[Hoffenheim-OL] Prendre le large

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce mardi, à 21h00, l’Olympique Lyonnais se déplace à la Rhein-Neckar Arena pour y affronter Hoffenheim, dans le cadre de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Toujours invaincus dans cette compétition, les Lyonnais peuvent, en cas de victoire, mettre leurs adversaires du soir à 6 points, et conserver leur première place de la poule, devant Manchester City, qui se déplace en Ukraine.

La victoire à Manchester City est encore dans toutes les têtes. En s’imposant à l’Etihad Stadium il y a maintenant plus d’un mois (2-1), l’OL s’est ouvert les portes d’une qualification en huitièmes de finale, grâce à trois points aussi beaux qu’inattendus. Deux semaines plus tard, dans un Groupama Stadium à huis-clos, l’OL a arraché un point face au Shakhtar Donetsk, malgré deux buts de retard en seconde période. Avec 4 points en deux journées, l’OL est toujours en tête de la poule F. Le point au classement :

  1. Olympique Lyonnais, 4 points.
  2. Manchester City, 3 points.
  3. Shakhtar Donetsk, 2 points.
  4. Hoffenheim, 1 point.

Les différents cas de figure possibles :

  • En cas de victoire à Hoffenheim, l’OL gardera la tête du groupe, et mettra les Allemands à 6 points, avant de les recevoir au Groupama Stadium. Autrement dit, en cas de victoire lyonnaise ce mardi, les hommes de Bruno Genesio seront de plus en plus proches d’être toujours européens en février prochain.
  • En cas de match nul, l’OL garderait trois points d’avance sur Hoffenheim, et conserverait sa place dans les deux premiers. Mais, s’il y a un vainqueur entre Donetsk et Manchester, ce dernier prendrait la tête de la poule.
  • En cas de défaite à Hoffenheim, les Allemands rejoindraient l’OL en terme de points, et pourrait même le dépasser selon la différence de buts. Dans ces conditions, l’OL pourrait se retrouver troisième du groupe.

Amoindris par les blessures et les suspensions face à Nîmes (2-0), les Lyonnais vont retrouver quelques forces vives pour ce deuxième déplacement européen. Kenny Tete, blessé de longue date et troisième dans la hiérarchie des arrières droits, ainsi que Lucas Tousart, font leur retour dans le groupe. Mais Rafael, Dubois, Cornet et surtout le capitaine Fekir sont toujours forfaits. Soit trois des quatre buteurs de la campagne européenne lyonnaise à l’infirmerie…

Huitième de Bundesliga, Hoffenheim n’a jamais affronté l’Olympique Lyonnais. Avec 4 défaites pour 3 victoires et 1 nul dans le championnat Allemand, les hommes de Julian Nagelsmann, 31 ans, sont à la peine, même s’ils restent sur une victoire 3-1 à Nuremberg. En Ligue des Champions, les récents troisièmes de Bundesliga sont allés chercher le nul face au Shakhtar (2-2), avant de s’incliner à la maison face à Manchester City (1-2). A domicile, Hoffenheim reste même sur 3 défaites de rang, face à Leipzig, Manchester City, et Francfort, toutes sur le score de 2 buts à 1.

Sur le papier, l’OL se déplace chez l’équipe la plus faible du groupe. Avant de les recevoir à Lyon dans deux semaines, les Gones doivent s’imposer de l’autre côté du Rhin pour garder la première place, se rapprocher doucement des huitièmes de finale de la Champions League, et mettre leurs adversaires du soir à 6 points. La double confrontation face à Hoffenheim semble déterminante pour l’avenir européen de l’OL, avant de recevoir le champion d’Angleterre et de se déplacer en Ukraine pour conclure la phase de poules. Chaque point est précieux et peut faire la différence. A l’OL de récupérer à l’extérieur ceux perdus à domicile. Allez l’OL !

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :