[ASM-OL] Rien d’un choc, tout d’un match piège

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce dimanche, à 21h00, l’Olympique Lyonnais se déplace sur la pelouse du stade Louis II pour y affronter l’AS Monaco, en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Cinq jours après avoir tenu tête au FC Barcelone (0-0), les Lyonnais se rendent en Principauté dans un tout autre contexte. Loin des paillettes de la Ligue des Champions, et dans un stade pas vraiment connu pour son ambiance hostile, l’OL doit continuer à engranger des points, dans sa lutte pour le podium.

Vendredi soir, le LOSC a été tenu en échec à Strasbourg (1-1). Il n’en fallait pas plus pour offrir à l’OL la possibilité de faire la bonne affaire du week-end. Les Lillois, deuxièmes de Ligue 1, ont désormais cinq points d’avance sur les Lyonnais, avec donc un match supplémentaire. Chez le seizième de Ligue 1, les hommes de Bruno Genesio ont la possibilité de revenir à deux points de la dernière place directement qualificative pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Une belle opportunité.

Monaco, tout sauf une petite équipe

Problème, cet AS Monaco n’a pas l’effectif d’un seizième. Longtemps englués dans la zone rouge, les Monégasques vont mieux depuis le retour de Jardim, mais surtout grâce à un mercato où toute l’équipe a été remaniée. Désormais à la 16e place, les hommes qui recevront l’OL ce dimanche n’ont pas grand chose à voir avec ceux s’étant piteusement inclinés à Lyon, en décembre dernier (3-0).

En effet, des onze titulaires monégasques lors de leur victoire face à Nantes (1-0), la semaine dernière, seuls 4 étaient titulaires lors d’OL-Monaco, en décembre : Glik, Badiashile, Golovin et le capitaine Falcao. En moins de deux mois, tout a donc changé à l’ASM. Même les résultats. Monaco a pris 7 des 9 derniers points possibles en championnat, et fait mieux que Lyon sur la période (6).

Et pour l’OL, il va s’agir de se remettre dans le pain quotidien du championnat. Après avoir vécu un huitième de finale de Ligue des Champions, mardi, le premier depuis sept ans, il va falloir garder la même concentration, malgré un match moins entraînant. Car pour jouer la C1 la saison prochaine, il s’agit de prendre des points, d’autant que St Etienne est revenu à trois longueurs de l’OL, et que Marseille pourrait suivre.

Un groupe avec des absents

Pour ce déplacement, Bruno Genesio ne pourra pas compter sur Nabil Fekir. Suspendu face au Barça, le capitaine lyonnais est cette fois forfait. Il a été légèrement touché à l’entraînement. Expulsé avec la réserve samedi dernier, Rafael est suspendu. Jérémy Morel est encore aux soins. Enfin, Amine Gouri est lui toujours en phase de reprise. Cependant, les jeunes Yassin Fekir et N’Diaye figurent dans le groupe convoqué. Pas dans son assiette face aux champions d’Espagne, Memphis pourrait être laissé sur le banc. Touché lors de l’échauffement face au Barça, Ferland Mendy devrait être laissé au repos, au profit de Marçal. Le latéral brésilien sera d’ailleurs suspendu pour le match de Coupe de France face à Caen, mercredi.

L’effectif de Monaco n’est pas celui d’une équipe qui joue le maintien. Pour ce déplacement piégeux, l’OL devra se montrer au niveau, afin de profiter du faux pas de Lille. La saison est encore longue, et il y aura encore des tournants. Une contre-performance lyonnais à Monaco pourrait en être un. Attention au piège. Les Lyonnais connaissent l’enjeu, et savent les dangers d’une décompression après un match de Ligue des Champions. Allez l’OL !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :