[OL-DFCO] Entre désillusion et contestations, un match sous haute tension

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce samedi, à 17h00, l’Olympique Lyonnais reçoit le Dijon FCO, au Groupama Stadium, dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1. Quatre jours après une terrible désillusion face à Rennes (2-3), qui a repoussé les Lyonnais loin du Stade de France, l’OL retrouve son public, dans un climat potentiellement tendu. Malgré le report de la décision du président Aulas concernant l’avenir de Genesio, le tension qui règne autour du club est toujours palpable. Une contre-performance pourrait, une nouvelle fois, laisser des traces.

Mardi soir, au Groupama Stadium, après l’élimination lyonnaise en demi-finale de Coupe de France, la déception a laissé place à l’attente. Comme prévu depuis de nombreuses semaines, Jean-Michel Aulas s’est exprimé devant les médias, qu’il a au passage fustigé. En décidant de ne pas décider tout de suite, le président lyonnais fait le choix de la sûreté. Il veut garder les supporters avec lui, ce qu’il risquait de perdre en prolongeant Genesio, tout en gardant son entraîneur avec lui, ce qu’il risquait de perdre en lui annonçant son départ. Au final, le feuilleton Genesio n’en est pas à son dernier chapitre. Si un départ semble envisagé, rien n’indique qu’il ne prolongera pas en cas de belle fin de saison.

En face, une équipe en crise.

C’est dans ce contexte que l’OL reçoit Dijon, ce samedi. Dans une course au podium qui prend des allures de duel pour la deuxième place, l’OL ne doit pas se louper. Une contre-performance serait un véritable aveu d’échec. D’autant qu’en face, Dijon est au plus mal. Les hommes de Kombouaré n’ont plus gagné depuis fin janvier, et la réception de Monaco (2-0), juste avant le retour de Jardim. Surtout, le DFCO a perdu 9 de ses 10 derniers matchs de Ligue 1. Seule la réception de Reims avait permis aux anciens coéquipiers de Yoann Gourcuff de prendre un point.

Alors forcément, face à une telle méforme, l’OL n’a pas trop le choix. D’autant que Marseille, qui se déplace à Bordeaux vendredi soir, pourrait revenir à cinq points, alors que se profile un OM-OL en mai prochain. De son côté, le LOSC, qui compte quatre points d’avance sur l’OL, se déplace à Reims, dimanche. Revenir à un point des Lillois juste avant leur déplacement du côté du promu serait une bonne chose.

Seul Mendy manque à l’appel.

Pour cette rencontre, Bruno Genesio peut compter sur l’ensemble de son groupe. Seul Ferland Mendy, blessé au Camp Nou, est forfait. Des joueurs que l’on a moins eu l’occasion de voir ces derniers temps pourraient être titulaires. Ainsi, un joueur comme Martin Terrier devrait trouver une place dans le onze de départ.

Plus de 50 000 personnes sont attendues au Groupama Stadium, ce samedi. Revanchards, les Lyonnais doivent une nouvelle fois prouver que la désillusion rennaise n’était qu’un accident. En cas de victoire face au DFCO, rien ne sera oublié. Mais elle permettrait au club de se rapprocher d’une place finale sur le podium. En revanche, un match nul ou une défaite pourrait faire beaucoup de mal. En plus de fragiliser la troisième place, la fronde du Groupama Stadium risquerait d’être beaucoup moins cordiale. Allez l’OL.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :