À l’occasion de nouvel interview Cœur de Gone, nous sommes partis à la rencontre de Romain Serra, l’ancien Team Manager de l’OL eSport. Interview

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Romain Serra, plus connu sous le pseudo de Imhuan, j’ai 32 ans. Je travaille dans le milieu de l’eSport en tant que Responsable des équipes et du recrutement depuis plus de six ans. Depuis août dernier, je travaille chez Bastille Legacy !

On va commencer dans un premier temps à parler de ton parcours avec l’OL eSport. Comment as-tu été recruté par l’OL ?
Je travaillais depuis deux ans chez Melty après avoir créé ma propre société, il y a cinq ans et demi. Puis l’Olympique Lyonnais s’est intéressé à mon profil et j’ai été démarché. Ils voulaient absolument créer une équipe FIFA pour concurrencer le PSG. Du coup, je suis arrivé en janvier 2017 et j’ai ramené avec moi Rafsou et Roken. Malheureusement, Roken a dû quitter le projet assez précipitamment à cause des divergences d’opinions avec les supporters lyonnais car il supportait Marseille. L’OL avait eu peur des répercutions possibles… sachant qu’on voit des joueurs comme Rocky au PSG alors qu’il supporte l’OM… J’ai donc malheureusement dû me séparer de Roken, et avec Rafsou on a travaillé ensemble pendant 8/9 mois.

Comment as-tu procédé au recrutement de Rafsou à l’époque ?
En fait, je connaissait énormément Powe, qui suivait Rafsou. On s’était rencontré pendant un événement à Paris organisé par Canal+.
Ce jour-là, Rasfou avait pas forcément fait une super performance mais j’avais énormément apprécié son mental, son envie de gagner et de toujours se dépasser ! On avait ensuite vraiment discuté avec Powe sur cette possibilité, sur ce qu’il attendait pour son joueur etc… Et 2/3 mois plus tard, j’ai signé à l’OL et j’ai ramené Rafsou.

En quoi consistait ton travail à l’OL ?
Du coup j’habitais Paris à l’époque, j’ai su le 26 décembre 2016 que je devais venir vivre à Lyon. Le premier janvier, j’étais dans le train en direction de Lyon. Le changement avait été assez compliqué, je suis arrivé à Lyon je connaissais pas grand monde, ni la ville.

Mes journées types étaient d’aller au Groupama Stadium. Je voulais que mes joueurs fassent partie de l’Institution, et donc on était dans le pôle Digital géré par David Banget. Ça s’est super bien passé avec une très bonne ambiance. Mais le souci était qu’il n’y avait pas vraiment une volonté de l’OL de s’intéresser à l’eSport. Les négociations avant mon recrutement avaient bien duré six mois et j’avais bien insisté sur le fait que je voulais vraiment grandir avec le club. Je pense que j’aurais pu amener des projets à l’OL bien plus intéressants. Malheureusement, il n’y avait pas vraiment la volonté du club de suivre, et j’ai donc préféré partir.

Tu as quitté le club neuf mois après ton arrivé, pour ces raisons ?
Le club voulait juste des joueurs. On ne pouvait pas s’entendre, moi je voulais le faire progresser. Au final, il faut savoir que je faisais un peu la partie marketing, je gérais les joueurs, la communauté. On avait lancé deux clans communautaires sur Clash Royale dont un qui s’est rempli en même pas une heure, avec notamment des gros joueurs, certains étaient même professionnels. On était l’un des meilleurs clans de France, en à peine une semaine. Malheureusement, le club n’a pas suivi. J’ai lancé la chaîne Twitch, donc je gérais aussi les lives, les événements avec les influenceurs, on avait fait venir Yomax pour montrer qu’on était proche de la communauté.

Pourquoi as-tu amené une équipe FIFA Online 4 à l’OL ?
C’était l’une de mes volontés qu’on aille sur le marché chinois, parce que le club a de forts investissements chinois.

Beaucoup de gens n’ont jamais compris mon départ. Mais quand ils ont vu l’annonce du partenariat EDG/OL au final, on voit que l’eSport et l’OL ce n’est que du FIFA. J’avais essayé d’expliquer aux gens que l’OL fait du FIFA car ils savent faire que du foot. C’est pour cela qu’ils n’iront pas sur autre chose. C’est dommage surtout quand on voit le développement de l’AS Monaco eSport avec un petit budget : Jérémie (Girardot) fait un excellent travail à Monaco ! Il arrive à créer des communautés que se soit par exemple sur NBA. Sa marche de manœuvre est vraiment plus large, par rapport à ce que j’avais à l’OL où l’on était restreint à FIFA. Par exemple pour valider un clan communautaire de Clash Royale, donc un truc qui se crée en une minute, ça avait pris plus d’un mois. Alors qu’à la base, j’avais prévu des shows matchs exprès avec des youtubeurs. Mais à cause de la réponse tardive du club, ça ne s’est jamais fait.

As-tu eu des contacts avec les joueurs de l’équipe pro ?
Sincèrement, c’était compliqué, on avait pas vraiment le droit. J’ai dû rencontrer les joueurs seulement à deux événements. On mangeait dans la même cantine qu’eux. Mais ils étaient très loin de nous, on ne pouvait s’approcher et être en contact avec eux. Ils nous avaient fait venir avec Rafsou pour un événement et au final Rafsou n’avait pas eu le droit de jouer.

Au final, avec le recul, que penses-tu de cette expérience ?
J’ai pas mal de regrets, j’aurais dû plus imposer mes conditions, et ça c’est plus de ma faute. Il y a des personnes compétentes à l’OL, mais qui ne sont pas forcément bien utilisées. On ne nous a pas donné l’opportunité de vraiment se développer dans l’eSport. Quand tu vois qu’ils ont vendu pour 150 millions d’euros et moi je demandais même pas 0,1% du budget et qu’on me dit qu’on à pas la possibilité de le faire… Je comprend les contraintes administratives mais quand tu es manager et que tu veux créer un contenu intéressant, chercher des stars sur certains jeux, et qu’on ne veut pas te donner les sous pour, c’est super contraignant. Si il n’y avait pas le budget, je serais resté mais le fait de savoir que le club engrange autant d’argent et ne veut rien investir dans l’eSport, ça m’a vraiment déçu. C’est sûrement ça ma plus grosse déception.

Il y avait de très belles choses à faire, des projets où j’ai donné énormément personnellement pour y arriver pour booster le club, pour qu’on se fasse reconnaître au niveau eSportif et ça n’a pas abouti.

Ton rôle a t-il été remplacé depuis ton départ ?
Non, pas à ce que je sache. Je sais juste qu’ils ont remplacé des joueurs et même ça, ça a été très compliqué à mettre en place.

Merci à Romain Serra d’avoir répondu à nos questions.
Pour suivre son actualité, rendez-vous
ici 🙂

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :