Ce dimanche, à 21h, l’Olympique Lyonnais reçoit l’Olympique de Marseille, au Groupama Stadium, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1. Un Olympico très attendu, mais déjà crucial. Après sa victoire à Manchester City (2-1), en Ligue des Champions, l’OL doit enfin lancer son championnat, et enclencher une dynamique. En face, l’OM réussit son début de saison, en occupant la deuxième place du classement, mais vient de s’incliner à domicile face à Francfort, en Europa League.

Il y a ces matchs qui opposent deux concurrents au podium, et il y a ceux qui peuvent décider de l’avenir d’une saison. L’Olympico de ce dimanche fait sans doute partie des deux catégories. Candidats affichés à la Ligue des Champions, Lyonnais et Marseillais luttent pour le podium depuis plus d’un an. La saison dernière, c’est l’OL qui avait remporté cette lutte à distance, en finissant devant l’OM à l’issue de la 38e journée, quand Marseille était troisième à la mi-temps de l’ultime rencontre de la saison. Mais plus que la lutte à distance, l’OL avait également remporté les deux confrontations directes face à ces mêmes Marseillais. Et c’est ce qui a fait, in fine, la différence.

Alors l’OL sait à quoi s’en tenir, s’il ne veut pas laisser filer l’Olympique de Marseille au classement. Septièmes de Ligue 1, les Gones ont déjà laissé filé 8 points en 5 journées, dont 3 à domicile, et tous face à des équipes non qualifiées pour la Coupe d’Europe. Le week-end dernier, les hommes de Bruno Genesio réalisaient leur 3e contre-performance en 5 matchs, en étant tenu en échec à Caen (2-2). De son côté, l’OM s’imposait tranquillement 4 buts à 0 face à Guingamp, lanterne rouge, et reléguait l’OL 3 points derrière. Deux semaines avant, les hommes de Rudi Garcia l’emportaient 3 buts à 2 à Monaco. Deux dynamiques totalement opposées. Mais une semaine de Coupe d’Europe est passée par là…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que chacun des résultats fut surprenant. Annoncé perdants, les Lyonnais l’ont emporté face à Manchester City (2-1), à l’Etihad Stadium, en réalisant une prestation des plus abouties. 24 heures plus tard, l’OM s’inclinait dans son Vélodrome – à huis-clos – face à Francfort (2-1), malgré une ouverture du score rapide et 30 minutes en supériorité numérique. Si la situation en Ligue 1 ne change pas, les dynamiques, elles, se sont peut-être croisées.

Face à l’OM, la victoire est impérative. Elle permettrait de recoller aux adversaires du soir, d’éviter de s’enliser au classement, mais surtout d’enfin lancer le championnat des Gones. Histoire de prouver que la victoire à City n’était pas qu’un simple coup d’éclat, mais bel et bien le déclic attendu depuis longtemps. Et pour l’emporter ce dimanche, les Lyonnais doivent s’inspirer…d’eux-même ! En effet, lorsque Marseille se déplace à Lyon, c’est souvent la même histoire. Leur dernier passage au Groupama Stadium s’est d’ailleurs soldé par une lourde défaite (3-0), en finale d’Europa League. Mais surtout, lors des confrontations directes à Lyon, Marseille ne s’en sort jamais. L’OM ne s’est plus imposé à Lyon, en championnat, depuis 2007. L’OL reste aussi sur 4 victoires lors des 5 dernières rencontres. Que la série se poursuive…

 

Poussés par plus de 55 000 supporters, l’OL doit entamer une série en championnat. Le podium n’est pas si loin, et une victoire permettrait au club lyonnais, en plus de marquer les esprits, de se relancer totalement. La victoire est impérative, pour recoller à l’OM, pour mettre Monaco à 4 points, pour enfin démarrer son championnat. De ce match, on regrettera simplement l’absence de supporters Marseillais, interdits de déplacement. A l’OL de faire en sorte que cette interdiction soit le seul regret à retenir de cette rencontre… Allez l’OL !

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :