Ce vendredi, à 20h45, l’Olympique Lyonnais se déplace au stade de la Beaujoire pour y affronter le FC Nantes, dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1. En pleine crise de résultats, les Lyonnais, “mauvais le mardi et le samedi aussi”, selon la chanson, vont tenter de se relancer chez les Canaris. En face, le FC Nantes est 15e, et n’a toujours pas assuré son maintien.

Il y a des semaines où tout va, et d’autre qu’on préférerait oublier. La dernière semaine fait partie depuis la deuxième catégorie. En s’inclinant face à Dijon (1-3), juste après s’être fait éliminés de la Coupe de France par Rennes (2-3), les Lyonnais ont plongé dans la crise. Une crise de résultats, d’abord, mais aussi avec les supporters. Face à Dijon, certains avaient préféré ne pas venir. D’autres, très audibles, ont manifesté leur mécontentement, avec des banderoles injurieuses et des chants moqueurs. La fracture semble bien réelle entre l’OL et ses supporters, et les tensions se cristallisent autour d’un homme : Bruno Genesio.

La succession de Genesio déjà évoquée

En fin de contrat en juin, Bruno Genesio, tout proche d’une prolongation il y a dix jours, semble désormais poussé vers la sortie. C’est en tout cas ce que l’on peut interpréter après les récentes déclarations du président Aulas. Dans la presse, certains noms sont déjà évoqués pour lui succéder. Selon L’Équipe, Laurent Blanc a été contacté, tandis que les pistes Vieira et Galtier sembles caduques. L’improbable rumeur José Mourinho, très relayée, n’a elle que peu de chances de se transformer en véritable information. Enfin, il est également envisageable que le successeur de Bruno Genesio soit… Bruno Genesio lui-même ! Si l’OL vient à accrocher la deuxième place, Jean-Michel Aulas pourrait alors sortir la carte de l’objectif atteint.

Pour ce déplacement à Nantes, qui était venu partager les points au Groupama Stadium, l’OL sera privé de Ferland Mendy. L’international français devrait retrouver les terrains dans le courant du mois d’avril. Touché face à Dijon, Jason Denayer est bien là. Il pourrait être accompagné par Kenny Tete en défense centrale, Marcelo multipliant les matchs ratés. En face, Nantes est décimé. Girotto, Pallois, Ié, Eysseric et Mancé sont absents. Les hommes de “Coach Vahid” restent sur trois défaites consécutives en championnat.

Alors que Lille reçoit Paris, dimanche soir, l’OL n’a plus de joker. À 5 points du LOSC, qu’il recevra en mai, le club lyonnais doit rester au contact, et distancer les poursuivants. La troisième place ne sera pas forcément directement qualificative pour la Ligue des Champions. En ce sens, mieux vaut tout donner pour finir deuxième. Allez l’OL.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Ider Nabili

Ider Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Un commentaire

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :