[OL 0-2 SRFC] L’OL retombe dans ses travers

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir obtenu un bon nul à Lille, l’OL avait l’occasion ce mercredi de reprendre la deuxième place du classement. Malheureusement, une équipe sans envie et assez limitée a laissé passer sa chance en concédant une défaite à domicile, contre Rennes.

En début de la rencontre, Genesio choisit de reconduire son 3-4-3, seul Marçal est mis sur le banc pour laisser à Morel la possibilité de retrouver une place dans le onze de départ. En l’absence de Cornet, Traoré retrouve logiquement sa place au côté de Memphis sur le front de l’attaque avec Fekir en soutien.
L’OL démarre tambour battant cette rencontre. Après quelques opportunités, Traoré s’effondre dans la surface de réparation, l’arbitre indique le point de penalty avant de revenir sur sa décision à cause de la VAR (5e). L’OL pose pas mal de problèmes à des Rennais laissant beaucoup d’espaces entre les lignes et sur les côtés. Fekir et surtout Tete en profitent pour trouver des intervalles et multiplier les centres (5 lors du premier quart d’heure !). Mais, est-ce grâce aux bonnes dispositions dans le jeu de l’OL ou du fait que les Rennais ne sont pas entrés dans la rencontre ? Je pencherais plutôt pour la seconde hypothèse. Au bout de dix minutes, Rennes est plus impliqué dans sa rencontre, l’équipe ressert son marquage et réduit fortement les espaces entre les lignes. Si l’OL a la possession du ballon (près de 70%), l’équipe ne parvient plus à se créer des occasions (à part la frappe de Fekir 16e). Elle est bloquée dans les couloirs et les attaquants ne sont plus trouvés dans de bonnes positions. Devant le jeu stérile de l’OL, les Rennais reprennent confiance, ils jouent plus haut et commencent à exercer un pressing sur le porteur du ballon. Cela gêne considérablement les milieux et défenseurs lyonnais qui reculent, l’espace entre les deux milieux et les attaquants s’agrandit. Près de 20 mètres les séparent, Aouar, N’Dombélé (puis Diop) sont obligés d’allonger leurs passes pour trouver leurs attaquants et quand Fekir, Traoré ou Memphis reçoivent le ballon, ce n’est que dos au but.

Puisque l’OL n’est plus dangereux offensivement, Rennes se porte davantage vers l’avant . À la 35e, sur un contre, Rennes se procure une occasion en or, mais Sarr la vendange. Memphis rend la monnaie de sa pièce aux Rennais, lui aussi, ne parvenant pas à tromper le gardien adverse sur une belle opportunité en contre. L’OL a laissé passer sa chance car à la 41e, Ben Arfa, après une feinte de corps, se met en position de frappe, son tir trouve le petit filet opposé. Lopes ne peut rien, l’OL est mené 0-1 sur sa pelouse. Et rapidement, 0-2 sur un nouveau contre, Siebatcheu prenant une nouvelle fois de vitesse la défense lyonnaise. Comme en plus l’OL n’est pas en réussite, Traoré trouvant le poteau à la fin des arrêts de jeu… L’OL revient à la pause avec un nouvel handicap de deux buts à remonter comme contre Lille.

Mais, contrairement à Lille, l’OL ne revient pas des vestiaires avec une grosse envie de revenir au score. Le vent de révolte vu à Lille ne souffle pas au Groupama stadium. Si à la 56e min, Memphis réussit à s’extirper du marquage ou à la 59e, sur un nouveau contrôle orienté, de Traoré cette fois, l’OL n’y arrive pas. Pire, il reste toujours sous la menace d’un contre comme à la 65e où Bourigeoud se retrouve dans une belle position, sa frappe est heureusement repoussée par Denayer. L’OL est bien impuissant. Trop imprécis, manquant de vitesse et de percussions dans le jeu pour mettre réellement en danger cette défense rennaise, l’OL en est réduit à attendre un exploit individuel. Un exploit qui ne vient pas que ce soit sur la frappe de Tousart aux 30 m, la reprise de Traoré ou la frappe de Fekir dans la surface. Le jeu de l’OL est bien trop pauvre et le temps s’écoule inexorablement sans que Rennes ne se retrouve en difficulté. La rentrée de Dembélé à la place de Morel et le basculement de l’OL en 4-2-3-1 n’y change absolument rein. L’OL ne trouve pas la solution et s’inflige une défaite piteuse à domicile contre Rennes 0-2.

Affligeant !!! Eretombant dans ses travers, l’OL recule à la 4e place du classement et comme le match de samedi est reporté… cela ne risque pas de s’arranger avant de recevoir Monaco dimanche suivant.

SONDAGE

À vos votes ! Notez la prestation des Lyonnais face à Rennes en utilisant la jauge ci-dessous...

  • Note : (8 Votes) 2.7
Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :