[LOSC 2-2 OL] L’OL ramène un point de Lille

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce samedi, les Lyonnais ont fait match nul 2 buts partout après avoir été menés 2-0. Traoré et Dembele ont permis à l’OL de revenir dans la partie. Retour sur cette rencontre.

Après Manchester City et ASSE, Genesio reconduit son 3-4-3 qui lui a plutôt bien réussi. Seul changement Fekir, en méforme laisse sa place à Memphis qui recule d’un cran dans le dispositif (sans oublier, Tete qui remplace Rafael suspendu).

Dès l’entame de la rencontre, l’OL joue haut, très haut même, gênant les Lillois dans leurs 30 m. L’OL commence à imposer son jeu, monopolisant le ballon. L’équipe se crée rapidement quelques bonnes opportunités. À la 10e min., Mendy en retrait trouve Memphis dont la frappe est malheureusement détournée. À la 13e, sur un bon pressing, Cornet réussit à récupérer le ballon dans les pieds adverses et se retrouve en face à face avec le gardien adverse. L’OL, offensivement, joue vraiment bien. L’équipe trouve Memphis entre les lignes, Traoré et Cornet décrochent régulièrement pour créer de l’espace dans leur dos,. Sur les côtés, Mendy et Tete prennent bien leur couloir, ils écartent bien le jeu et multiplient les centres dans la surface adverse (pas moins de 14 en première mi-temps!). Mais l’OL joue sans filet. Les espaces entre le milieu et la défense sont très importants. Heureusement lors du premier quart d’heure, les ballons de contre lillois sont trop imprécis… mais à la 18e min., sur sa première occasion construite, Lille marque. Sur une action venue de la droite, le centre est repris parfaitement par Rémy, Lopes ne peut que constater les dégâts. Contre le cours du jeu, Lille mène 1-0.
L’OL ne se laisse pas démonter par ce but et continue de jouer haut (trop haut?). Cornet à la 19e est tout près de la tête d’égaliser, malheureusement cela manque de justesse dans le dernier geste. Une minute plus tard, nouvelle occasion chaude sur le but lillois après que Cornet ait évité Maignan… mais Traoré est hors-jeu. L’OL doit trouver l’équilibre car il n’est pas à l’abri quand on voit la frappe de Pépé qui frôle le poteau. Le match est très ouvert mais sur une nouvelle perte de balle au milieu d’Aouar, le bloc défensif est à nouveau déséquilibré, Rémy remonte tout le terrain, décale à droite sur Pépé qui trouve le petit filet opposé. L’OL est puni à trop vouloir jouer. L’absence d’un véritable milieu défensif se fait un peu ressentir sur ce type d’actions… où Rémy sur 30 mètres n’est pas attaqué. Échaudé par ce nouveau but, l’OL, plus prudent, redescend d’un cran afin de réduire enfin les espaces dans son dos. Lille retrouve enfin un peu de possession et prend le jeu à son compte. À la 45e, l’équipe de Lille est même tout près de tuer définitivement le match, mais le poteau sauve un Lopes visiblement battu. 2-0 à la mi-temps.

L’OL ne se décourage pas et continue de jouer pour tenter de revenir au score en cette seconde période. À la 47e, Traoré est bousculé dans la surface et obtient un penalty. La VAR confirme le choix de l’arbitre. Memphis s’élance mais voit sa frappe heurter la barre transversale. Le score reste toujours à 2-0 pour Lille. Toujours pas abattu par tous ces coups du sort, l’OL se procure encore des occasions. À la 54e, Memphis trouve Traoré dans la surface mais sa frappe passe trop à gauche ; à la 55e, sur un centre de Tete, Traoré ne peut reprendre le ballon correctement. Lille reste, pour sa part toujours aussi dangereux sur les contres et les coups de pied arrêtés. Sur corner, Lopes repousse presque sur sa ligne (58e). Heureusement, à la 63e, les Lyonnais sont enfin récompensés de tous leurs efforts. Dans la surface, Memphis talonne pour Traoré qui place le ballon hors de portée de Maignan. L’OL n’est plus mené que 2-1. L’équipe joue bien en bloc, plus compact, laissant moins d’espaces entre les lignes du milieu et de la défense. Lille se procure bien encore des occasions comme sur ce contre de Pépé à la 68e min. ou sur un corner que Rémy reprend dans la surface de volée, mais l’OL a retrouvé un peu d’équilibre collectif.
Blessé au mollet, Marcelo cède sa place (73e) et Genesio en profite pour changer de système de jeu en faisant entrer Dembélé. L’OL rebascule en 4-2-3-1 pour tenter de faire la décision. Ce nouveau schéma de jeu n’empêche pas Tete et Mendy de continuer à apporter le surnombre sur les côtés. 81e min, centre de Terrier, Memphis trouve encore la barre, vraiment on n’est pas verni. Genesio change alors Aouar pour Fekir, le schéma de l’OL devient encore plus offensif en ne laissant que N’Dombélé en milieu défensif et pas moins de 5 joueurs à vocation offensive, l’OL joue son va-tout. 86e min., Terrier centre, le ballon est dévié par Traoré, Dembélé se jette et égalise. 2-2, l’OL est revenu dans le match. À peine deux minutes plus tard, Lopes sur une frappe de Pépé dans la surface sauve son équipe et maintient le point du match nul.

Depuis la défaite contre le PSG, l’OL a réussi à enchaîner une série de 6 matchs sans défaite : 4 victoires et 2 nuls. Si celui contre Bordeaux était décevant, le nul à Lille est une bonne opération des Lyonnais qui restent sur le podium.

Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :