[RCSA 2-2 OL] Une minute fatale aux Lyonnais

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En préparation du match de mercredi, Genesio fait une large revue d’effectif en laissant Memphis, Fekir, Ndombele ou Traoré au repos. Terrier, Cornet, Diop ou Aouar ont leur carte à jouer pour bousculer peut-être la hiérarchie. Prudent en l’absence de son capitaine, l’OL se positionne en 4-3-3.

3e, sur une erreur de Koné, Terrier seul face au but, ne peut tromper le gardien strasbourgeois. Heureusement, Dembélé suit et marque. L’OL commence de la meilleure des façons ce match. Les Lyonnais jouent hauts et pressent bien leur adversaire du soir. Disposé en 5-3-2, Strasbourg va devoir sortir et prendre des risques. Regagnant du terrain, les Strasbourgeois essaient de mettre en difficulté l’arrière-garde lyonnaise par un jeu direct. 16e, Ajorque dans les airs prend le dessus sur un centre de Lala mais sa tête n’est pas cadrée. Avec la sortie de Marcelo sur blessure et le replacement de Tete dans l’axe de la défense, l’OL tente de remettre le pied sur le ballon. Diop à la 18e d’une jolie demi-volée oblige Sels à effectuer une belle parade, les Lyonnais sont de nouveau dangereux. Le jeu s’équilibre avec des Lyonnais et des Strasbourgeois qui se rendent coup pour coup. Ne voulant plus laisser des espaces entre le milieu et l’attaque, les deux équipes se replient assez vite à la perte du ballon, ne voulant plus faire un pressing haut qui les découvrirait. À ce petit jeu, c’est l’OL qui s’en sort le mieux en se procurant les meilleures opportunités sur des attaques placées comme à la 25e où, sur un centre de Dubois, Dembélé réussit à reprendre le ballon. Seule la sortie de Sels l’empêche de doubler la mise. 40e, Sels est encore obligé de s’employer sur une frappe de Mendy. À la pause, l’OL mène logiquement 1-0 à la Meinau.

Au retour des vestiaires, l’OL reprend prudemment la partie. Et comme Strasbourg ne semble pas vouloir emballer la rencontre, le rythme est lent. Pourtant, sur la première incursion d’Aouar dans la surface, le milieu Lyonnais joue bien le coup. Il obtient un penalty que Dembélé transforme. On joue la 52e et l’OL mène 2-0. Ce but ne semble pas réveiller Strasbourg de sa torpeur, l’OL maîtrise sans trop de difficultés. 55e, Terrier récupère un ballon dans les pieds adverses mais sa frappe est trop croisée. Toujours 2-0. Compacts avec les deux ailiers venant apporter du soutien aux trois milieux, les Lyonnais ne sont que peu mis en danger. À l’image de cette frappe de Dembélé 66e, l’OL se révèle qui plus est dangereux sur les contres. On ne voit pas ce qui pourrait arriver à l’OL dans ce match. Et pourtant… presque contre le cours du jeu, Thomasson d’une tête détournée par Ajorque réussit à réduire la marque. Lopes, pris à contre-pied, ne peut rien (1-2). À peine le ballon remis en jeu que Diop, mis sous pression, perd le ballon. Ajorque égalise d’une puissante frappe (70e). 2-2, à peine croyable… en une minute, l’OL vient de se faire rejoindre au score !!! Fekir rentre à la place de Diop pour aller chercher ces trois points si importants pour la suite du championnat. Il ne reste plus qu’un quart d’heure de jeu et la partie devient plus hachée, les duels sont plus rudes. Traoré rentre à son tour à la place de Cornet, histoire de forcer le destin mais rien n’y fait. Malgré quelques opportunités, l’OL n’y arrive pas et perd deux nouveaux points dans la course au podium.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :