[ASC 2-3 OL] L’OL continue sa route…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce mercredi au Stade de la Licorne, l’Olympique Lyonnais s’est imposé 3 buts à 2 face à Amiens. Les Lyonnais sont qualifiés pour les quarts de Finale de la Coupe de la Ligue ! Retour sur cette rencontre…

Large revue d’effectif de la part de l’OL pour cette rencontre des 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue, avec les titularisations de Gorgelin, Solet, Diop, Terrier voire Dembélé qui retrouve une place de titulaire. Le système est néanmoins conservé (avec une pointe en bas, alors que d’habitude la pointe est en haut avec Fekir). Certains ont forcément besoin de se montrer s’ils veulent bousculer un peu la hiérarchie.

Après une mise en route et quelques réglages dans le jeu collectif, l’OL commence à prendre le jeu à son compte. À la 9e min., Terrier en une-deux avec Dembélé perfore la défense amiénoise, sa frappe est repoussée mais revient dans les pieds de Diop qui dévisse hélas. Si Gorgelin à la 15e min., est sollicité sur une frappe puis sur le corner qui suit, l’OL est assez tranquille en défense. Sur une nouvelle offensive, Traoré se retrouve dans la surface de réparation, il est touché. Penalty, transformé par Dembélé. 1-0 pour l’OL. L’OL qui fait le jeu est récompensé de ses efforts en ce début de rencontre. Dans la circulation du ballon, l’OL est assez efficace, Dembélé se positionnant bien dans les intervalles, réussit à fluidifier le jeu et à mettre la défense adverse en difficulté. Amiens obligé de courir après le ballon et le score, commet quelques fautes. Adénon, après avoir concédé le penalty, est en retard sur Diop, l’arbitre n’hésite pas à sortir à nouveau le carton jaune, Amiens est réduit à 10 dès la 26e min. Prenant déjà le jeu à son compte à 11 contre 11, l’OL est mis dans les meilleures conditions pour la suite de la rencontre. À la 37e min., Dembélé se démarque une nouvelle fois bien, il récupère le ballon et percute la défense, sa frappe ne parvient hélas pas à tromper Dreyer. Le corner qui suit ne donne rien. L’OL continue de mener 1-0 au Stade de la Licorne quand, à la 45e min., Traoré d’un crochet s’ouvre le chemin du but et trouve les filets bien aidé par le défenseur qui a malencontreusement touché le ballon au passage. À la mi-temps, on se dit que l’OL a fait le plus dur. Menant 2-0, à 11 contre 10, que peut-il bien lui arriver ?

Cinq minutes après la reprise de la seconde période, Terrier se met en valeur. De la gauche, il repique dans l’axe pour s’ouvrir le chemin des filets, sa belle frappe ne surprend néanmoins pas Dreyer bien sur ses appuis. Amiens ne se décourage pas en cette seconde période, l’équipe tente de jouer plus haut mais, pour le moment, cela ne produit pas beaucoup d’effets. Au contraire, l’OL continue de dérouler son jeu, il fait bien circuler le ballon, trouvant en point d’appui Dembélé pour mieux percuter l’arrière-garde amiénoise. Si l’OL est actif au centre, il semble un peu délaisser les ailes : Terrier sur son mauvais pied a tendance à repiquer dans l’axe et Dubois puis Tete ne sont que peu utilisés pour contourner le bloc adverse. Et c’est encore sur une nouvelle magnifique remise de Dembélé que Terrier peut repiquer dans l’axe. L’attaquant se retrouve en bonne position et bat Dreyer à la 61e min. 3-0 pour l’OL, le match semble bien plié… Mais avec l’OL, on devrait le savoir, un match n’est jamais fini !
Confiant dans le score, Genesio décide pour assurer le coup de sortir Marçal (étant averti) pour faire entrer Mendy. Sur coup franc, Denayer d’une magnifique tête inscrit un très joli but. Dommage que cela soit dans le but de Gorgelin. L’OL ne mène plus que 3-1 mais avec deux buts d’avance, l’OL peut encore voir venir et gérer tranquillement le match pendant qu’Amiens décide de tenter le tout pour le tout. Cela laisse pas mal d’espace dans le dos de la défense amiénoise et sur une action, Terrier, bien lancé dans la surface par Traoré, se retrouve en bonne position pour faire un doublé mais il rate son geste devant le but. L’OL, sans trembler, fait circuler le ballon et gère la rencontre… peut-être un peu trop. Car venant ternir sa copie, l’OL concède un nouveau but de la part de Timité cette fois, à la 91e. C’est dommage et un peu rageant. Mais, l’essentiel est là, l’OL est en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Genesio a réussi son pari. Tout en faisant tourner son effectif pour concerner tous les joueurs et reposer les cadres, il est parvenu à remporter cette rencontre. Certains sans contexte ont marqués des points en particulier Terrier et Dembélé qui s’affirment bien plus que des remplaçants.

Au prochain tour, l’OL affrontera le RC Strasbourg !

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :