se révèle moins dangereux avant que Fekir, par ses percussions, ne met à mal l’arrière-garde lilloise dans les cinq dernières minutes de la première période. Juste avant le coup de sifflet de l’arbitre, Lopes sauve son équipe sur une tête de Rémy. Ouf, à la mi-temps, l’OL mène toujours 1-0.

Placé plus bas, le bloc lyonnais tente de réduire les espaces entre les lignes pour conserver son avance au tableau d’affichage. Mais, sur un loupé de Denayer, Rémy parvient à égaliser. Tout le projet tactique mis en place par les Lyonnais s’écroule à la 50e min. OL 1-1 LOSC. Tout est à refaire ! Se méfiant des contres lillois, l’OL éprouve du mal à trouver de la profondeur dans son jeu. Peu de dédoublements sur les couloirs ont lieu (à part ce centre de Mendy qu’Aouar ne peut reprendre à la 58e). Les minutes s’écoulent et l’OL ne réussit toujours pas à déstabiliser le bloc défensif lillois. Et, sur un coup franc lillois, c’est au tour de Dubois de commettre une erreur dans la surface, Soumaré à la 69e inscrit un nouveau but pour le LOSC. L’OL mené 1-2 à domicile, se retrouve provisoirement relégué à la 4e place du classement. Pour tenter de renverser la situation, Dembélé remplace Terrier à la 73e (Cornet avait fait de même avec Traoré quelques minutes plus tôt). À peine deux minutes plus tard, sur une belle percussion de Memphis, Fekir est contré mais Dubois a suivi et d’une belle frappe égalise (2-2).
Ragaillardi par ce but, l’OL pousse emmené par un duo Memphis-Fekir qui se procure de nouvelles opportunités devant la cage lilloise. L’équipe joue très haut avec des latéraux qui se transforment en ailiers. Un choix risqué au vu des espaces laissés dans le dos de la défense… mais l’OL a-t-il d’autres choix ? Le coup franc de Fekir n’est pas appuyé (86e), celui de Memphis dans les arrêts de jeu trouve le mur, l’OL ne pourra faire mieux que de concéder un nul.

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :