Même si l’aventure européenne s’est terminée en déconfiture pour les Lyonnais, avec cette lourde défaite 5 buts à 1 face au FC Barcelone, et que le sort de l’entraîneur Bruno Genesio est suspendu au bon vouloir de Jean-Michel Aulas, alors que la majorité des supporters souhaitent voir un nouveau coach débarquer à Lyon la saison prochaine, l’heure n’est toutefois pas à la morosité du côté Lyonnais, car la fin de saison risque d’être alléchante jusqu’au bout. Et si ce suspense peut tout autant accoucher d’un final idéal que d’un scénario catastrophe, on ne peut que se réjouir de savoir que l’on va vivre 9 derniers matchs à fort enjeu, évitant ainsi là la fin de saison insipide que s’apprête à vivre le PSG par exemple, malgré le titre de champion au bout, ou Bordeaux et Monaco, collés au ventre mou.

OL vs LOSC, le duel sera terrible

En effet, la lutte pour la seconde place va être serrée probablement jusqu’au bout entre Lille, définitivement l’équipe surprise de la saison car ils ne s’étaient sauvés du maintien qu’à l’avant-dernière journée l’an passé, et Lyon, dont l’objectif avoué a toujours été cette deuxième place, synonyme de retour immédiat en phase de poules de Ligue des Champions et aussi de moyens financiers importants. A l’heure de cette trêve printanière, il est donc temps de voir les chances qu’auront les Lyonnais de rattraper les Lillois, qui les devancent depuis la 16ème journée. Pour l’instant, les spécialistes des pronostics donnent encore l’avantage à Lille grâce à son avance comptable, mais ils savent que c’est Lyon qui sera le plus déterminé en cette fin de saison car ce sont les joueurs de Genesio qui ont le plus à craindre d’une non-deuxième place.

La dernière journée de championnat, sans avoir rebattu toutes les cartes, a tout de même apporté de l’eau au moulin des espoirs Lyonnais. Car alors que l’OL s’imposait face à une équipe de Montpellier très dure à battre cette saison, les Lillois s’inclinait à domicile pour la première fois depuis décembre face à une équipe de Monaco assurant peu à peu son maintien. Désormais, seuls 4 points séparent les deux formations, alors qu’il en reste encore 27 à prendre. Autrement dit, mathématiquement parlant, un retour de Lyon sur la fin est complètement plausible.

Des matchs abordables, et un choc décisif

Si l’on s’intéresse au calendrier désormais, les situations sont assez identiques avec un seul match compliqué pour Lille avec la réception du PSG à la 32ème journée, mais les déplacements à Reims, autre surprise de la saison, et Rennes, lors de la dernière journée, ne seront pas gagnés d’avance non plus pour les hommes du magicien Galtier. Côté Lyonnais, seul le déplacement à Marseille devrait être un obstacle majeur, le reste du calendrier offrant uniquement des matchs face à des clubs de seconde partie de tableau. Cette analyse n’oublie toutefois pas de signaler que beaucoup de choses risque de se jouer lors de la 35ème journée, puisque Lyon recevra alors Lille au Groupama Stadium, pour un choc probablement décisif dans la course à la Ligue des Champions.

Ne pas regarder en arrière même si le danger existe

Enfin, ne négligeons pas le fait qu’il y a encore quelques clubs qui peuvent aussi rêver à cette deuxième place, même s’ils semblent partir de très loin. Il s’agit de Marseille, de Saint-Etienne et de Reims, qui ont 10 et 11 points de retard sur Lille, un écart important mais pas totalement insurmontable en cas de grosse série. Marseille est très certainement l’adversaire le plus sérieux pour les Lillois et les Lyonnais, dû à leur retour en forme, et l’affrontement contre Lyon juste après le choc contre Lille sera aussi déterminant. Attention également à ne pas enterrer trop vite l’ASSE qui dispose d’un calendrier très favorable jusqu’à la fin de saison et qui réussit très bien face aux petits, car 7 de leurs 9 défaites de la saison n’auront été concédées que face au quatuor de tête. Pour Reims, une sixième place serait déjà un exploit en soi.

Si Lyon peut logiquement et doit ambitionner cette deuxième place et que la fin de saison sera passionnante grâce à cette course-poursuite avec Lille, attention toutefois au retour des Marseillais et des Verts qui pourraient alors faire tomber les Lyonnais au-delà de la troisième place, ce qui serait un vrai échec. Mais c’est bien sûr toute cette tension et tout cet enjeu qui font la beauté du foot, en espérant un final en apothéose.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Coeur de Gone

Coeur de Gone

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :