[MHSC 1-1 OL] Un nul pour finir l’année

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour le dernier match de l’année 2018, les Lyonnais se déplaçaient ce samedi à Montpellier pour le compte de la 19ème journée de Ligue 1. Avec un match nul 1-1, les Lyonnais conservent leur place sur le podium et passeront leur N’OL au chaud.

Seul N’Dombélé laisse sa place à Tousart, sinon c’est le retour des titulaires pour ce match à la Mosson. L’OL commence tambour battant avec des frappes de Memphis et d’Aouar, l’OL joue haut et les Lyonnais tentent d’imprimer du rythme au match, mais la machine montpelliéraine (qui n’a plus joué depuis le 4 décembre) se met en route au bout de 10 minutes. Défensivement, Montpellier fait preuve de beaucoup d’agressivité sur le porteur du ballon, ne laissant que peu d’espaces aux Lyonnais pour jouer dans les intervalles et offensivement, son jeu direct pose des problèmes à l’arrière-garde lyonnaise (comme sur une transversale, Delort est trouvé et d’une reprise inquiète un Lopes qui se couche bien).
21e min., Montpellier effectue un pressing très haut. Totalement empêtrés, les défenseurs Lyonnais rendent le ballon aux Montpelliérains mais, heureusement, Lopes puis Denayer sauvent sur leur ligne. Le corner qui suit voit Montpellier ouvrir le score. La VAR s’en mêle et le hors-jeu de Delort annule le but ! Toujours 0-0, l’OL a eu chaud. Nos Lyonnais souffrent, ne parvenant plus à se sortir du pressing et de l’intensité physique mis en place par Montpellier. L’équipe est coupée en deux, les attaquants complètement esseulés du milieu et de la défense. Le bloc défensif ne cesse de reculer au point que Tete et Mendy se retrouvent être positionnés comme… des défenseurs latéraux. Plus combatif, plus collectif et généreux dans les efforts, Montpellier imprime le tempo au match. L’OL, depuis la frappe d’Aouar à 2e min., ne s’est plus procuré une seule véritable occasion. Lecomte peut être serein, l’OL n’y arrive plus. De plus en plus bas, l’OL se met à la faute sur une mauvaise relance de Lopes mais Denayer sauve une nouvelle fois presque sur sa ligne (40e ). Montpellier peut regretter de ne pas mener 1-0 ou 2-0 à la mi-temps.

Dès l’entame de la seconde période, l’OL tente de mettre en place son jeu et, contrairement à la première, y parvient, il réussit à utiliser les ailes que ce soit par l’intermédiaire de Tete, Mendy voire Memphis. Car si Montpellier tente de remettre en route son pressing en seconde, « force est de constater » (comme dirait Razik Brikh) qu’il est moins efficace, moins dense. Pourtant, malgré des centres et opportunités, de réelles occasions tardent à venir pour l’OL. Pour apporter un peu plus de poids offensif, en particulier dans le jeu aérien, Dembélé entre à la place de Memphis. Et à la 67e, Tete trouve Fekir aux 20 m., celui-ci se retourne et sur sa frappe réussit à tromper Lecomte. La frappe légèrement déviée a bien gêné l’intervention du gardien de Montpellier, c’est presque du 100 % de réussite pour des Lyonnais qui mènent maintenant 1-0 à la Mosson.
La bataille reste rude et les duels âpres après ce but. 72e « penalty or not penalty, what is the question ? ». En tout cas pour l’arbitre, ce sera indiscutablement un plongeon de Fekir…(chacun jugera en son âme et conscience, une chose est sûre : y’avait bien péno sur Nilmar !).

 

À la 78e min., sur un joli mouvement, Traoré se retrouve en position mais son tir n’est pas assez appuyé. L’OL n’est toujours pas à l’abri surtout que le jeu tend à s’équilibrer. Et à la 81e min, sur un centre venant de la gauche, Marçal ne peut que repousser le ballon ; Aguilar arrive lancé et, d’une énorme frappe, trompe un Lopes qui en reste pantois : 1-1. Cette égalisation redonne encore un peu plus d’énergie et de volonté à des Montpelliérains qui n’en avaient pas besoin pour mettre en difficulté les Lyonnais. Comme en première, ils tentent de jouer plus haut pour les mettre sous pression. Genesio sent son équipe en difficulté, il sort Traoré pour Terrier et Aouar pour Diop pour assurer le résultat en apportant du sang neuf.

Au final, l’OL devra se contenter de ce nul qui au vu de la défaite Lilloise apparaît presque comme une bonne opération. 3ème à la trêve avec un match de moins que Lille, mais un de plus que Montpellier, l’OL reste dans la course en championnat. Ce qui au vu des difficultés et limites affichées en cette première partie de saison est déjà une belle satisfaction !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :