[OL-Shakhtar] Silence, ça joue !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Elle se sentira bien seule, la petite musique de la Ligue des Champions, en ce mardi du côté de Lyon. Dans le cadre de la deuxième journée de la phase de groupes de la Champions League, l’Olympique Lyonnais accueille le Shakhtar Donetsk, à 21h00…et à huis-clos. La faute aux débordements qui avaient entouré le dernier match européen de l’OL, en mars dernier, lors de la réception du CSKA Moscou. Des incidents avec les forces de l’ordre, survenus aux abords de l’enceinte de Décines, ainsi que des actes racistes, sont en cause. L’OL avait pourtant fait appel de cette décision qui pénalise tout un club pour des fautifs individuels. Le verdict, rendu quelques heures après un nouvel incident raciste à Manchester, fut sans succès. L’OL évoluera donc pour la première fois à huis-clos, dans son Groupama Stadium.

Pour l’aspect sportif, en revanche, il faudra répondre présent. Deux semaines après leur très belle victoire à Manchester City (2-1), les Lyonnais ont l’occasion de faire un premier pas vers les huitièmes, à l’occasion de la réception des Ukrainiens de Donetsk. Et si un classement au tiers du parcours n’a rien de définitif, l’OL a l’occasion d’asseoir sa première place, et de conforter son avance sur la troisième marche du podium, première position non qualificative pour les huitièmes de finale. Après le nul inaugural entre le Shakhtar et Hoffenheim (2-2), la situation au classement est la suivante :

  1. Olympique Lyonnais (3)
  2. Shakhtar Donetsk (1)
  3. Hoffenheim (1)
  4. Manchester City (1)

Mais si le Shakhtar est un nom moins grandiose que les cadors d’Europe, il reste un club bien connu des joutes européennes. La saison dernière, le Shakhtar Donestk avait passé les poules (en terminant derrière…Manchester City), et s’était fait honorablement éliminé en huitièmes de finale, par l’AS Roma, futur demi-finaliste. Cette saison, ils dominent pour l’heure leur championnat, avec 9 victoires pour 1 seule défaite. Ils n’ont pris que 5 buts, et en marquent presque 3 par match, en moyenne. Une équipe plutôt en forme, donc…

Peut-on en dire de même pour l’OL ? A première vue, oui. Si l’on regarde les résultats depuis la victoire à City, les Gones ont pris 7 des 9 derniers points possibles en championnat, et ont inscrit 8 buts en trois matchs. En regardant de plus près, et en élargissant sur tout le début de saison, on peut plus difficilement dire que tout va bien à l’OL. Cinquièmes de Ligue 1 à 10 points du leader, les Lyonnais peinent aussi à domicile. Au Groupama Stadium, théâtre de la rencontre de ce mardi, les hommes de Bruno Genesio ont déjà perdu 5 points, dont deux samedi dernier, face à Nantes (1-1). Tout ne va pas si mal à l’OL, toujours dans la course en championnat, et premiers de leur poule en Ligue des Champions, mais beaucoup de progrès, attendus depuis plus de deux ans, restent à faire…

L’opportunité est belle. Alors que Hoffenheim reçoit Manchester City deux heures plus tôt, l’OL a l’occasion de prendre potentiellement cinq points d’avance sur la troisième place, avant une double confrontation contre les Allemands, fin octobre et début novembre. Une victoire face à Donetsk permettrait aux Gones de réaliser un départ parfait, rêvé, même inespéré il y a quelques semaines de cela. Sans leur public, les Lyonnais doivent retrouver leur état d’esprit qui les a fait briller ces deux dernières semaines. La Ligue des Champions est la plus belle des compétitions, et si le stade sera vide, l’OL doit faire le plein de points. Allez l’OL !

Le groupe :
Lopes, Gorgelin – Rafael, Dubois, Morel, Denayer, Marcelo, Mendy, Marçal – Aouar, Ferri, Tousart, Ndombele, Diop – Depay, Fekir, Dembélé, Cornet, Traoré.

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :