[OL 1-2 RCSA] L’OL sort par la petite porte…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour son premier match à domicile de l’année 2019, l’Olympique Lyonnais s’est incliné ce mardi face à Strasbourg et échoue aux portes des 1/2 finales de Coupe de la Ligue BKT. 3 poteaux, 1 pénalty manqué : quand ça veut pas, ça veut pas… Retour sur cette rencontre.

Avec le retour de Fekir, Memphis, Marcelo et Aouar, l’OL retrouve des airs d’équipe-type puisque seuls Lopes, N’Dombélé et Traoré sont laissés au repos pour ce coup d’envoi des 1/4e de finale de la Coupe de la Ligue BKT. Pour Gorgelin, Diop et Terrier, c’est une opportunité à saisir…

Devant une équipe en reprise, l’OL commence tambour battant, du rythme, des appels en profondeur de la percussion, Strasbourg a bien du mal à résister aux vagues offensives lyonnaises. Mais comme souvent cette année, cela ne dure pas bien longtemps et l’OL entre dans un faux rythme, ponctué de quelques imprécisions techniques qui permettent à Strasbourg de respirer. Alors oui, on a bien la frappe de Marçal (14e) voire celle d’Aouar (21e) pour nous sortir de notre torpeur mais c’est bien peu. Le jeu reste trop porté sur la latéralité du terrain, passant d’un côté à l’autre sans trouver de profondeur. Et sur une rare incursion strasbourgeoise, Tete concède un penalty qu’Ajorque ne se fait pas prier pour transformer. On joue la 26e et l’OL est mené 0-1. La réaction tarde à se faire après ce coup du sort. Sans appel, sans mouvement, Fekir est même contraint de descendre d’un cran pour retoucher le ballon et tenter d’organiser le jeu. 39e, Fekir marque bien un but, mais en position de hors-jeu. Et, à part ça ? Pas grand-chose, l’OL n’est pas dangereux, son jeu est trop stéréotypé. Ne prenant pas les couloirs, l’OL ne peut parvenir à contourner cette défense à 5 ! Il faut attendre la 41+1e pour voir Terrier d’une frappe enroulée être tout près de tromper Kamara ! Mais le poteau repousse sa tentative. Enfin, l’OL semble vouloir bousculer son adversaire. 44e, Memphis à son tour trouve le poteau, le droit du gardien cette fois-ci. Bousculé dans le surface, Fekir s’écroule à la 45e, pénalty. Hélas, il rate complètement son geste. Mi-temps 0-1. L’OL n’a plus que 45 min pour renverser la vapeur.

Changement : Mendy sort pour laisser entrer Traoré, Genesio a décidé de passer en 4-3-3 pour apporter un peu plus de solutions sur les côtés. Sur une touche, Memphis en pivot détourne pour Traoré qui d’une frappe puissante égalise pour l’OL (49e). Mais les Lyonnais n’ont pas le temps de se féliciter de leur retour à la marque puisque sur le corner qui suit, Koné prend le dessus et, de la tête, trompe Gorgelin (51e). Tout est à refaire. Malgré ce coup du sort, l’OL ne s’avoue pas vaincu et continue à vouloir mettre du rythme, à chercher des intervalles pour déstabiliser l’arrière-garde strasbourgeoise. Si l’OL ne réussit pas tout, loin de là, l’équipe a le mérite de mettre de la pression sur le but adverse. 60e, sur un bon jeu en triangle dans l’axe, Terrier aux 20 mètres voit sa frappe s’envoler ; 62e sur un centre de Marçal, Aouar de la tête remise pour Memphis qui ne peut reprendre correctement le ballon. Sur un corner pour l’OL, Strasbourg est tout près de « tuer » le match, heureusement Thomasson rate l’opportunité seul face au but. Il reste 20 minutes à jouer et l’OL est toujours mené 1-2 ! Genesio tente son va-tout : Memphis et Diop sortent aux dépens de Dembélé et N’Dombélé. 73e sur une double occasion, le poteau et Kamara sauvent à nouveau Strasbourg, l’OL joue de malchance. 80e, Dembélé de la tête ne trouve pas le cadre. Les minutes s’égrènent et l’OL ne parvient plus à imposer la même maîtrise sur la rencontre. Cela ne l’empêche pas pourtant de se procurer de nouvelles occasions sur des percussions de N’Dombélé ou des centres de Traoré. 85e, Kamara sort une nouvelle frappe de Fekir qui prenait le chemin des filets. 88e, Dembélé subit un croche-pied dans la surface, mais l’arbitre (comme la VAR) reste de marbre… 1-2 score final !

Comme souvent, l’OL nous annonce qu’il vise une Coupe et comme depuis sept ans, l’équipe se fait sortir par la petite porte… Cette fois, c’est surtout un manque de réussite tant offensivement que défensivement qui l’en aura empêchée. Le résultat est le même néanmoins, la Coupe de la Ligue BKT s’arrête là pour nos Lyonnais.

SONDAGE

Sur une échelle de 0 à 10, notez l’an prestati des Gones face à Strasbourg en utilisant la jauge ci-dessous.

  • Note : (2 Votes) 3.5
Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :