[PSG-OL] Encore un exploit ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce dimanche, à 21h00, l’Olympique Lyonnais se déplace au Parc des Princes pour y affronter le Paris Saint-Germain, dans le cadre du choc de la 9e journée de Ligue 1. Après deux nuls frustrants, contre Nantes (1-1), et le Shakhtar Donetsk (2-2), l’OL doit se reprendre. Mais quoi de pire pour réenclencher une dynamique que de se déplacer dans l’antre du Paris Saint-Germain, leader invaincu du championnat…

L’OL faible avec les faibles ? Oui, le constat est clair depuis deux ans. Mais ce dimanche, c’est l’ogre du championnat, le PSG, qui affronte les Lyonnais. Ce même PSG qui s’inclinait au Groupama Stadium, en février dernier, grâce au but mémorable de Memphis Depay à la dernière seconde d’un match où l’OL avait montré un beau visage. Un beau visage. Voilà comment on pourrait commenter le dernier déplacement des Gones au Parc des Princes, en septembre 2017. L’OL n’avait pas déçu, et avait fait trembler le PSG, mais s’inclinait finalement 2 buts à 0, après deux buts contre leur camp et un penalty arrêté par Anthony Lopes.

C’est donc un match XXL que les Lyonnais devront réaliser au Parc des Princes, s’ils veulent reparti avec autre chose que la défaite. Car le PSG ne fera aucun cadeau aux Gones, qu’ils jugent comme “la deuxième meilleure équipe du championnat”, après eux. Dans ces conditions, on pourrait se dire que cette rencontre ressemble à un match de Ligue des Champions… Et c’est justement dans cette compétition que l’OL a réalisé son match référence. Alors que tout le monde les donnait perdants, les Lyonnais sont allés faire un exploit sur la pelouse de l’Etihad Stadium, face à Manchester City, en s’imposant 2 buts à 1 il y a bientôt trois semaines. Forcément, dans un match où la possession devrait être du côté de Neymar et compagnie, l’OL doit s’appuyer sur ce qu’ils ont bien fait du côté de Manchester.

D’ailleurs, la composition des Gones devrait être similaire à celle qui a battu Manchester City. Lopes dans les buts. Marcelo-Denayer en défense centrale, dont le patron n’est pas le premier cité. Mendy dans son couloir gauche. L’incontournable Ndombele au milieu, avec Aouar qui glisse à gauche, laissant l’axe à Memphis, soutenu par Nabil Fekir. Les seuls changements pourraient être sur le côté droit, ainsi que dans l’entrejeu. Malgré ces bonnes prestations, Cheikh Diop pourrait être sur le banc au profit de Lucas Tousart, qui vient tout juste de prolonger. Surtout, le couloir droit pourrait être totalement différents, puisque Rafael et Cornet, récemment touchés, pourraient céder leurs places à Dubois et Traoré.

Quoi qu’il en soit, l’état d’esprit devra être significativement différent à celui affiché lors des deux dernières rencontres. Face à Nantes et au Shakhtar, l’OL a semblé retomber dans ses travers, aussi bien sur un plan tactique que dans l’intensité des rencontres. Face à Paris, nul doute que les joueurs seront motivés, à la veille d’une trêve internationale qui va faire du bien à toutes les jambes. C’est surtout sur un plan tactique que l’on sera exigeant. Désormais, on sait l’OL capable de battre les gros, même à l’extérieur. Et si perdre au Parc des Princes n’aurait rien d’anormal, les récentes prestations de nos Gones nous demandent exigence et compréhension. Oui, le grand favori est Paris, mais non, ce n’est pas une excuse pour laisser des points en route. L’OL en a trop perdu face aux “petits” du championnat, c’est dans ce genre de rencontre qu’il va falloir les rattraper… Allez l’OL !

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :