[OL-SMC] Une demi-finale ou la saison blanche

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce mercredi, à 21h00, l’Olympique Lyonnais reçoit le Stade Malherbe de Caen, au Groupama Stadium, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France. Après s’être déplacé à Bourges, Amiens et Guingamp, l’OL accueille enfin un match de coupe nationale. Face à Caen, mal en point, l’OL n’a d’autre choix que de s’imposer et de filer en demi-finale, pour conserver l’espoir de brandir un trophée en avril prochain.

La Coupe de France est le dernier trophée de fin de saison remporté par l’OL, en 2012, et tout un club espère que ce sera également le prochain. Sevré de titres depuis sept ans, l’OL ne s’est plus qualifié dans le dernier carré d’une compétition nationale depuis 2014, et une finale de Coupe de la Ligue. Cette saison, l’OL a déjà vécu un quart de finale. C’était en Coupe de la Ligue, également à domicile. Les Lyonnais s’étaient inclinés face à Strasbourg, la veille de l’élimination du PSG de la compétition, par Guingamp. D’immenses regrets, quand on sait que l’OL aurait pu légitimement espérer jouer la finale dans un mois, face à la lanterne rouge du championnat. Alors cette fois, messieurs les Lyonnais, pas de blagues !

Caen, un mauvais souvenir

D’autant que le SM Caen sait battre l’OL. La saison dernière, au même stade de la compétition, les Normands avaient battu l’OL 1-0, à D’Ornano. Une élimination à deux marches de la finale qui a eu du mal à passer du côté des supporters. Le tirage, fait avant la rencontre, avait désigné Paris pour le vainqueur du match. Le résultat a donc privé l’OL d’une réception du PSG, pour une demie aux allures de finale. Alors cette saison, face au même adversaire, mais cette fois à Lyon, on espère un scénario différent.

Surtout que l’OL doit se faire pardonner. Dimanche soir, à Monaco, les Lyonnais ont livré une prestation calamiteuse, et sont repartis avec une défaite plus que logique (2-0). De quoi remettre à tout le monde les pieds sur terre, après un nul heureux (0-0) face au Barça, et dans un climat où staff et joueurs préfèrent parler de leurs avenirs respectifs plutôt que de la fin de saison à venir. Mais alors que l’OL est désormais à cinq points de Lille, deuxième, et à portée de fusil des poursuivants, et tandis qu’il faudra faire un exploit retentissant au Camp Nou pour poursuivre l’aventure européenne, la Coupe de France semble être le dernier espoir pour sauver une saison loin d’être réussie pour le moment.

Des absents et des jeunes.

Dans un stade qui sera à peine plus rempli que pour Villefranche-PSG, l’OL n’a pas le droit à l’erreur. Et ne sera pas non plus au complet. Encore aux soins, le capitaine Nabil Fekir n’est pas dans le groupe. Blessé et suspendu, Marçal est également absent. Oumar Solet fait donc son apparition dans le groupe, tout comme Maxence Caqueret, décisif ce week-end en Gambardella. Du déplacement à Monaco, N’Diaye et Yassin Fekir ne sont cette fois pas appelés.

Pour éviter la saison blanche, il faudra soulever la Coupe de France. À deux marches de la finale, à domicile, et face à une équipe plus faible, l’OL ne doit pas tomber dans le piège afin d’écarter les Normands, et foncer vers le dernier carré. Une élimination serait vécue comme un nouveau coup de couteau envers les ambitions du club, qui ne peut plus se permettre de telles contre-performances. Allez l’OL !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :