[OL 2-0 ASC] L’OL prend un bon départ !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Jouer un match de reprise n’est déjà pas chose facile en temps normal, il faut trouver le rythme, retrouver les automatismes tant offensifs que défensifs alors que dire lorsqu’on joue en plein après-midi à plus de 30 °c sur un champ de patates ? En l’absence d’un Nabil Fekir qui vient à peine de reprendre l’entraînement et au vu des matchs amicaux où le bloc équipe (en 4-4-2 avec milieu en losange) n’aura pas apporté toutes les garanties nécessaires, on pouvait s’attendre à ce que Genesio revienne aux fondamentaux d’un bon 4-3-3 pour démarrer la saison. Eh bien non ? Il a tout de même choisi de mettre en place son 4-4-2 qui avait si bien réussi à l’OL en fin de saison dernière. Et au final, il aura eu raison.

Après un round d’observation où Dubois aura été tout près d’inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs, c’est Traoré qui s’est mis en action. Après une occasion ratée, l’ancien de l’Ajax a réussi à inscrire dans un angle très fermé le premier but de l’OL de la saison à la 24e. Ce but récompense une bonne entame de la rencontre lyonnaise, où les attaques de l’OL sans être toujours précises avaient pesé sur la défense amiénoise. Loin de s’endormir sur ses lauriers, Traoré rééditait quelques minutes plus tard la même action, malheureusement le portier amiénois ne se fit pas surprendre cette fois-ci. (1-0) à la pause, l’OL avait fait une grande partie du chemin en ouvrant le score devant une équipe venue avant tout pour défendre.

La seconde période reprenait sous un soleil de plomb (les supporters de la tribune est s’en souviendront!) ce qui n’empêchait pas les Amiénois de faire les efforts pour revenir. Ne voulant pas devenir la première victime des Lyonnais cette saison, Amiens se montrait beaucoup plus entreprenant et volontaire offensivement. Cornette et Gnahoré réussissaient même à faire couler des sueurs froides aux supporters et à Gorgelin, tout heureux de voir les ballons frôlés du bon côté les montants de ses poteaux. La domination d’Amiens n’a duré heureusement qu’un temps et l’OL a rapidement remis le pied sur le ballon. Sur un coup franc à la 75e, Memphis fait admirer toute sa technique en déposant son ballon dans la lucarne de Gutner. (2-0), score final, l’OL entame de la meilleure des façons sa saison 2018-19.

Sinon que retenir de ce match de reprise :
– Défensivement, devant une équipe amiénoise en construction et venue avant tout pour bétonner, l’OL aura longtemps semblé assez serein en première mi-temps. La charnière, même si Morel a parfois semblé fébrile, a été efficace et appliquée. Par contre, les latéraux ont parfois été pris dans leur dos. Que ce soit en tout début de match ou en début de seconde période, F. Mendy (et un degré moindre Dubois) a parfois été mis en difficulté. Ce milieu en losange a eu quelques fois du mal à coulisser et laisser trop d’espaces sur les côtés aux attaques adverses, F. Mendy se retrouvant parfois à un contre deux sur son couloir.
– Offensivement, en plaçant Memphis à la pointe du losange, l’OL a réussi à trouver un point d’appui entre les lignes amiénoises qui a beaucoup gêné son bloc défensif. Si Mariano s’est montré bien trop maladroit dans le jeu, que ce soit par des passes mal ajustées ou des tentatives de dribbles avortées, Traoré a montré toute sa technique et sa percussion sur quelques très belles actions. Si l’on ajoute les percées de N’Dombélé et les montées des deux latéraux qui ont permis de bien étirer le bloc adverse, l’aspect offensif de l’OL a semblé plutôt intéressant pou un match de reprise… surtout au vu des conditions climatiques rappelons-le.

NOTEZ L'ÉQUIPE

Sur une échelle de 0 à 10, notez la prestation des Gones face à Amiens ce dimanche. Utilisez la jauge ci-dessous pour voter 🙂

  • Note : (5 Votes) 6
Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :