Bienvenue chez toi, Juninho !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dès la saison prochaine, Juninho sera le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais. L’occasion de lui souhaiter la bienvenue dans son club de toujours.

Bienvenue chez toi, Juni ! Ta ville, ton club, tes supporters…tu verras, tout a un peu changé, mais que c’est bon de te revoir. Dix ans après ton départ, tu es de retour chez toi. Les plus jeunes supporters de l’OL ne t’ont peut-être jamais vu jouer en direct, mais pourtant, tout le monde te connaît. Il y avait ton nom dans l’allée des Lumières, il y aura désormais ta présence, ton regard sur le club, ton avis pour l’avenir.

Tu verras, Juni, rien n’est tout à fait pareil. Ne file pas du côté de Gerland, là où tout le monde t’a déjà vu jouer. Là-bas, les tribunes se sont noircies, et le ballon s’est aplatit. Pour trouver notre nouveau chez-nous, que dis-je, ton nouveau chez toi, il faut se rendre un peu plus à l’Est, du côté de Décines. Un tout nouvel écrin, fantastique, mais où toute l’histoire reste encore à écrire. On a désormais des infrastructures incroyables, et toujours un président qui n’a rien perdu de sa splendeur. À toi de briller parmi eux.

Depuis ta dernière venue à Lyon, à l’occasion de la der’ à Gerland, en décembre 2015, on n’a rien gagné. Mais comme toi, on a toujours soif de trophées. En huit ans à Lyon, tu en as gagné quinze. Depuis ton départ, on en a gagné deux…en dix ans ! Tu vois, Juni, si le président t’a confié les clés, c’est aussi pour retrouver les sommets.

Et ta première décision a sans doute déjà déterminé l’avenir à court et moyen terme de l’OL. Sans être encore en poste, tu as décidé de nommer Sylvinho en tant qu’entraîneur principal. À Lyon, personne ne le connaît vraiment, et tout le monde attendra ses premiers mois avant de le juger. Comme son prédécesseur, il est inexpérimenté à ce poste là. Mais le fait que ce soit ton choix rassure. À lui de jouer, maintenant.

Ton duo avec Sylvinho vient remplacer Bruno Genesio. Une chose est sûre, ta cote d’amour auprès des supporters lyonnais est bien plus élevée. Ta venue à Lyon révolutionne tout un club. Finalement, il n’y a que toi pour pousser le président à nommer un directeur sportif et à prendre du recul sur les responsabilités sportives, quitte à se fâcher avec ceux que l’on pourraient appeler les “dinosaures de la Direction”…

Juni, c’est la première fois que tu prends un poste de cette responsabilité. Tu ne réussiras peut-être pas tout, mais au moins le challenge est plaisant. Il est aussi risqué. Les observateurs n’hésiteront pas à être critique, comme ils le sont toujours quand l’un d’eux n’est pas aux manettes. À Lyon, tu as la confiance des supporters, de ton président, et même des joueurs, qui pour la plupart ont été bercés par tes coups-francs. Ton arrivée était espérée, elle est désormais réelle. Le ballon est posé, le mur est prêt, à toi de t’élancer.

Juninho, lalalalala, Pernambucano, lalalalala…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :