[OL 2-1 SCO] Fin de cauchemar pour l’OL

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce vendredi au Groupama Stadium, les hommes de Bruno Genesio se sont rassurés en stoppant la série de défaites. Devant 43000 spectateurs, l’OL a décroché les 3 points en s’imposant 2 buts à 1 face au SCO Angers. Retour sur cette rencontre 

Pour ce match fondamental, Genesio remet son 4-2-3-1 habituel et fait confiance à ses cadres (Memphis, Fekir, Ndombélé ou Marcelo). Avec Dubois et Cornet, l’équipe espère apporter un peu de latéralité au jeu lyonnais. Et effectivement, dès l’entame de la rencontre, les latéraux apportent des solutions sur les couloirs ce qui permet d’étirer la défense angevine et de créer des espaces au centre. 4e, Fekir en profite pour adresser une frappe aux 20 m., hélas pas cadrée. Si défensivement tout est loin d’être parfait, Denayer étant souvent contraint d’intervenir dans la surface, le milieu est plus agressif que d’habitude à la récupération. Sur une interception, Fekir peut adresser à la 9e, un bon ballon en profondeur à Memphis qui, voyant Butelle avancer, tente le lob mais l’attaquant lyonnais rate le cadre. Heureusement, sur un nouveau contre rondement mené, Memphis trouve l’ouverture à la 14e. (1-0) L’OL va-t-il tomber une nouvelle fois dans un faux rythme après avoir ouvert le score ? C’est la question qui brûle les lèvres des supporters lyonnais.

Si l’OL recule bien d’un cran sur le terrain, à l’image de Dubois toujours actif sur son couloir gauche, les Lyonnais ne se reposent pas sur leurs lauriers. Sur une récupération très haute, Memphis se procure une nouvelle occasion mais son tir frôle le poteau (22e). À part la frappe de Santamaria (23e), l’OL semble assez tranquille défensivement, Lopes n’étant que peu solliciter. Mais, peu à peu, les Lyonnais ne mettent plus autant d’intensité dans la rencontre et Angers retrouve des couleurs. 30e, Lopes est obligé de faire une belle horizontale pour empêcher que la tête (dos ?) de Pavlovich ne trouve le cadre. Heureusement, cela ne dure qu’un temps, l’OL remettant rapidement le pied sur le ballon. Sur un nouveau contre, Aouar (encore lui) trouve Terrier en profondeur. 2-0 pour l’OL (39e).

48e sur un bon mouvement, Tete met tout de suite en difficulté Butelle. L’OL ne semble pas vouloir se contenter de gérer son avance au tableau d’affichage. S’appuyant sur les montées de Dubois mais aussi de Tete, l’OL multiplie les centres devant la cage angevine. Denayer, Ndombélé tentent pour leur part des percées dans l’axe pour déstabiliser le bloc adverse. Et comme défensivement, les milieux font les efforts à la récupération, l’OL maîtrise bien ce début de seconde période. 56e, après un une-deux dans la surface, Fekir se procure une belle opportunité mais sa frappe passe à côté. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Terrier de solliciter Butelle qui ne peut que repousser sa frappe… dans les pieds de Memphis qui, à son tour, ne peut conclure. Les occasions se multiplient devant les cages (Cornet par deux fois, Denayer…) sans qu’Angers ne puisse récupérer le ballon. Pendant de longues minutes, l’OL monopolise le ballon et fait bien circuler le ballon pour trouver l’ouverture.

Il faut attendre la 69e min, pour voir Angers se procurer une nouvelle opportunité avec ce ballon qui file devant la cage lyonnaise. Cette action redonne de l’espoir à des Angevins qui se montrent plus entreprenants sur les contres et deviennent plus dangereux. Sur un centre de Fekir, Terrier de la tête inscrit son second but personnel… mais Fekir était hors-jeu et le but est annulé. Toujours 2-0 pour l’OL et il reste un quart d’heure à jouer. L’OL n’est pas à l’abri comme à la 78e sur un corner où Lopes est à nouveau obligé d’intervenir. Le milieu lyonnais qui a fait beaucoup d’efforts, tend à baisser un peu le pied en cette fin de partie. Sentant cette baisse de régime, Genesio fait entrer Tousart à la place de Fekir afin de conserver cet avantage au score (83e). Et comme Cornet (85e) voit son tir passer du mauvais côté du poteau, l’OL n’est toujours pas assuré d’un succès. Et sur une erreur de relance de Lopes doublée d’une autre de Tousart, Angers revient dans la partie à la 89e. À cause de ce CSC, l’OL ne mène plus que 2-1. Le score en restera là. L’OL renoue avec la victoire et se donne un peu d’air sur ses poursuivants.

Mes Tops : Aouar, Dubois et Denayer
Mes Flops : Tousart, Fekir et Lopes

Et vous ? Dites-nous en commentaires vos Tops et vos Flops de cette rencontre.

L’hommage du Kop Virage Nord pour Notre-Dame.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :